Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 00:04

Availles en Châtellerault vient de perdre à 97 ans un homme qui compte dans l'histoire du village, Camille Biet, l'inventeur de la fête des battages à l'ancienne le premier dimanche de septembre: la v'lo des battages.

Des milliers de visiteurs se sont massés pendant des années autour de la "Merlin", cette machine à courroies  sur laquelle les hommes étaient juchés, faucille à la main, pour qu'elle enfourne les gerbes et sépare la paille et le grain dans une ambiance de sueur virile et de vin rouge frais; il y avait aussi les boeufs qui tiraient la batteuse, des tracteurs historiques (ah! le bruit du Deering de mon enfance!).

Au pays de Descartes qui y possédait des fermes, Camille Biet était la sagesse même. Hommage.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 07:12

Je vous ai déjà parlé ici de Madeleine Delbrêl (1904-1964), "poète, assistante sociale et mystique", selon le titre récent de l'excellent ouvrage biographique des Pères Gilles François et Bernard Pitaud (Nouvelle cité, février 2014, 21 euros).

Je lis et je relis par petites touches "Nous autres gens des rues", "La joie de croire", "La sainteté des gens ordinaires", ouvrages composés de textes juxtaposés qui peuvent avoir leur indépendance et peuvent se lire en "picorant".

J'ai beaucoup songé à elle en ces temps post-électoraux où les grands stratèges d'après-coup vous donnent sentencieusement leur position et en particulier ceux qui nous reprochent d'avoir fait cause commune avec les communistes pour ces municipales. 

Qu'ils lisent Madeleine Delbrêl, "sainte laïque" engagée à Ivry dans les années 30 à 60 seule puis avec des prêtres ouvriers auprès des marxistes comme on disait alors sans jamais renier sa foi dès lors que la dignité des femmes et des hommes, leur sauvegarde, leur alimentation, leur logement, leur santé, leur travail étaient en jeu.

Elle est allée plaider sa position jusque devant trois papes successifs et on dit qu'elle contribua, à sa manière, à certains aspects de Vatican II.

Du courage comme elle en avait, la cohésion de la pensée et de l'action, c'est ce qui manque à beaucoup aujourd'hui.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 05:07

Le Secours catholique de Châtellerault animé par Françoise et Emmanuel Fournier organise dans le cadre de la campagne internationale de l'organisation une rencontre avec un partenaire de la Caritas de Jérusalem, Harout Bedrossian.

Le sujet en sera "le droit à l'alimentation".

Un rendez-vous important, et même exceptionnel, porteur de sens, ce mardi soir à 20 h 30 au centre Colbert Lebeau, rue des Loges.

"L'homme ne vit pas seulement de pain (...)", certes, mais quand même...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 09:10

Je n'avais rien contre l'équipe d'Evian-Thonon-Gaillard dont l'identité footballistique historique demeure néanmoins incertaine et récente, mais j'aurais préféré que le FC Sochaux-Montbéliard, l'un de plus vieux clubs professionnels français, ancré dans notre paysage sportif, dans le succès de son centre de formation bien connu et dans l'entreprise Peugeot, conservât sa place parmi l'élite.

Mais une saison de galère, dès le départ, a plombé Sochaux malgré la démission courageuse d'Eric Hély dès novembre pour permettre à son successeur Hervé Renard d'oeuvrer plus facilement. 

 Sochaux est un club en effet formateur, régulièrement privé des talents qu'il a fait éclore et que l'odeur de l'argent attire ailleurs quand ils deviennent adultes et excellents; et quand une équipe est en difficulté, face aux géants qu'elle affronte, on obtient moins facilement un pénalty ou un but valable de sa part est plus aisément refusé: ce n'est pas sur le dernier match couperet contre Evian Thonon Gaillard que Sochaux a perdu sa saison en ligue 1 mais quand on lui a fait sentir, ici ou là, qu'il n'était qu'un petit et qu'il revenait injustement sans point au stade Bonnal.

Sochaux a déjà connu cela; je me souviens de la seule saison de division 2 du SOC en 1987-1988 où Paille, Sauzé et autres sont venus donner une leçon de football à nos châtelleraudais avant de remonter.

Sochaux, une fois encore, renaîtra.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 04:32

Saint Yves est décédé en 1303.

Après des études de droit, Yves est conseiller juridique au diocèse de Rennes puis juge ecclésiastique à Tréguier -où se trouvent ses reliques-. Ordonné prêtre, il "cumule" les fonctions de curé et de juge à Tredez puis à Louannec, insistant dans la protection des pauvres qu'il conviait à sa table.

Yves est le patron de la Bretagne et de tous ceux qui exercent une profession juridique. J'ai toujours, dans mon bureau de juge, la carte postale encadrée du jubé de La Roche Saint Maurice en Bretagne, qui représente Saint Yves entre le riche et le pauvre.

La plupart des barreaux respectent la tradition de la messe dite de Saint Yves. A Poitiers, longtemps, le Père Rouet y faisait des homélies sans note d'une vérité et d'une beauté impressionnantes qui nous ramenaient à l'essentiel de notre oeuvre.

Bonne fête aux Yves que nous aimons!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 11:17

Une immense figure de la psychiatrie française vient de disparaître à 90 ans.

Fondateur de la clinique de la Borde en Loir et Cher Jean Oury avait "cassé" la manière de travailler en établissement de soins, faisant de l'endroit un lieu communautaire où soignants et soignés formaient une communauté.

Il a écrit de multiples ouvrages, organisé tant de colloques; je ne l'avais rencontré que sur la fin, en 2012 à Blois où nous intervenions ensemble sur la réforme de la psychiatrie contrainte. J'avais compris que j'étais à côté d'un homme immense, un sage et un "fou" mêlé(s), un audacieux hors du commun.

J'ai retenu quelque chose qui m'avait marqué. Je le cite, de mémoire: "Quand je recrute quelqu'un, je lui demande toujours quelle est sa passion, son hobby. Un candidat cuisinier m'avait répondu que la pêche à la ligne était sa passion; un jour je lui ai dit que pour le lendemain, la cuisine serait assurée par son commis car j'aurais besoin de lui. "Tu prendras en charge tel groupe et tu les emméneras pêcher". L'expérience fut formidable".

Comme l'amiral Lajous l'autre jour, ce sont des rencontres essentielles dans nos vies, qui nous "tirent par le haut".

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 09:03

"Ma vie", célèbre et belle chanson d'Alain Barrière.

Pour la dernière fois hier, aux Salons du Marais, Claude Gargot l'a entonnée avec talent, limpidité et conviction. Beaucoup d'émotion: "qu'il est long le chemin"...

Le chanteur, trompettiste, saxophoniste et joueur de bandonéon de l'orchestre Jacky Roger avait décidé de fêter l'arrêt de ce loisir pas comme les autres en invitant sa famille et ses amis pour un bal de légende.

Deux cents personnes quasiment, beaucoup d'amitié et de tendresse; finalement, il n'y avait pas de tristesse, chacun admettant que cette décision d'arrêter les bals était sage, prévoyante et superbement partagée par les siens.

Merci Claude pour ces belles années que tu as données aux amoureux depuis les années soixante, toutes celles et ceux qui se sont connus et aimés sur tes mélodies, puis aux quinquas, sexas et autres qui en avaient gardé la nostalgie. Chapeau l'artiste!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 07:43

Inauguration hier soir de Jazzellerault dans une clarté vespérale quasi estivale.

Le genre d'événement "où il faut y être"; discours, congratulations, remerciements, hymne à la culture et aux salariés devant un parterre bourgeois. Bref.

Dans un discours dont on a l'habitude, Jean-Pierre Abelin, principal bailleur de fonds via la CAPC, a regretté devant Madame Rognoni qu'il n'avait pas été fait, localement, un effort suffisant envers la danse.

Un petit malin, dans le public, de faire écho en disant "oui, mais pas pour la contredanse!".

Car en effet, à Châtellerault, il a été beaucoup fait pour la récompense pare-brisale.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 08:47

Le journal d'hier annonce la disparition du magasin dit des Vêtements Bernard, une institution plus que séculière. Une disparition de plus liée aux installations périphériques, aux franchisés, à la moindre qualité vestimentaire et à la mort programmée du centre-ville commercial.

J'ai toujours aimé ce magasin où j'avais mes habitudes de ci, de là.

Mais pour moi, les vêtements Bernard, jusqu'aux années 1980, c'était le prix Bernard, course cycliste du printemps, l'une des plus belles sinon la plus belle des courses "amateurs" dans le département.

 Départ et arrivée à la Fauvette, autre institution disparue, avant l'invention généreuse des ronds points.

Direction Oyré par la côte du Moulin à vent, la forêt du Rond, Leugny, la vallée de la Creuse jusqu'à La Roche Posay, Pleumartin, Chénevelles, Bonneuil-Matours, Vouneuil, Monthoiron, Saint Sauveur et sa redoutable côte (1), véritable juge de paix, avant de regagner Châtellerault par la Boussée et le Grenadier, puis le sprint, royal souvent, sur l'avenue Foch.

Merci à la maison Bernard et à son successeur Dorian, infiniment dévoué, commerçant et connaisseur du vêtement de qualité.

 

(1) Passait là aussi le final du défunt circuit de la Vienne où même des professionnels aguerris mettaient pied à terre; en effet ceux qui n'entraient pas en tête dans ce goulot d'étranglement étaient bloqués sur place devant l'église; pour voir les "cracks" en difficulté, les cafés, chez Jeanine et chez Blanche étaient bondés; quelle époque!

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 01:56

Avec quelques personnes, professionnels diversifiés, dans le cadre d'une session sur l'éthique dans les services publics, j'ai eu récemment la chance de pouvoir échanger avec l'amiral Olivier Lajous, marin depuis l'âge de 17 ans, en retraite depuis peu, élu DRH de l'année 2012 alors qu'il oeuvrait encore comme DRH de la Marine, son corps d'Etat.

Quel bonhomme! Un franc parler, un conviction chevillée au corps et au coeur (1), l'expérience des opérations extérieures (Liban, Iran, Irak, Yemen, etc...), secrets et raison d'Etat, la vie, la mort , notamment aux croisements matinaux en Mer de Chine des jonques des boat-people fuyant les Khmers rouges, surchargées de corps, vivants et morts mélangés (les anciens étouffés au fond, les derniers nés dessus)...

Des "bouées" pour travailler: le courage, la discipline, la confiance, la loyauté.

Une leçon formidable: "Vous êtes en vie, c'est génial!".

A l'abordage!

 

(1) Pour ceux qui me connaissent, Olivier Lajous a aussi été marqué par le Père Lebret... ça classe le bonhomme.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article