Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 05:48

Le président Hollande prépare avec soin la commémoration du 100ème anniversaire du début de la Grande Guerre.

Dans celle-ci, 650 soldats français ont été" fusillés pour l'exemple".

Une commission, présidée par Antoine Prost, historien aux commandes du Centenaire, propose dans son rapport de "tourner la page" et de tendre vers la réhabilitation. Question: au cas par cas, ou collective?

Car les situations sont différentes entre la cinquantaine de fusillés "par erreur" dans la précipitation, ceux qui se sont auto-mutilés ou qui ont abandonné leur poste (les plus fréquents), ceux qui se sont rapprochés des "boches" et ceux qui ont carrément tué leur supérieur.

Les procédures seraient différentes selon le traitement envisagé:

- la Cour de Cassation par un arrêt au cas par cas pour annuler des décisions de justice militaire souvent expéditive,

- le Parlement pour la réhabilitation générale sous forme d'une loi d'amnistie (c'est ce que la Grande Bretagne a fait en 2006 pour ses 306 "fusillés pour l'exemple" dans un pardon général).

En 1998 au Chemin des Dames, Lionel Jospin s'était fait tacler par la droite en évoquant une réhabilitation générale; en 2008 à Douaumont, Nicolas Sarkozy se réclamait plutôt de la tendance Jospin, sans réaction droitière.

L'enjeu n'est pas que symbolique et pourrait solliciter des débats sérieux dans les écoles, dans les villes et dans les partis.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 18:36

Dans une interview accordée au journal La Croix -édition de ce jour-, sur le thème de la famille, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, sur la question de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes homosexuelles, se montre prudent et dit avec sa prévention mesurée et urbaine habituelle que rien ne se fera sans avoir pris l'avis du Comité National d'Ethique; cela tombe bien, le gouvernement vient d'enlever en particulier les religieux de diverses confessions (voir mon article Glissements dangereux) et d'y placer notamment Jean-Pierre Mignard, avocat PS proche de François Hollande et connu pour ses positions en faveur du mariage pour tous, et la sénatrice PS Michelle Meunier, ouvertement favorable à la PMA.

On n'est jamais si bien servi que par soi-même.

Je pose solennellement la question avec gravité:

Est-ce que l'éthique est squelettique?

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 01:40

Je reçois sur mon adresse mail de la publicité pour préparer ma retraite et faire de juteux placements grâce à la détention d' actions financières dans des  EHPAD (Etablissements hébergeant des personnes âgées dépendantes).

Depuis plusieurs années quelques groupes d'envergure trustent en effet l'univers des maisons de retraite et les quelques établissements qui veulent rester en solo sont parfois "limite(s)", notamment en secteur rural.

Ce qui compte en priorité c'est donc la rentabilité puisque la logique est économique; les vieux, c'est une pépinière, c'est l'avenir! Le turn over est assuré!

Après, sur place, les gens font ce qu'ils peuvent comme ils peuvent avec ce dont ils disposent, en locaux, en matériels, en personnels, en fonction de leur formation  initiale et continue (nulle ou réelle), du charisme humanitaire ou non de l'équipe de direction, quand il y en a une (d'équipe), de la représentation active ou non des résidents et de leurs familles, de la surveillance ou non des élus et des autorités administratives et judiciaires.

Quand j'étais au Parquet de Poitiers, au retour d'une prolongation de garde-à-vue dans un brigade locale, je m'arrêtais systématiquement  et à l'improviste dans la maison de retraite du coin, pour visiter les patients faisant l'objet d'une mesure de protection juridique comme le code civil et le code de procédure civile m'en donnaient le pouvoir; de là, je visitais tout, de fond en comble; ça se disait.

Alors, me présenter aujourdhui les vieux comme un placement rentable, j'avoue que les bras m'en sont tombés...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 05:26

La ville de Châellerault, en forme de cuvette, est un vrai "gruyère" à la fois dans la vieille ville elle-même et dans ses rebords (Antoigné, pour la commune, et, au-delà, Thuré, Saint Sauveur, Availles, Colombiers, Antran).

La pierre extraite a servi à la construction des immeubles.

En ville, des caves, superbes, dont certaines communiquent entre elles sous les maisons, sont gardées comme des bijoux, d'autres ont été comblées au béton par des commerçants peu scrupuleux comme dans certains endroits de la rue Bourbon, d'autres encore ont servi (et servent encore) de tout-à-l'égout clandestin.

En rebords, à Antoigné, la plupart des caves ont servi à la culture des champignons dits de Paris, défunts depuis plusieurs années dans l'indifférence des pouvoirs publics.

Notre maison indique par exemple, dans une de ses caves, l'année 1703  et les coordonnées du carrier. La nef de l'église d'Antoigné recèle au plafond un décor composé des outils de ces ouvriers.

Il n'existe aucun recensement de ces trésors souterrains, alors que certains sont effondrés ou peuvent l'être à terme, notamment avec la fin des aérations  (bonjour, certains permis de construire, à Antoigné...)..

Loudun, comparable historiquement et urbanistiquement, a su prendre les devants grâce au service prévention des risques de la Direction départementale des territoires et du Bureau de recherches géologiques et minières qui mènent un inventaire après une diffusion de questionnaires qui a recueilli 130 réponses (NR du 28 septembre). C'est une belle initiative, dont nous ferions bien de nous inspirer. Nous ferions des découvertes.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 16:21

840 000 foyers fiscaux nouveaux, selon Bercy (les partis politiques et les médias penchant plutôt pour 1,2 à 1,6 million), sont assujettis pour la première fois à l'impôt sur le revenu pour 2013 et doivent payer dans quelques jours 600, 700 ou 1 000 euros sans préparation ni provision; c'est incompréhension et panique à bord, car outre les demandes massives de délais de paiement et d'absence de pénalités, ces contribuables perdent aussi, par double peine et ricochets, des "avantages" sur les impôts locaux (foncier, taxe d'habitation), la redevance TV, etc...

Pour une ville comme la nôtre, qui comptait moins d'imposables fiscaux sur le revenu que la moyenne nationale, c'est une catastrophe et il est probablement nécessaire de mobiliser nos services municipaux, en lien avec les services d'Etat, pour assister et accompagner ceux qui, en grandes difficultés, dont nombre de personnes âgées évidemment, en feraient la demande.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 05:48

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a perdu ses membres religieux lors de sa dernière refonte de ce week-end.

Leur apport était intéressant, dixit Xavier Lacroix, philosophe chrétien membre de ce Comité.

En revanche et concomitamment, Matignon a désigné à l'Observatoire de la Laïcité Dounia Bouzar, anthropologue connue du fait religieux, qui, d'emblée, propose de remplacer deux fêtes chrétiennes (lesquelles?) au calendrier par deux fêtes autres, Yom Kippour et l'Aïd. Branle-bas de combat, on imagine, chez nos autorités.

Mais, mais, tout cela n'est pas le fruit du hasard, ça grignotte, ça grignotte...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 04:32

Bon jeu de mot suggéré du journaliste lors de la visite à la Plaine de la Préfète de Région accompagnée de la sous-préfète locale et de divers staffs d'élus et autres, quand Michel Guérin a détourné le cortège de son itinéraire arrangé pour aller vers l'ancienne mosquée devenue bar sans alcool, à côté de l'église Sainte Marie d'Ozon.

Pas de bol pour l'aréopage qui tombe sur un Hadj Bouras en super-forme qui ne peut se contenter de la belle rénovation urbaine sans évoquer pour Ozon  devant un JPA transformé en sémaphore pourpre, la misère, le chômage, le manque d'accompagnement, l'oubli des élus en général -sauf en période d'élections, évidemment-.

D'autant qu'avant d'être présenté comme membre éminent de la communauté musulmane -sic- , Hadj Bouras se veut être d'abord un citoyen français et châtelleraudais; aurait-on dit, en tombant sur un des chrétiens d'Ozon connu et socialement engagé dans et hors la paroisse -Secours catholique, Ferme de l'Espoir, Amnesty, etc...- "membre éminent de la communauté catholique"? Non.

Commençons par prendre Ozon sous l'angle républicain et non sous l'angle communataire. Même si ce n'est pas facile, c'est le seul moyen pour restaurer la population dans sa dignité, au delà du wall-washing.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:33

Le 6 octobre prochain a lieu la fête à l'ail de Targé, manifestation incontournable de la rentrée politique locale à défaut de foire-exposition.

Moment d'émotion puisque ce sera le dernier discours es qualités à cette occasion du maire délégué de Targé, Dominique Lévêque; j'imagine qu'il y songe ou qu'il se fiera à l'inspiration ultime, souvent la meilleure d'ailleurs.

Dans mes lectures de ces jours-ci, René Char, "Fureur et mystère", en Poésie Gallimard.

J'y trouve non pas un discours reproductible mais un texte qui peut expliquer l'itinéraire complexe du dit maire délégué, lequel ne m'en voudra pas de solliciter sa critique.

Le voici (texte 209):

 

"Mon inaptitude à arranger ma vie provient de ce que je suis fidèle non à un seul mais à tous les êtres avec lesquels je me découvre en parenté sérieuse. Cette constance persiste au sein des contradictions et des différends. L'humour veut que je conçoive, au cours d'une de ces interruptions de sentiment et de sens littéral, ces êtres ligués dans l'exercice de ma suppression."

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 12:50

Etrange photographie que celle parue dans la NR il y a quelques jours.

On y voit Jean-Pierre Abelin à Ozon, installé en haut d'un toboggan pour enfants -évidemment pour enfants-, alors que l'adjoint au logement, Mr Meunier, un sage, se demande ce qui se passe et que même celui à la ville, Mr Benzarga, plus jeune que le précédent, trouve quand même matière à sourire ... d'étonnement. Ozon, osons.

La photographie est symbolique et nul doute que JPA eût été incapable d'en faire autant hier lors de la venue de la Préfète au même endroit.

Jean-Pierre Abelin ainsi, en chute libre, dans tous les sens du terme, usé, retournant en enfance et rêvant de mandats pépères comme avant.

Imagine-t-on son père, qui fut ministre, en semblable posture? Certes non.

Les spécialistes du comportement  -et il n'en manque pas- ont donc matière à interprétation.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 10:11

Vite, vite, il faut faire vite!

La dernière de Jacky Roger à l'Univers pour les Châtelleraudais réunis le 5 octobre à 20 h 30, c'est un événement en effet.

Songez que nous avions commencé le dernier samedi de septembre 2007 (qu'ils étaient mignons alors les danseurs acharnés avec leur serviette en papier tournoyant sur Patrick Sébastien!). Des images qu'on n'oublie pas... et qui donnent toute leur saveur à l'article précédent.

Avoir tenu ces six années sans discontinuer et avec la même humeur, qui d'autres que nous pouvai(en)t le faire?!

Encore quelques places pour ce moment privilégié: de quoi l'an prochaIn sera-t-il fait? Mystère!

Vous pouvez passer par mon adresse blog et je ferai suivre.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article