Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 07:22

     Toujours soucieuse d'intéresser les concitoyens aux questions délicates de notre société, l'association amie Les Châtelleraudais  Réunis présidée par Jacky LUC FRIMVAL organise une conférence ce jeudi 12 mai à 20 heures au Verger, animée par le Docteur Francine MOREAU, qui dirige le service d'hospitalisation à domicile et le service d'hospitalisation en soins palliatifs.

     Nous sommes en effet avec ce sujet au coeur de notre humanité: que le public puisse venir nombreux!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 07:02

     Comme chaque année le 8 mai, l'association culturelle des fils d'Abraham est partie prenante d'une cérémonie oecuménique à l'église Saint Jean Baptiste en début des célébrations du 8 mai 1945; beaucoup, au nom de la séparation de l'Eglise et de l'Etat,  n'y participent pas, restent dehors et rejoignent le cortège officiel à l'issue de cette cérémonie.

      J'ai toujours fait le choix d'y venir, bien avant d'être élu, parceque ces murs sont ma paroisse mais aussi par ce que le prêtre, le pasteur et l'imam, ou leur représentant, lisent des textes de grande beauté, qui sont peu lus autrement.

       Et ce dernier 8 mai, la lecture du Livre de la Sagesse (les conseils du roi Salomon aux autres rois) était d'une actualité pertinente pour tous nos responsables politiques: humilité, discernement, maîtrise de soi, sagesse, oui. 

      Le recueillement, la prière, chacun dans sa culture, le silence quand les drapeaux ornés des associations d'anciens combattants nous élèvent au souvenir de ceux qui, soldats ou non, sont morts pour nous: panser les plaies, penser la paix, au coeur des hommes.

      Pour ne froisser personne, comment intégrer un tel moment qui n'est que modestement religieux, mais si fort, si puissant, si sobre, si profond, dans notre laïcité souvent  abrupte, intransigeante?

           

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 06:48

     L'apparition du front de François MITTERRAND sur les écrans de télévision me fit l'effet d'une immense explosion de joie incrédule.

       Le lendemain, avec mon épouse, en allant travailler à ROCHEFORT à l'époque, en contournant NIORT, nous avions vu des locomotives arborant des drapeaux "bleu-blanc-rouge" et des cheminots qui saluaient au passage, le poing levé, la liesse!

      A PARIS et à l'Ecole d'Administration Pénitentiaire de FLEURY MEROGIS, en 1982, je rencontrai des proches du Président, Pierre MARCILHACY, Robert BADINTER.

     Le sentiment que des choses pouvaient se passer.

     Trente ans après, que reste-t-il?

     Que reste-t-il quand on voit que des "bébés MITTERRAND" de l'époque sont encore là, aujourd'hui, à nous faire croire qu'ils sont neufs, à s'entretuer et à se revendiquer chacun légataire universel?

      Le 10 mai: une immense espérance, pourtant.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 11:37

        Oh, punaise! Mais que se passe-t-il?

     Deux jours de suite  dans nos échos papier le maire actuel s'est pris deux volées de bois vert: une par  Danièle RABIT (pardon, GILBERT) dans une longue charge anti-personnelle duraille le samedi, l'autre par la restitution d'une soirée de mi-mandat considérée comme ennuyeuse au possible, avec photographie d'adjoints qui en effet en avaient marre et le montraient...

     Du coup, lors des dépôts de gerbes le 8 mai, je l'ai trouvé un peu, comment dire, chiffonné, absent.

     Allez, c'est l'armistice...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 06:47

   En ces temps de débats sur les quotas ethniques dans le football, passer au rugby est intéressant. D'autant que des "grands blacks" y arrivent...

   Le hasard (?) m'a mis ce vendredi un livre d'Abdelatif BENAZZI entre les mains chez Emmaüs à Châteauneuf.

   Avec une préface de Nelson MANDELA: "Le sport a le pouvoir de changer le monde, parce qu'il a le pouvoir d'inspirer les êtres (...) Le sport parle à la jeunesse dans un langage qu'elle comprend. Il fit naître l'espoir là où, auparavant, n'existait que le désespoir. Il est plus fort que la politique et que les gouvernements pour briser les barrières raciales, vaincre la discrimination et les préjugés". Aïe, aïe, aïe...

    Abdelhatif BENAZZI est né à OUJDA, au MAROC, en 68, d'une mère algérienne et d'un père marocain.

    Il sera international marocain de rugby (petite nation dans ce sport), sera repéré en 88 par des dirigeants français du sud ouest et refusera de porter le maillot marocain en 90 puisque cette même année il portera le maillot bleu blanc rouge avant d'être naturalisé français en 1992. Il sera le capitaine du XV tricolore en 1996.

     A 28 ans il est membre du Haut Conseil à l'Intégration mis en place par Jacques CHIRAC.

     Il y a des moments forts dans son livre, comme la première Marseillaise et les pensées marocaines, ou bien ceci, au début: "Jamais je ne me suis senti aussi étranger sur le sol de France. Etranger au monde du rugby français, étranger aux traditions locales, étranger par ma couleur de peau, ma nationalité, ma race. Une sensation difficile à encaisser, inconnue jusqu'alors". Il a su surpasser tout cela.

     BENAZZI est chevalier de la Légion d'honneur.

     Allez, dirigeants- footballeurs, prenez-en de la graine!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 16:06

     Je suis intervenu récemment dans un établissement scolaire pour parler Justice avec des élèves qui étaient tous majeurs; il fut difficile de maintenir une discipline d'écoute et de prise de parole respectueuse: conciliabules, petit chahut, ensommeillement démonstratif, etc...

      Dans la même journée j'ai regardé à l'Assemblée les questions au gouvernement: et là, malgré les rappels du président ACCOYER, c'était pareil...

      Il y a du chemin à faire...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 14:08

      Je feuillette un ancien numéro de Que sais-je? de 1960, "Technique du théâtre" de Philippe VAN TIEGHEM, petit bouquin passionnant qui me ramène à notre projet publié et pris par le pouvoir en place de Maison du théâtre à la Taupanne dans les locaux de l'ex ENMD.  Après tout, nous ne sommes propriétaires de rien!

      J'en profite pour rappeler que notre projet allait jusqu'à conjuguer les compétences en matière de décors et de costumes avec l'Ecole d'Arts Plastiques mitoyenne. A défaut d'éco-village intergénérationnel sur le site de l'ancien hôpital, ne manque que la Musardine, justement en résidence inter-générationnelle, pour que cet ensemble en coeur de ville devienne une cité artistique exemplaire tant on connaît les aptitudes de couture et autres de nos aîné(e)s à proximité.

       Allez, encore un effort et ce sera parfait!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 07:52

    Le Raid Aventure, dont la formule est éprouvée, a connu son succès habituel; la recette en est immuable et les secteurs de jeux archi-connus: le lac, les tours de la Manu, la Montée rouge, la Vienne. Et on reste un peu entre soi, y compris chez les encadrants.

    La ville de VILLIERS le BEL, avec le concours d'une association rattachée au Ministère de l'Intérieur, vient de terminer le "City Raid", parcours d'orientation dans la ville destiné à la faire mieux connaître aux jeunes et à leur faire rencontrer les acteurs institutionnels de leur cité.

     C'est un très bon sujet de travail, que nous pourrions intégrer chez nous, à CHATELLERAULT, où la délinquance des mineurs est en progression et où l'image du policier est malheureusement dégradée dans certains endroits.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:32

    En septembre à PARIS le Comité d'Action Politique France-Québec (CAP-FQ), association regroupant les ailes jeunesse des partis politiques français et québécois, s'interroge dans le cadre d'un regard croisé sur les moyens développés en France et au Québec pour gagner (sic) des élections.  C'est l'innocence de la jeunesse, mais intéressant, non?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 14:32

      Je ne sais rien de la vérité vraie de ce qui a pu se dire à la Fédération Française de Football.

      Si la référence à des quotas de joueurs "blacks" bi-nationaux est avérée, elle n'est pas acceptable.

      Cependant cet épisode assez largement exploité dans les médias pose un problème de fond: celui de l'engouement des enfants originaires d'Afrique noire ou fils d'Africains du continent noir qui voient dans le football et dans son apprentissage métropolitain professionnel au plus jeune âge LA porte de salut vers un destin prospère et en tous cas à l'opposé du labeur et/ou de la pauvreté parentale et ancestrale.

       Alors évidemment, illusions, illusions, désespoirs, très massivement, parce que parmi tous ces appelés il y aura peu d'élus. Infinitésimal.

       Le football, y compris pour les "white boys",  qui ne sont pas tous "small", c'est un mythe publicitaire et financier trompeur et diabolique pour tout dire, surtout quand l'ascension footballistique, devenue  à un moment un leurre, n'a pas été accompagnée d'une prise en charge relationnelle, sociale, familiale et formatrice d''alternative crédible.

        Notre groupe politique, sensible depuis longtemps à cela, avait  travaillé sur  l'idée d'un hébergement familial  local de ces jeunes "blacks" déracinés, qui, adolescents, avaient rêvé un peu au camp des Loges du PSG ou ailleurs, avant d'en être "black-boulés" (si on me permet cette référence) et de s'exiler à la campagne, dans un club  subalterne de la Vienne,  en continuant de rêver à une seconde chance, mais sans y rester bien longtemps.

         Et puis même, si ces bi-nationaux "blacks" qui n'ont souvent pratiquement pas connu leur pays originel ou celui de leurs parents ne pouvaient jouer que dans l'équipe nationale du dit pays (ce qui n'est déjà pas rien) et non dans la nôtre, qui oserait vraiment leur reprocher de nous avoir "coûté" financièrement en formation pour aller jouer ailleurs quand certains de leurs aïeux, notamment tirailleurs dits sénégalais, ont laissé leur vie pour nous non pas sur des terrains de football mais sur les champs de bataille de la Marne, de la Somme ou d'ailleurs?

        Ce dont on manque finalement le plus dans notre pays, c'est de culture.

        

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article