Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 22:38
   Le sympathique Icham, boulanger de la Plaine d'Ozon, avait été d'emblée plein d'ardeur pour notre campagne, nous donnant sa logistique pour l'inauguration de la permanence de Châteauneuf (il est même en photo dans le journal, quelle audace!), pour la soirée de présentation de la liste Michaud le 9 janvier au Nouveau Théâtre et pour une réunion mirifique de quartier aux Renardières en février.


   Puis il nous fit savoir que, comme dans les films siciliens, "on" était venu le voir, en lui disant que s'il voulait son nouveau magasin dans le nouvel Ozon, que s'il voulait que son dossier administratif et commercial soit "régularisé", etc...il fallait laisser tomber l'équipe MICHAUD et revenir illico au bercail abeliniste qui venait enfin de se décider.


Ce qu'il fit avec courage, sans que nous lui en voulions particulièrement.


   A l'époque, nous avions préparé un article pour le blog qui s'intitulait "le centre ou le milieu", en jouant sur l'équivoque du terme "milieu", mais qui dénonçait ce genre de pratique, de pression, de chantage. Le titre était, dit-on, osé. Et pourtant...


   Aujourd'hui le brave Icham, boulanger égyptien de son état, serait fonctionnaire territorial à CHATELLERAULT! Certes en contractuel... Et il a un bureau à Ozon où il s'occupe de" recevoir des gens" dans le cadre de la rénovation urbaine!


La boutique est fermée, mais la nouvelle devrait être belle, sans doute.


   Bref, nos impôts, à tous, en remerciement d'un engagement politique privé, alors que, franchement, son traitement aurait du être provisionné dans les frais de campagne de l'équipe gagnante!


La "démocratie" a vraiment un coût...amer.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2008
commenter cet article
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 20:24
   En baisse régulière sur les dix dernières années, la participation des électeurs patronaux et salariés aux élections prud'homales n'a pas dépassé 25% des inscrits, avec une discipline un peu plus grande chez les employeurs.


   Chez les salariés, la progression de la CGT, qui distance un peu plus la CFDT, FO, la CFTC puis les autres, est donc une victoire en trompe-l'oeil, qui ne doit pas masquer le sens possible de cette désaffection: l'individualisme, le repli sur soi, la peur du "marquage"en interne, une mauvaise communication syndicale, quelquefois des obstinations syndicales qui ont judiciairement desservi des salariés, un positionnement syndical dépassé aujourd'hui vis-à-vis du champ politique général, la suppression et l'éloignement des Conseils de Prud'hommes, un peu de tout cela peut-être.


   En tout cas il paraît indispensable de pouvoir voter sur son lieu de travail dès lors que l'entreprise a au moins 10 salariés, et par correspondance autrement. C'est un gage de mobilisation.


   L'enjeu est d'importance car les conseillers prud'homaux, juges de conciliation par excellence, participent à l'apprentissage de la démocratie dont le coeur est justement la délibération, en même temps qu'ils sont des acteurs indéniables de la paix sociale.


    La désaffection à ce vote pose évidemment, et le sarkozysme s'en réjouit, la question de la représentativité des syndicats en tant que partenaires sociaux dans les négociations, quand il y en a.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 18:55
   Notre article sur le malaise de la ludothèque a fait réagir nombre d'employés municipaux et communautaires qui ont révélé qu'en réalité ce qui se passait à la ludothèque n'était que l'épiphénomène d'une situation beaucoup plus générale de la souffrance au travail à la Ville et à l'Agglo.



   Alors que nous avions été les seuls dans notre programme (expressément, relisez-le!) et dans sa préparation à travailler pour une autre organisation logistique et humaine des services, et que les personnels le savaient, la plupart de ceux qui étaient électeurs à CHATELLERAULT ont voté Jean-Pierre ABELIN pour être plus sûrs du changement final qu'avec nous.


Le changement, ils l'ont. Mais sur les étiquettes des portes seulement.


   Le groupe gagnant (certains d'entre eux parmi les plus puissants en tous cas) n'a pas compris que la suspicion politique n'avait pas sa place au sein d'une collectivité publique d'abord au service des usagers et que l'étalage du prétendu triomphe sur une gauche vécue comme quasi collectiviste était vraiment indélicat.


Certains se considèrent encore sous le découpage électoral de Pierre ABELIN !


   On peut faire faire tous les audits organisationnels qu'on veut, l'humanité n'a pas besoin de bureaux d'études pour être diffusée.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2008
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 21:08
   Il y a un an, le 12 décembre 2007, nous étions trois co-listiers, avec Serge DE BENEDETTI et Médéric GOURBEAU, chez un agriculteur de l'est châtelleraudais, qui nous avait chaleureusement accueillis avec quelques autres de ses collègues pour évoquer, avec nous, la mise en place, quand nous aurions gagné, d'une commission agricole.


   Nous avions parlé du partenariat ville-campagne, notamment en termes de chauffage, de déchets, de prise en charge de jeunes en difficulté, des chemins, des haies, des passages, d'un plan de circulation cycliste et pédestre, de la fiscalité, etc...


Seul notre programme à la rubrique "Cadre de vie" prévoyait l'installation de cette commission agricole.


   Aujourd'hui, l'équipe ABELIN, sans concertation, s'approprie l'appellation et débauche une partie des participants à notre réunion de l'an passé, sans respecter évidemment les droits d'auteur...


   On peut copier toutes les partitions que l'on veut, si l'on n'a pas l'âme qui peut les mettre en oeuvre, ça sonnera faux.


   Déjà la présidence de cette commission est confiée par le maire à l'adjoint certes estimable en charge de la voirie. Rien compris à l'enjeu !


Il reste, dans notre programme écrit, 101 propositions à prendre.


   Le mandat abeliniste sera bien court pour nous les "piquer" toutes nos idées et surtout les faire vivre dans l'esprit de leur découverte !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2008
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 18:45
   A l'initiative de la Ligue des Droits de l'Homme et de l'Association des Chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT), avec Amnesty International, les partis de gauche et des sympathisants étaient rassemblés ce 10 décembre au kiosque Blossac pour la lecture de textes par Daniel TRILLON, Benjamin BREUIL, Jean-Pierre DUFFOURC-BAZIN et le jeune FROGER, collégien du CES DESCARTES dont les élèves avaient beaucoup "planché" avant un défilé avec luminaires autour des Promenades Blossac.

   Communistes, Verts, Socialistes, Radicaux de Gauche, membres des Châtelleraudais Réunis, co-listiers de CHATELLERAULT UNI EN MARCHE, chrétiens sans engagement politique classique et autres défenseurs "indépendants" des libertés individuelles et publiques, tous ont réalisé que, même dans notre ville, certaines des dispositions de cette déclaration solennelle n'étaient pas respectées.

Le combat universel commence chez nous. Et devrait fédérer.
Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 20:23

   Il y a quelques jours les sénateurs Alain FOUCHE et Jean-Pierre RAFFARIN ont "invité" sous les ors du Sénat les 420 maires de la Vienne à partager leur cantine de luxe.


Et de poser la mine réjouie.


   Ce genre de manifestation n'est plus tolérable, s'il le fut, en des temps où beaucoup de familles à CHATELLERAULT mangent plus souvent qu'à leur tour des pâtes, puis des nouilles puis des coquillettes et enfin des spaghettis.


   Il y a désormais un telle coupure, indécente, entre des élus -sur les cieux de l'Olympe- et une population qui s'appauvrit, souffre et qui, dans les privations, sait néanmoins se montrer généreuse, par exemple en donnant ce qu'elle peut à la banque alimentaire.


Avec cette soirée sénatoriale à 420 couverts, combien de repas pour la "cantine à COLUCHE" aurait-on pu confectionner ?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2008
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 18:48
   Le 14 décembre 2007 CHATELLERAULT UNI EN MARCHE organisait sa première soirée-débat à la Gornière, devant un public de 150 personnes, sur le thème de la démocratie locale.

   Cette soirée n'aurait pas pu avoir lieu sans une rencontre le 10 octobre avec Daniel CHANET, le maire socialiste de VENDOME, dont la ville pratique la démocratie locale de manière active et constructive, Daniel CHANET ayant bien voulu déléguer pour cette soirée son fonctionnaire territorial, passionné par le sujet.

   Daniel CHANET, qui luttait depuis de longues années contre une terrible maladie, est décédé à la fin de cet été, et, autour d'Alain FLAHAUT qui fut son conseiller municipal dans les années 1990, nous avons été nombreux à regretter cet ami du peuple.

Hommage lui est rendu par ces quelques lignes.
Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 19:34
   Pour la deuxième année, l'Association Culturelle Châtelleraudaise des Fils d'Abraham (ACCFA) a organisé une marche à la lumière, qui cette fois partait de l'église Saint Jean-Baptiste, se posait au Temple rue Adrienne Duchemin puis se terminait à la Mosquée avenue Painlevé toute proche.


   Les torches allumées au départ de Saint Jean après la prière, l'harmonium ancestral du Temple pour accompagner un cantique et la psalmodie des anciens sur le Coran resteront gravés dans les mémoires de cette petite foule qui "priait avec ses pieds" dans l'humidité froide de la nuit.


  Nos amis musulmans, dont certains ont marché avec nous dans la ville -ce qui est, on le sait, pour ces personnes réservées, quelque chose qui n'est pas évident- ont réservé un accueil inoubliable, à l'intérieur même de la Mosquée.


Même déchaussés, nous mesurions, femmes et hommes de chrétienté, ce privilège qui nous était accordé.


Et puis le thé, et les fameux gâteaux préparés par les mères, les épouses, les filles et les soeurs...


On se mit à rêver d'une marche nocturne d'été et de discussions interminables autour d'un feu de bois, au bord du Lac.


Merci l'ACCFA ! Et merci au Père JAMMET, désormais à LA ROCHE-POSAY, d'avoir porté cette association...sur les fonds baptismaux, il y a plus de 10 ans.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 22:33
   Notre co-listier Michel LEROUX, ancien Directeur Technique National de la "savate" (boxe française) et actuel Directeur Technique National des arts martiaux chinois, a été, avec Boris EKOMIE, l'une des chevilles ouvrières de cette belle soirée de "savate" le 6 décembre, avec une salle Omnisports archi-comble.


Modibo DIARRA champion d'Europe, avec talent. Bravo!


Les journalistes étaient dithyrambiques sur l'artiste et admiratifs de la salle.


Pourtant...


   D'un côté, à plusieurs tables de VIP, des élus du pouvoir et des proches, nombreux, au comportement complètement déchaîné et pour tout dire incontrôlé; de l'autre quelques jeunes des "cités" refusant vertement la Marseillaise.


Les deux choquant, chacun à leur manière.


Mais, bravo Modibo !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 23:30
   La laïcité d'aujourd'hui n'est plus celle de la loi du 9 décembre 1905, qui était une laïcité de confrontation de l'Etat-Nation face à une église puissante.

Elle est devenue une laïcité de conciliation.


L'Etat s'est "désacralisé" et l'Eglise s'est "laïcisée"...


   Le citoyen a cédé le pas à l'individu, le peuple a cédé le pas aux communautés et l'assimilation a flanché devant l'intégration qui depuis 1990 dispose de son Haut Conseil.


    La société française est devenue multiculturelle, les valeurs se relativisent, les enseignements publics et privés pactisent, l'Islam, avec près de 5 millions de fidèles, est devenu la deuxième religion en France, les imams reçoivent une formation ‘fonctionnarisée", les modèles étrangers, et notamment européens, déteignent sur le nôtre.


   Si la France reste toujours constitutionnellement une république laïque, il semble bien qu'elle soit de moins en moins indivisible...


L'Etat feint d'organiser la polyphonie des récriminations diverses er variées.


   Alors  ?! Raison de plus pour revenir à des fondamentaux républicains et à une culture politique la plus diffusée possible. Question de salut, si l'on peut dire.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article