Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 12:27

     A l'heure où je publie ces lignes,  à la mi-journée, je ne spécule pas  sur l'issue comptable du scrutin sur le canton sud.

     Le seul à voir dans la Vienne un affrontement PS-FN.

     Mais normalement le sortant doit passer et, en qualité de Radical de gauche,  j'ai appelé à voter en ce sens, alors que Joël TONDUSSON, après avoir appelé à me "faire barrage" au premier tour, a bien pris soin de ménager Eric AUDEBERT au second; on ne sait jamais...

     Je connais au moins par courtoisie Eric AUDEBERT depuis longtemps comme acteur politique -et artisanal- du grand bassin châtelleraudais; il a été élu régional dans l'ancienne mandature; le personnage est serviable, la question n'est pas relative à sa personne mais au parti qu'il représente et aux valeurs véhiculées par ce parti.

     Malgré des prises de position qui stigmatisent notamment les étrangers et pourraient le mettre en infraction à la loi républicaine, ce parti n'a jamais été interdit ou suspendu, et il a fait dans quelques scrutins le bonheur des partis de la droite traditionnelle (en Bourgogne avec Jean-Pierre SOISSSON, à LYON avec Charles MILLON). Ce parti est  donc dans notre vie politique, à fond.

     Or on ne peut fonder une société et une politique respectueuses de notre Constitution sur la peur, sur le rejet, sur l'exclusion, sur la sortie des dispositifs européens, notamment monétaires; là est notre enjeu, et plutôt que de se réunir en petit comité entre soi à gauche dans la semaine, il aurait mieux fallu amener Eric AUDEBERT au débat public, avec les risques de dommages collatéraux prévisibles. Au-delà du discours de rejet de l'autre, il n'y a rien, ou presque, encore que: le FN ce serait  par préférence le retour de la femme au foyer, par exemple. Je ne suis pas sûr que beaucoup le sachent.

      Parce que dès demain, avec la victoire du sortant qui en sept ans n'a pas fait  grand chose de son mandat de conseiller général au profit de ses deux autres, la politique routinière reprendra son cours jusqu'à la prochaine consultation où les mêmes aspireront à devenir député, sénateur, conseiller territorial, puis maire encore, etc, etc...

       A la limite (il ne faut pas pousser quand même!) je remercie Eric AUDEBERT d'avoir forcé dans ses retranchements notre démocratie, dont il est, quoi qu'on en pense, un acteur.  Hommage à Claude BERTAUD en tous cas. Courageux, lui.                

       Puissent ces jours imprévus nous donner un autre souffle.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 11:28

     Interrogé dans La Croix du 7 janvier dernier, Philippe SEGUR montre que la démocratie, la souveraineté du peuple et le système libéral sont l'habillage sophistiqué d'une domination.

     Il soutient que la sacralisation de la nation et du peuple participe de la mystique républicaine et que ce discours présentant la nation comme une fiction unifiée fait abstraction de la diversité du peuple.

     Prémonitoire, il ajoute "La nation doit avoir des représentants dont la volonté effective est supposée reproduire la volonté hypothétique d'un peuple. Mais ce qui se joue dans le lien représentatif n'a rien à voir avec le droit et relève d'une pure mystique. La représentation vise à empêcher les antagonismes sociaux de s'exprimer. En ce sens elle n'aide pas à la dynamique sociale, mais à sa pétrification, au ligotage du social. Le pluralisme est l'illusion qui permet à la démocratie de perdurer: tel un mirage, il paraît réel à distance, mais s'évanouit au moment où l'on croit le toucher".

     C'est bête, mais ce Philippe SEGUR, auteur d'une thèse sur "Les relations entre le pouvoir politique et le temps", on ne le voit jamais à la télévision.            

    Grand bien nous en ferait pourtant...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 22:03

   Un cabinet spécialisé vient d'annoncer le classement des sénateurs les plus actifs et présents: nos amis Radicaux de gauche, membres du groupe RDSE, Yvon COLLIN, sénateur du  Tarn et Garonne, et Jacques MEZARD, sénateur du Cantal, sont 3ème et 7ème. Ils ont publié récemment leurs travaux: impressionnant!

  C'est aussi un encouragement pour moi de pouvoir compter sur eux.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 05:59

     C'est la fin de l'abattoir de CHATELLERAULT. Qu'il nous en a coûté celui-là, et depuis longtemps!

     Public, privé, idem.

     Je le sais pour avoir connu des "dossiers de viande" en correctionnelle, notamment dans les Deux-Sèvres, la filière viande est quand même assez particulière et se déroule , avec quelques labos parfois, au détriment des éleveurs, des "petits" bouchers et des consommateurs.

      Le probème de l'abattage ne peut pas se régler seulement à l'issue du processus technique sans prendre la mesure de tout l'amont sur un territoire voire un ensemble de territoires, autrement dit il s'agit, une nouvelle fois, d'une réponse politique à apporter. Acquérir les locaux n'a aucun sens si c'est pour en faire une nécropole animalière déserte pendant des années: il faut s'atteler, si je puis dire, à un immense chantier  préparatoire de réflexion et de consultation réunissant les professionnels (éleveurs, bouchers, distributeurs, transformateurs), les organisations professionnelles et syndicales, les élus, la CCI, la Chambre d'Agriculture et autres, et les consommateurs, demander un travail à notre conseil de développement, aller voir comment on fait ailleurs et où sa marche, bref se remuer.

       Sinon, pour nous, les premières victimes locales ce seront les "petits" bouchers qui devront payer encore plus cher qu'à ACHARD-CLEMENT la viande qu'ils feront venir d'où quand MONTMORILLON fermera à son tour (le site est en très grand danger)?

       Et d'autres victimes viendront: il faut  en effet savoir que certains de ces "petits" bouchers, qui sont l'honneur de la profession, dans une ville  en crise comme la nôtre, font crédit gratuit aux personnes en difficulté: allez donc demander cela aux grandes surfaces!

      Oui, tremble, carcasse!

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:42

      Le journal gratuit La tribune de TOURS publie un article intéressant sur la difficile lutte des municipalités avec les pigeons bisets, nos pigeons communs. On a en parlé pendant la campagne des municipales en proposant ce qui se fait à TOURS: un système de cage-pièges (25 sur TOURS) par une relevée tous les 48 heures avec méthode anticonceptionnelle et secouage des oeufs.

      A CHATELLERAULT, apparemment, on reste dans l'expectative: la population des pigeons double chaque année et chaque pigeon produit 12 kilogrammes de fiente par an. Faites le calcul et voyez ce qui peut s'accumuler dans les greniers aux vitres absentes du centre ville.

      Il y a quand même une autre réponse que celle du ... ramier, qui est: ne rien faire!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 05:19

    Sans droit de réponse accordé j'ai subi  avant le vote deux "scuds" dans le journal par des gens qui n'avaient rien à faire du canton sud: Gilbert GUERINEAU précisant qu'il ne me soutenait pas, et Joël TONDUSSON délivrant un message aux électeurs pour me "faire barrage".

    Je ne suis pas sûr que l'un et l'autre pèsent électoralement beaucoup aujourd'hui pour eux-mêmes s'ils avaient eu le courage de se présenter, mais ce qu'ils disent est quand même entendu, ici ou là, au point que des spécialistes de la vie locale estiment raisonnablement qu'ils m'ont privé de quelques points qui m'auraient permis soit d'arriver à la hauteur de l'UMP Alain LEPORE, soit de minorer le score des uns ou des autres partenaires de gauche.

     Leur petite intention est-elle, en 2014, de se servir de mon résultat amoindri en 2011 par leur stratégie, l'un pour se trouver une place d'adjoint (puisqu'il "travaille  dans l'ombre depuis deux ans avec le PS", dixit son représentant),  l'autre pour espérer revenir sur le devant de la scène? Ce sont les grands mystères de la mesquine petite vie politique châtelleraudaise pendant que les gens souffrent, perdent leur travail, etc...

     Manifestement, tous les enseignements de 2008 n'ont pas été utilement tirés. Si l'histoire ne se répète pas,  en revanche elle peut bégayer.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 20:30

     Beaucoup de soutiens, beaucoup de messages de réconfort, des promesses d'accompagnement pour les échéances prochaines, de l'aide thématique et logistique, bref, pas que des choses douloureuses en ces jours spéciaux.

     Beaucoup de sollicitude de la part des équipiers, des attentions délicates, le goût de l'amitié et de l'affection, la richesse de nos rencontres et de nos travaux. Les gestes simples de la vie redécouverts, les embrassades, de la profondeur dans ce qui se dit ou se devine.

      Pour ceux des scrutins de liste où n'importe qui dès lors qu'il est adoubé devient élu, la route est aisée, fingers in the nose, pour d'autres comme nous, il est demandé beaucoup. Et cette route difficile, longue, ardue, mal aisée ne peut se prendre des années durant que s'il y a ces âmes généreuses autour de nous, ces mots délicats, ces références littéraires données comme des bouées,  ces poèmes offerts comme des colombes, des souffles nouveaux.

      Vous êtes formidables.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 09:52

     Ce matin, le maréchal-ferrant est venu parer les sabots de mon ânesse Sultane, à la grande crainte de son amie la brebis Dolly qui se méfie de ce personnage sapé de cuir avec ses outils métalliques.

     Comme toujours, il faut être deux pour calmer cette quasi baudet du Poitou et la maintenir à bonne disposition; mon rôle est de la tenir par l'encolure,  de la serrer contre moi, de lui parler avec douceur, de donner quelque morceau de biscotte en jouant la montre et de lire dans ses yeux de noisette que ma présence la rassurre.

      Et là, quand, parmi les hommes, vous vous en êtes pris plein la figure pendant tous ces jours derniers,  que vous serrez cette bonne Sultane dans l'espace de vos bras, vous aimez profondément la compagnie des animaux!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 06:13

     "Ne me demandez pas de vous suivre" chantait Maxime LE FORESTIER.

      Oui, ça  sert à quoi de se décarcasser pour les autres,  depuis si longtemps, gratuitement, de les soulager, de les aider, de les accompagner en humanité quand ils ne vont pas voter ou vont voter contre vous?

      Un de mes amis jadis disait "L'honnêteté ça finit toujours par payer, oui mais combien?"...

      Une fois installés, nombre de politiques, cumulards, ne font qu'effleurer la réalité des choses, sans travail de fond mais avec un art consommé de la paluche qui les rend si aimables et  si indispensables dès lors qu'ils portent la casaque qui flashe.

       Vous, à qui on demande tant -trop agressif ça ne plaît pas, trop gentil ça ne plaît pas-, que les médias ignorent ou méprisent, vous ramez pour tenter de vous faire une place dans ce monde politique qui s'est coupé de tout.

       Et résultat vous êtes amené à soutenir au second tour face à un candidat Front National, au nom de la sauvegarde républicaine, un de ceux qui par son comportement a produit aussi la réussite du Front National. Etrange paradoxe.

       "ça sert à quoi tout ça, ça sert à quoi tout ça,

       il nous reste si peu à vivre"...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:45

         L'imprimeur ayant demandé que les fichiers soient disponibles avant midi ce lundi 21 mars, nous avions nécessairement travaillé sur un projet de profession de foi samedi dernier en équipe.

         Il nous paraissait plus qu'envisageable,  malgré des avis prudents de sages, que nous serions dans le "top-two" face à Christian MICHAUD: une forte abstention prévisible était le signe d'un électorat FN pas plus mobilisé qu'en 2004, un candidat de droite, Alain LEPORE, inconnu, n'osant pas dire qu'il était à l'UMP,  le Front de Gauche et la candidate Verte à la marge,  l'absence de candidat modéré dont nous bénéficierions, un sortant personnellement inconnu à OZON ou à SENILLE, contrairement à nous, un bon document programmatique apprécié, un sortant, pour y revenir,  très critiqué par de nombreux naintréens de droite et gauche qui proclamaient qu'ils voteraient pour nous, etc, etc!

        Donc deux moutures que notre sens moral nous oblige à vous présenter:

 

        "Chers concitoyens,

        Une grande reconnaissance aux électeurs: contre vents et marées et magré les adversités, nous sommes en tête! (variante:nous pouvons participer au second tour).

       Un immense merci bien sûr à VIviane DEBIAIS pour sa générosité et son engagement.

      

        Pour gagner le 27 mars non seulement ce premier vote devra être confirmé mais encore devra-t-il être amplifié par l'apport de nouveaux électeurs.

 

        Tant de gens se battent dans le monde pour pouvoir voter. Mais peut-être hésitez-vous sur votre choix et c'est compréhensible.

 

         En votant Gilles MICHAUD- Viviane DEBIAIS vous voterez utile et pour vous:

 

         Pendant des années, magistrat dans ce département, j'ai oeuvré pour la famille, depuis la protection de l'enfance jusqu'à la prise en charge du handicap et du vieillissement: qui mieux que moi peut aider notre jeunesse, sauvegarder la dignité des personnes en situation de handicap et garantir le respect de nos aînés?

 

         Pendant des années, ici et ailleurs, j'ai sauvé des emplois en maintenant des entreprises à flot: qui mieux que moi peut s'engager pour l'économie de nos territoires ruraux et urbains en luttant d'ailleurs contre certaines formes de discriminations?

 

         Si le conseil général bascule à gauche, je serai pleinement dans sa majorité en faisant entendre la voix du radicalisme de gauche, pragmatique, écologiste, humaniste, respectueuse des opinions différentes dès lors qu'elles soutiennent l'intérêt général.

 

          S'il reste à droite, je serai dans son opposition avec toute la gauche, avec la ferme intention d'être écouté.

 

          D'une manière ou d'une autre, je serai actif et je ne ferai pas un élu "potiche": j'accompagnerai et j'assisterai les associations, les entreprises, les élus dans leurs projets, je frapperai aux portes des services, je ferai avancer les choses, je ne lâcherai rien ni personne; je suis déterminé et je serai disponible. Je tiendrai des permanences au plus près des habitants, et je rendrai compte du mandat que vous m'aurez confié, ce qui n'a jamais été fait auparavant.

 

           Vous le savez, votre vote est très important pour l'avenir du grand bassin châtelleraudais et pour la Vienne, et il me permettra de pouvoir peser dans des choix qui risqueraient, autrement, de se faire sans vous. Ce n'est pas le candidat sortant, replié sur sa seule commune de NAINTRE, qui vous garantira cette espérance et cette exigence.

 

            Ce 27 mars concentrez-vous sur l'objectif de cette élection: votre département, votre vie quotidienne.

 

                              LE 27 MARS, VOTEZ ET FAITES VOTER GILLES MICHAUD ET VIVIANE DEBIAIS"

 

             

             Voilà, vous savez tout. Le suffrage, ou ce qu'il en reste, en a décidé autrement. Persévérons.

 

       

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article