Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 05:37

C'est un récidiviste!

Jean-Pierre Amouyal, éditeur bien connu de Châtellerault, expose au bar de l'Espérance, chez Gilles Thiollet, à l'angle de la rue Bourbon et de la rue des Mignons, à partir de ce samedi10 juin à 19 heures.

Le thème (puisqu'il expose à l'angle perpendiculaire des deux rues ...): le carré, dans une démarche conceptuelle qui valorise, dynamise et harmonise les espaces de travail et d'habitation à travers l'abstraction géométrique, nous dit l'auteur. Je reconnais que c'est ardu et que j'ai plus de facilité avec les natures mortes, les paysages de bords de Vienne, et même avec le cercle, quand il est philosophique. Le mieux, c'est de rencontrer l'artiste, et là tout devient éblouissant, lumineux, évident.

On peut en savoir plus sur www.artcreation-jpa.com

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 08:51

Le gouvernement voulu par Emmanuel Macron comporte deux ministres Radicaux de gauche, Jacques Mézard à l'agriculture et Annick Girardin à l'outre-mer. C'est pourquoi en cohérence j'appelle les électeurs de sensibilité centre gauche à voter en confiance pour les candidats soutenus par la République en Marche, Sacha Houlié, Jacques Savatier, Jean-Michel Clément et Nicolas Turquois afin que le président de la République dispose d'une majorité active et déterminée.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 06:22

Décidément Charles Perrault reste un auteur à la mode!

Guillaume Gallienne propose à l'Opéra Garnier "la Cenrentola" de Rossini, inspirée du conte de ce même Perrault; certes dans cet opéra la belle-mère est remplacée par un beau-père absolument infect et la fée par un philosophe mais dans la "cenrentola", Angelina, Cendrillon, est toujours une enfant maltraitée, qui connaîtra le coup de foudre pour le prince Ramiro.

Au théâtre de la Porte Saint Martin c'est Joël Pommerat qui, après avoir adapté le Petit chaperon rouge et Pinocchio, met en scène "sa" Cendrillon, ici Sandra (cendre, sandra ...) que sa belle-mère assomme de remarques désagréables, fait crouler sous le travail domestique et relègue à la cave; bien sûr elle est la risée de ses demi-soeurs et son père est insignifiant. Et puis vient le bal, et le prince charmant ...

Dans mes dossiers pénaux, j'ai connu beaucoup de petites et de jeunes filles traitées comme Cendrillon mais malheureusement peu avaient rencontré par la suite le prince charmant.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 18:42

Le 6 juin, jour anniversaire du débarquement en Normandie, Hervé Morin, président sur le fil de la région Normandie, débarque à Châtellerault.

Avant d'aller soutenir la candidate "de la droite et du centre" (sic), sera-t-il allé se recueillir devant la défunte Ecole de Gendarmerie, lui dont le candidat Jean-Pierre Abelin en 2008 soutenait que son amitié avec le ministre de la défense allait permettre le maintien de l'Ecole? Quel mensonge de campagne alors, tandis que je savais depuis fin 2007 que la vie de l'EPG était condamnée techniquement, mensonge qui permit quand même (avec l'autre promesse vaine de sauvegarder les Prud'hommes avec le soutien de Xavier Bertrand, alors ministre du travail) à JPA d'être élu. Les gens oublient vite, il faut  rappeler ce genre de balivernes.

Si la candidate abeliniste à cette élection législative craignait un mortel soutien, elle sera servie!

Morinturi te salutant!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 05:57

Thierry Gouvenou, ancien coureur professionnel, actuel directeur technique du Tour de France, est également président du Rassemblement des organisateurs de courses cyclistes (ROCC); à ce titre il est signataire de la pétition " Stop à l'annulation des courses cyclistes".

Dans ma jeunesse existaient autour de Châtellerault nombre d'épreuves jusque dans les petits villages: Oyré, Port de Piles, Lilette (Buxeuil), Dangé Saint Romain, Availles, Sossay, Saint Christophe, Lencloître, Pleumartin (et son arrivée le 1er mai sur un chemin de terre dans la forêt!), etc ... Celles-ci ont progressivement disparu. Ne restent plus dans le département pratiquement que des courses de haut niveau avec des concurrents qui viennent de fort loin pour courir à Buxerolles, Montamisé, Marigny-Brizay notamment. Certes nos valeureux époux Soulat font tout ce qu'ils peuvent pour que l'Avenir Cycliste Châtelleraudais (ACC) continue d'organiser des compétitions (prix d'ouverture BMO, la course de mars ouverte aux juniors nationaux sur l'ancien circuit du championnat de France 1993, nocturnes de mi-mai et d'août en particulier). Déjà remarquons que l'ACC est né de la fusion-disparition du VCC (Vélo Club Châtelleraudais, en noir en blanc), plutôt rive droite, et de la Pédale Châtelleraudaise (en vert) qui avait ses racines à Châteauneuf; il y eut même le défunt Vélo Club d'Ozon, présidé par Monsieur Aquilina.

Pourquoi cette quasi disparition? La baisse du nombre des bénévoles chez les organisateurs, la chute de l'influence des sponsors, les exigences de la sécurité (barrières, fermeture des accès, placement des contrôleurs) et l'indiscipline des automobilistes ayant conduit à quelques accidents dramatiques. On y ajoutera que, comme en matière de football où des petits clubs ruraux disparaissent, le cyclisme est victime de la variété des pratiques sportives et de loisirs offertes aux enfants et aux adolescents dont beaucoup désormais n'ont pas envie de rouler par tous les temps, de s'entraîner derrière la mobylette paternelle  trois soirs par semaine et de suivre une diététique forcenée. Jadis les parents se sacrifiaient pour offrir à leur champion un vélo de course haut de gamme et toute la famille l'accompagnait partout le dimanche, engrangeant les coupes dans la vitrine de la salle à manger. Autre époque!

La fin possible des "petites" courses cyclistes est donc une illustration parfaitement malheureuse de l'évolution de notre société.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 05:51

Notre nouvelle agglomération, le grand Châtellerault, sur le modèle de la Nouvelle Aquitaine, s'étend désormais sur un territoire qui compte des communes n'ayant aucune histoire partagée: les paysages sont différents, les mœurs, les habitudes, les habitats, l'agriculture, la cuisine, le parler, tout cela de même. Ainsi quoi de commun entre Orches au nord ouest et Angles sur Anglin, au sud est, parmi les plus beaux villages de France qu'on ne se lasse pas de visiter? Déjà que notre rivière la Vienne partage en deux Châtellerault et que les mentalités y sont singulières selon la rive où on se trouve!

 Je me souviens d'un conseil d'agglo ancien (puisque Joël Tondusson y était et n'avait pas encore démissionné) qui se tenait à Archigny: beaucoup de nouveaux conseillers urbains de Châtellerault n'y avaient jamais mis les pieds bien qu'Archigny habite l'histoire acadienne archi-connue de notre pays! Alors Orches! Je crois malheureusement qu'avec ce type de nouveau découpage où une commune pèse une voix, qui est forcément celle du maire même s'il existe dans la dite commune une opposition vaillante, on va éloigner les gens de la politique et nous aurons, j'imagine, en 2020, dans certains endroits, du mal à composer des équipes municipales en milieu rural puisque les compétences communales seront résiduelles.

Pour en revenir à notre nouveau territoire administratif et politique, je militerai pour une course cycliste qui épouse ses contours afin de  valoriser ce bel espace, en passant par Orches  et Angles sur Anglin, la Gartempe et ses canards!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 06:39

il y avait longtemps que nos présidents de la République n'étaient pas descendus sur la pelouse pour la présentation des équipes finalistes de nos championnats les plus populaires, football et rugby; la peur des sifflets et des insultes dans une époque où l'éducation est défaillante; on se souvient de Jacques Chirac quittant la tribune présidentielle quand le public bastiais siffla la Marseillaise un soir de football.

Est-ce que cela va perdurer? On l'espère, mais Emmanuel Macron a pour l'heure heureusement choisi de se faire présenter les joueurs sur l'herbe; non seulement le président aime cela mais en plus, c'est visible, il connaît les joueurs, certains bien sûr plus que d'autres, et a alors pour eux des mots plus personnels avec un geste d'affection, d'admiration et de quasi camaraderie.

Hier soir finale rugbystique Clermont-Toulon. Le rugby est un sport de combat, classé et reconnu comme tel; on peut dire qu'il est le prolongement des Horaces et des Curiaces, équipes choisies par leurs clans respectifs pour aller s'étriper en nombre limité et identique sans tuer tout le monde dans la cité: l'invention d'une forme de rugby! Il est donc juste que le président de la République, garant de l'unité de la Nation, vienne au milieu des gladiateurs modernes en faiseur de paix.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 06:34

Mes activités de juge de l'expropriation en Indre et Loire me mènent assez souvent à Montlouis ces temps-ci.

Il m'est arrivé l'autre jour, alors que j'avais un peu d'avance, de passer devant l'église, à deux pas de la mairie où se tenait l'audience; et là, surprise, la façade du bâtiment religieux portait en inscriptions "République française" et "Liberté Egalité Fraternité"; j'avais déjà vu cela sur certains frontons d'églises méridionales mais je n'en avais pas de souvenir par chez nous; certes souvent le delta lumineux du dieu des chrétiens ressemble à celui des temples maçonniques, mais c'est alors un message à décripter, pour initiés, tandis que la marque républicaine était ici on ne peut plus claire.

Personnellement j'ai toujours perçu dans la devise républicaine la traduction laïque de la trilogie théologique et vertueuse "Foi, Espérance, Charité". En effet, il ne peut pas y avoir de liberté sans foi, ni d'égalité sans espérance, ni surtout de fraternité sans charité c'est -à-dire sans le lien charnel, concret, réel, avec mon frère. Etait-ce l'enseignement, la perspective de la façade de l'église de Montlouis que de faire de chaque citoyen un frère au sens chrétien?  Décidément, étrange laïcité!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 06:46

Symphonie inachevée ou couacs? On a vu lors du dernier conseil délocalisé à Scorbé-Clairvaux, et qui avait notamment pour but d'intégrer les derniers comptes administratifs des communautés défuntes (le Lencloîtrais, les Portes du Poitou, les Vals de Gartempe), qu'il y avait entre elles, pour certaines opérations,  des pratiques différentes et donc pour les contribuables des coûts différents; ce fut le cas en particulier pour les assainissements privés et pour les activités aquatiques en piscine; d'autres écarts se manifesteront plus tard sans doute. Alors évidemment le "lissage" des nouveaux tarifs pour l'avenir en a fait grincer plus d'un. Mais tout ce petit monde, qui protestait, a quand même voté comme un seul homme les propositions présidentielles. Après quelques couacs, à la baguette, la symphonie!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 00:16

Emmanuel Macron aime René Char, le poète, et le cite en meeting; je l'aime aussi bien sûr.

Mais j'aime aussi le char, le char fleuri des fêtes villageoises, comme à Neuville de Poitou, ou du Carnaval, comme à Manthelan.

Notre programme 2008 voulait mettre en place sur la ville une véritable fête annuelle entre les quartiers, avec notamment des régates sur la Vienne, inter-générationnelles, et ces fameux chars fleuris: définir une idée (les fables de la Fontaine, les métiers, les pays, etc ...) et s'organiser au sein de chaque quartier pour, ensemble, générations confondues, des jours et parfois des nuits, confectionner les sublimes engins avec des matériaux de récupérationset des fleurs en papier préparées à la veillée par nos aînés. Des moments de casse-croûtes, de banquets, d'amitié, bref de la joie et surtout un sentiment d'appartenance dans et à la ville. Les derniers c'était au temps de la fête de l'île Cognet bien avant qu'elle ne s'éteigne (1979). Alors oui, renais, char.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article