Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:04

Nos adversaires principaux pour ces élections départementales commettent par écrit et dans les faits quelques errements regrettables révélateurs du manque de sincérité publique:

- ils écrivent dans leur feuillet que le nouveau découpage du canton de Chauvigny (ville sur laquelle ils axent pourtant leur essentiel) risque de faire perdre à Vouneuil sur Vienne, outre son statut de chef- lieu de canton, des services publics; quelle confusion! Vouneuil n'a par exemple jamais eu de brigade de gendarmerie (elle se trouve à Bonneuil Matours) ou de perception. Inquiétude pour rien sauf à vouloir leurrer l'opinion;

- hier soir au conseil municipal de Vouneuil dont la première adjointe concourt dans le quatuor adverse en remplaçante de Madame la Maire de Bonneuil Matours, figurait la coupe drastique de près de 40% des subventions accordées aux associations qui sont une des richesses anciennes du bourg; vous voyez l'avenir ainsi au département?!!!

Erreur sur toute la ligne, le scrutin de dimanche est très, très important.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 13:17

Ce matin vers midi, en promenant mon chien le long d'un chemin bordé de pruniers sauvages, j'ai entendu les abeilles qui "bousinaient" par centaines, milliers sans doute, travaillant déjà avec ardeur dans le soleil de mars.

Et je me suis mis à rêver que, nous aussi, nous soyons dimanche des abeilles avides de travail dès lors que les électeurs auront choisi pour nous l'urne comme une ruche!

Notre ambition est en effet de travailler pour ce nouveau canton de Chauvigny-Vouneuil (l'appellation n'est pas autorisée cependant) et dans l'intérêt général du département de la Vienne; aucune gloire personnelle recherchée, aucune revendication de continuité touristique, aucun souci de papillonnade. Du travail. Comme les abeilles.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 14:25

Isabelle Van Brabandt n'y pensait sans doute pas en se présentant aux élections municipales de Leignes sur Fontaine en mars 2014, mais un an après, quasiment jour pour jour, elle était sur scène aux salons de Blossac à Poitiers pour les élections départementales, en binôme avec votre serviteur qui eut droit à deux minutes d'intervention avant les députés, le président de Région et le ministre du Travail François Rebsamen venu encourager l'équipe des 38 candidats de Vienne à gauche.

Ce temps fort de la campagne avait du sens pour nous, c'était un peu la reconnaissance de notre engagement et de notre travail, avec Vincent Bonnel et  Nelly Vila nos remplaçants; c'était aussi la juste mesure d'un futur ensemble départemental qui avait déjà anticipé son action et sa direction avec le choix de Jean-Daniel Blusseau alors qu'à droite on s'écharpe entre Guillaume de Russé et Bruno Belin au moins et sans réflexion sur un contenu.

Puissions-nous être de la partie lundi prochain au même endroit pour la venue de soutien de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, c'est ce à quoi, légitimement, nous aspirons dans l'intérêt général du futur canton de Chauvigny. Courage!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 20:09

L'art de tracter sur les marchés est un art délicat, d'autant que les temps ont bien changé: beaucoup de gens sont désormais méfiants, parfois même avant que tout début d'approche soit engagé, comme si on allait leur sauter dessus ou les priver de quelque chose de vital; il me semble en effet que jadis ce n'était pas si flagrant.

Bien sûr il reste des échanges sympathiques, y compris avec des personnes qui ne partagent pas votre avis, et c'est heureux.

Personnellement, j'ai senti le glissement du désintérêt politique chez beaucoup de gens; ils ignorent que s'ils ne s'intéressent pas à la politique, la politique s'intéresse à eux; il y a dans l'air comme un fond de vichysme, de besoin d'un chef, d'élimination de ceux qui ne seraient pas conformes aux critères définis par ce nouveau chef ou cheftaine, c'est très inquiétant.

Lutter, lutter, lutter inlassablement contre ce sentiment diffus de haine rassemblée sous des mots galvaudés et escroqués: "espérance, justice" comme ils disent sur leurs affiches -le monde à l'envers-. Détracteurs.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 04:02

Les participants aux réunions électorales des départementales sont de plus en plus nombreux à mesure que le scrutin avance.

Tous reconnaissent que les Français sont sans doute des enfants gâtés de la politique, qui ne prennent pas l'exacte dimension de nos dispositifs sociaux régis par les départements, et que cela est bien dommage.

Puis, après avoir écouté les candidats déroulant leur manière différente de concevoir l'exercice de l'élu départemental nouvelle formule, reviennent des débats récurrents sur l'éducation des enfants et la situation des seniors: ce sont vraiment les deux sujets qui préoccupent nos amis du soir et nous sommes bien sûr en harmonie avec eux, considérant Isabelle et moi, au vu de nos métiers antérieurs, qu'il y a là le coeur de l'action politique à venir.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 13:50

Hier à l'Assemblée nationale, Roger-Gérard Schwartzenberg, patron des députés radicaux de gauche, a présenté sa proposition de loi relative au droit d'accès à la restauration scolaire pour tous les élèves inscrits dans les communes où fonctionne une cantine, quelle que soit la situation financière ou personnelle des parents, l'Etat venant combler le manque économique pour la structure.

Roger-Gérard a eu l'honnêteté de rappeler qu'il y a quelques années Michèle Delaunay, que nous avons rencontrée l'autre jour à Jaunay-Clan, avait vainement déposé la même intention à laquelle le Défenseur des Droits de l'époque, Dominique Baudis, souscrivait officiellement.

Le repas de midi est pour beaucoup d'enfants (1 sur 5 vivant sous le seuil de pauvreté) le seul moment où un déjeuner correct peut leur être offert, avec un ordre des mets, des calories et de la chaleur, sans préjudice de la discipline toujours profitable à ces instants alimentaires.

La gauche s'est mobilisée comme un seul homme, mais l'UMP s'est  abstenue et c'est bien dommage: pourquoi maintenir ces clivages politiques quand il s'agit de la santé et de l'éducation de jeunes enfants qui ne peuvent rien à la situation de leurs parents et sont stigmatisés par leur rejet de la cantine?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 17:59

Notre périple à quatre en Vienne, titulaires et suppléants, nous conduit à la rencontre partagée avec les élus ruraux: symbole, nous nous mettons en demi-cercle horizontal, à égalité et en convivialité. Cela les change du notabilisme touristique habituel de ceux qui se disent anti-parisiens mais qui vivent le plus souvent "là-haut"!

Un climat de confiance se noue, ils comprennent parfaitement que l'heure du choix est là, entre une dépendance soumise et attentiste au sénateur rare, distribuant médailles et rubans, de type ancien régime, et une participation démocratique, autour d'un sénateur disponible, à la promotion d'une ruralité non pas nostalgique mais innovante et entreprenante.

Ces élus ruraux, pour la plupart non encartés, pour beaucoup nouveaux en mars 2014, ont intégré que ce scrutin sénatorial n'est pas tant une question de gauche-droite qu'une question d'éthique politique, de disponibilité, d'expérience de TERRAIN, de compétence directe et de désintérêt. Cette position est évidemment liée au non cumul des mandats, dans le temps et dans l'espace. Quand vous êtes obnubilé par votre réélection, vous manquez nécessairement de courage puisque vous ne voulez pas déplaire.

Chez nombre de ces élus ruraux, on voit que ça cogite, leur vote balance.

Allez, courage!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 12:04

La Nouvelle République du 22 mars 2011 publiait ces propos tenus par Gérard Herbert concernant Alain Fouché:

"En face, on a quelqu'un qui promet plein de choses, qui mène une politique d'arrosage, démago. Il va maintenant falloir qu'il tienne ses promesses. Je suis sceptique. Ca fait trente et un ans qu'il fait cette politique de saupoudrage."

C'était un avis pertinent et assez juste, il faut le dire.

Aujourd'hui, cela ne dupe personne, les deux hommes seraient réconciliés, les meilleurs amis du monde, au point que pour les élections départementales, le critique est devenu le remplaçant du critiqué par lui quatre ans avant!

Il va falloir nous expliquer.

Oui, gardez-moi de mes amis!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 13:37

Le jeudi 12 mars à 18 heures, la Maison pour Tous  rue Creuzé à Châtellerault et l'association Châtel'route organisent une soirée dédiée aux seniors (et aux autres!) afin de les familiariser avec les nouveaux panneaux, les giratoires et diverses variations sécuritaires des temps modernes, dans la configuration de l'examen actuel.

Voilà une belle initiative car la route est contractuellement partagée, c'est notre espace commun sur lequel circulent des vies entières, nous n'en prenons pas assez conscience.

Un pot de l'amitié suivra cette démonstration pédagogique.

A jeudi!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 04:41

Bernard Givelet a rangé son vélo de cyclosportif et nous a quittés.

Il fut en 1982 élu conseiller général socialiste du canton de Saint Gervais les Trois Clochers, son fait de gloire, et réalisa alors des travaux d'envergure: le collège, la salle des fêtes, notamment. Saint Gervais en fut transformé durablement.

Enseignant comme son épouse, homme de culture et d'humour, Bernard Givelet était une bible d'histoire politique et c'était un enchantement d'aller l'entendre dans son chalet en bois exceptionnel en lisière de sa commune.

Je le rencontrais de temps à autre à Châtellerault chez un ami commun, hélas lui aussi récemment disparu, lors de repas amicaux et mémorables avec Jacques Langlin. Nous refaisions l'histoire et l'Histoire.

Mes pensées à lui bien sûr et mon amitié à sa famille.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article