Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 18:45

Le budget de l'Education nationale a été adopté aujourd'hui, avec un amendement de Roger-Gérard Schwartzenberg, patron des députés PRG et proches, pour proroger le fonds d'amorçage d'aide  aux communes engagées dans la réforme des rythmes scolaires. Important: il s'agit de TOUTES les communes et non pas seulement de celles en difficultés.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 03:33

A Châtellerault, il y a autour de la Vienne "l'intelligence du travail" depuis l'invention de la fabrication des armes blanches, de la coutellerie, de l'horlogerie, de l'armurerie, de l'aéronautique et de l'"accessoirat" automobile.

A Châtellerault, il y a "le travail de l'intelligence" depuis -au moins- Clément Jannequin,  le protestantisme industriel et la préparation de l'Edit de Nantes, René Descartes, les Creuzé politiciens, les Proa magistrats, Rodolphe Salis et le Chat noir,  Clément Krebs et Louis Ripault en politique, puis Edith Cresson l'industrieuse dont par ailleurs la circulaire comme Premier ministre sur la politique de la Ville restera un texte majeur en ce domaine, Jean-Pierre Duffourc-Bazin et le TPC, et j'en oublie, les artistes, les musiciens, les militants, les cultureux, tout cela forme l'âme de notre cité, son aptitude exceptionnelle à la réflexion et à la mise en oeuvre de la pensée.

L'air en est empli.

Intelligence et travail, travail et intelligence.

Faisons en sorte que cela continue, et valorisons-le, ensemble.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 03:18

La distinction de Manuel Valls par François Hollande dans l'Ordre du Mérite National -Grand croix il me semble, automatiquement au bout de six mois- avait quelque chose de circassien en même temps que de constitutionnel.

François Hollande avait revêtu son habit de Clown blanc à paillettes, celui qui sait, celui qui parle, celui qui se moque de l'Auguste.

1- Vous agissez à la suite de Jean-Marc Ayrault -je vous remets à votre place-,

2- Mettre en oeuvre ce que j'ai décidé, c'est ce que j'attends d'un premier ministre -deuxième couche-,

3- Vous avez une passion pour Clémenceau, personnage controversé -et toc-, (in petto: qui n'était pas socialiste mais radical au demeurant, re-toc),

4- Qui n'a jamais été président de la république (si jamais tu y songeais),

5- D'ailleurs on peut réussir sa vie sans être président de la république (second degré: aurais-je loupé la mienne en l'étant?).

Si jamais Manuel Valls, avant cette cérémonie, n'y avait pas "songé en se rasant le matin", ce moment de grande humiliation l'a sans doute motivé pour une présidentielle à venir. Le cordon bleu que lui déposa sur le charcois François Hollande avait tout du seau d'eau qui fait rire les petits n'enfants. Mais pas le récipiendaire.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 11:42

Au moins les choses sont claires. Interrogé dans la NR 86 d'hier et dans la NR 37 d'aujourd'hui sur l'avenir de la ligne Châtellerault-Poitiers, Laurent Cavrois, responsable de LISEA qui exploitera la ligne LGV Paris-Bordeaux, répond:

 

"LES TRAINS A GRANDE VITESSE NE CIRCULERONT PLUS SUR LA LIGNE ACTUELLE. L'ESPACE SERA UTILISE POUR DEVELOPPER LE FRET ET LE TER."

 

Dont acte. J'ai toujours pensé, depuis mon abstention à Archigny pour la CAPC au temps où Joël Tondusson y siégeait encore et partageait mon point de vue, qu'il en serait ainsi. J'avais même dit que si nous étions comme aujourd'hui à Thouars avec un raccrochement TGV matin et un idem le soir, ce serait très bien ...

 

Ce qui est recherché n'est plus le service public, mais la rentabilité temporelle et financière; entre Paris et Bordeaux, ferroviairement Châtellerault  ne pèsera dès lors plus rien.

 

Jean-Pierre Abelin, qui ne croit plus au Père Noël, tente de nous y faire croire. Après avoir fermé l'Ecole de Gendarmerie, le Conseil des Prud'Hommes (mais après tout personne ne lui en fait grief!), je ne doute pas qu'il ouvrira une "nouvelle" gare TER dans notre ville (ce qui est mieux, en com, que de fermer une gare TGV).

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 05:12

Cette phrase est le titre d'un livre du suisse Charles-Ferdinand Ramuz, auteur que j'affectionne.

Il me ... remonte en mémoire par la lecture de Jean-Paul Kaufmann, "Remonter la Marne".

Je savais qu'il y avait de grandes chances pour que le fleuve qui traverse Paris ne soit pas la Seine mais l'Yonne, et là je découvre même que la Seine -410 kilomètres- a aussi truandé la Marne -525 kilomètres- !

En politique, c'est pareil.

Ce sont mes idées, celles de mon équipe en 2008, qui normalement devaient traverser Châtellerault en tête, irriguer la ville; mais c'est une autre rivière, l'Abelin, qui ne voulait pourtant point sourdre et le disait fort -croix de bois, croix de fer!- qui m'a absorbé -mes idées ont été certes mêlées, kidnappées, escroquées, mais elles portent un autre nom-.

Se "faire marner", en somme. Ob-seine.

L'histoire généralement ne retient que le nom du fleuve, et pas le lieu de la source.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 05:01

L'avenir de la France se joue en ce moment sur deux axes dont, tout compte fait, les médias parlent peu. Les "petites phrases" sont tellement plus passionnantes et plus vendeuses.

Ces deux axes sont d'une part les négociations TAFTA -l'accord transaltantique- (avec des débats parlementaires d'un très haut niveau au Sénat) et d'autre part les préparatifs du sommet de la francophonie dans quelques jours à Dakar, avec la nomination du successeur d'Abdou Diouf, l'ancien président du Sénégal, à la tête de l'organisation des "pays ayant en partage la langue française". Quelle belle formule!

Parmi les candidats, une candidate, Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale du Canada.

A ceux qui défendent la mainmise du continent africain -noir- sur l'organisation, on peut indiquer que Michaëlle Jean est originaire d'Haïti, et comme les Haïtiens ont traversé l'Atlantique depuis le Dahomey ... quel beau symbole de l'universalisme de la langue française!

Sa nomination, en principe consensuelle, à la discrétion de fait, dit-on, de notre président de la République, éviterait le côté lot de consolation des présidents défaits, type "cimetière des éléphants", si je puis dire.

Maîtrise de nos échanges, non seulement commerciaux, et développement de la langue française dans le monde, quels challenges pour la France, normalement mobilisateurs, après nos deux prix Nobel d'économie et de littérature. Quelle logique, quelle clarté!

Je rappelle que notre secrétaire d'Etat à la francophonie est Annik Girardin, ancienne députée de Saint Pierre et Miquelon, radicale de gauche.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 13:07

A l'attention de nos élus FN de Châtellerault et de leur position de rejet de l'étranger.

La première lecture liturgique de ce dimanche était un  passage du Livre de l'Exode (22, 20-26), quand Moïse rapporte les lois du Seigneur à son peuple: "Tu ne maltraiteras point l'étranger qui réside chez toi, tu ne l'opprimeras point, car vous étiez vous-mêmes des immigrés en Egypte". Et Dieu, qui écoute les cris de l'étranger, de la veuve, de l'orphelin, menace de sanctions: "Ma colère s'enflammera et je vous ferai mourir par l'épée". Ouh là!

Entre la croyance aux racines chrétiennes de l'Europe à laquelle vous souscrivez  nécessairement et ce commandement d'amour universel, comment faites-vous?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 04:43

Certes l'idée d'une maison commune est politiquement séduisante.

Mais...

Imaginons qu'elle soit déjà édifiée, faisons l'impasse sur le permis de construire, le financement, l'architecte, la construction ... un détail!

Une maison commune contient nécessairement des contraintes liées au vivre ensemble: qui dort où? avec qui, accessoirement? à qui la chambre au sud (au soleil), celle à l'ouest (à la flotte), celle au nord (au  froid)? qui fait les courses, la cuisine, le service, la vaisselle, le nettoyage (les toilettes, surtout)? à qui l'entretien? qui va à la déchetterie? quelle répartition pour les charges, les assurances, les impôts, les taxes?

Tout cela promet, transposé au politique!

Et je ne parle pas des accès, du voisinage, etc...

Vous avez dit maison commune?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 18:21

Vous connaissez mon  projet de guinguette pour notre ville, que j'aurais idéalement placée là où se trouve la patinoire -un espace sympa, du parking, le canal, la rivière, une cheminée, ...-.

Dans notre projet 2008 nous avions placé une vraie patinoire -pour le hockey de compétition, pour un patinage digne de ce nom- dans la "plaine des sports" de Charlet.

Au sujet de la guinguette, il y a l'histoire pour cela dans notre ville, et un public en attente (1).

J'ai été heureux de retrouver l'idée de guinguette dans le livre plaisant de Jean-Paul Kauffmann, "Remonter la Marne", publié désormais au Livre de poche; ses premiers pas sur ce long parcours le mènent évidemment à Champigny sur Marne et alentours. De guinguette, sur les îles et au bord de la Marne, il ne reste rien, absolument rien.

J'apprends que guinguette vient de guinguet, un cépage du coin et de l'époque, pas un grand vin, mais qui donnait de la gaîté. Déformation de vin gai? Que j'aimerais cette étymologie!

 

(1) Demain, aux Salons du Marais, l'association "Vivre et danser" reçoit l'orchestre Jacky Michel, ex Jacky Roger; il y aura du monde!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 02:53

Quand Manuel Valls appelle à la création d'une maison commune des forces progressistes et au changement de dénomination du PS, le Parti Radical de Gauche applaudit.

On sent bien, en effet, que le poids, même inconscient, de la lutte des classes, ne correspond plus à rien.

Et c'est là que le radicalisme est moderne bien qu'il s'agisse de la plus ancienne famille politique française.

Fondé sur les valeurs des Lumières, il promeut l'individu dans une démarche socio-libérale axée sur la loi d'une part et sur le contrat d'autre part. Quand on a dévoyé l'originalité du mot libéralisme ...

Denis Tillinac, vieux pote de Jacques Chirac, dit que ce dernier et François Hollande, en terre de Corrèze, sont des radicaux, le premier tendance Félix Gaillard, le second tendance Mendes France; c'est un peu vrai.

Je crois profondément au pragmatisme du radicalisme, qui n'a pas l'heur des médias alors qu'il pèse x fois plus d'élus que le FN, c'est ainsi.

Et le curseur de la gauche y va progressivement: se coltiner la réalité, l'affronter avec raison, et fraternité.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article