Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 04:25

Un syndicat de la fonction publique judiciaire s'est alarmé des risques encourus par les fonctionnaires des tribunaux en cas de fortes chaleurs: fatigue, sueurs abondantes, maux de tête, vertiges, crampes, et même risques mortels en cas de déshydratation ou de coup de chaleur. Certes dans les tribunaux on met quelquefois des gens à l'ombre. Mais ce ne sont pas les mêmes.

L'employeur, qu'il soit public ou privé, doit dans ces configurations météorologiques exceptionnelles respecter plusieurs obligations: ventilation et aération de locaux (articles R 4221-1 à R 4221-3 du code du travail), mise à disposition d'eau fraîche potable et notamment de bouteilles d'eau gratuites et même de boissons non alcoolisées fraîches (articles R 4225-2 à R 4225-4 du code du travail), plus le cas échéant aménagement des horaires de travail (commencer plus tôt, augmenter les pauses, ...), aménagement des locaux (espace climatisé).

Le syndicat va jusqu'à évoquer le droit de retrait (qui ne doit pas être assimilé à la possibilité de rentrer chez soi ...) si ces préconisations ne sont pas remplies; ainsi au tribunal de Tours avons-nous été informés que des bouteilles d'eau minérale étaient mises à notre disposition.

Peut-être pourrions-nous en partager avec les ouvriers qui travaillent à goudronner l'autoroute A 10 à la mi-journée en plein cagnard? ll faut toujours voir qu'il y a pire que soi! Un peu d'humilité. Ou d'humidité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires