Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 08:00

 

Jean GERMAIN, le maire de TOURS, est heureux du classement de la gastronomie française au patrimoine mondial de l’UNESCO et il vante à juste titre le travail de son Institut Européen pour l’Histoire et la Culture de l’Alimentation qui serait le fer de lance de la Cité de la Gastronomie, comme il y a la Cité des Sciences.

 

Et nous, à CHATELLERAULT, forts de notre histoire industrielle depuis les premiers pas de la coutellerie jusqu’à l’aéronautique en passant par la Manu, la sous-traitance automobile et le nucléaire chez André GARNIER, l’un de nos plus grands inventeurs, avant qu’il ne soit trop tard, ne pourrions-nous pas susciter un travail sur la création de notre Institut Européen du patrimoine industriel ?

 

Et je ne parle pas du royaume des ondes philosophiques en Châtelleraudie avec 732, DESCARTES, l’Edit de NANTES, SALIS, le Château des Ormes et les Lumières, etc... qui à lui seul justifierait un lieu de réflexion, d’archives et de recherches.

 

Allez, courage.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 08:00

L'accessibilité du centre ville est une question délicate à aborder puisque ce qui devrait être le coeur d'agglo est en grande souffrance commercialement parlant et dégradé en terme d'habitat et qu'un projet immédiat "no car" risquerait de l'achever.

 

L'idéal serait en effet d'imaginer le boulevard Blossac intérieur, l'avenue Wilson et les quais, la rue Deschazeaux et la place Sainte Catherine comme un "ring" à l'autrichienne, bouclant un centre uniquement ouvert aux vélos, aux piétons et aux véhicules automobiles limitativement autorisés (livraisons, résidents dans certaines conditions, police, ambulance).

 

Un jour il faudra repenser les promenades Blossac et restituer le lieu en espace arboré, ludique pour les enfants et propice aux créations artistiques momentanées, avec un parking souterrain d'un étage, tout en longueur et donc de coût modéré. Dans la vieille ville, des immeubles "verrues" devront être acquis par la collectivité et transformés en squares -le "carrefour joyeux" s'y prête tout à fait-.


Tout cela ne peut se concevoir qu'avec une véritable politique immobilière de "repeuplement" mixé de la population et de lutte contre les ghettos communautaires ou sociaux qui repoussent beaucoup de gens du centre ville. Urbanisme et urbanité...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2010
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 08:00

 

Le lycée agricole de THURE accueille le vendredi 17 décembre tout l’après-midi un marché de Noël, dit gourmand !

 

Une production essentiellement locale digne de l’évocation gastronomique des Trois messes basses d’Alphonse DAUDET, on en salive de péché par avance !

 

On peut réserver au 05 49 93 70 51 ou ferme.decouverte-thure@educagri.fr


A l’ouest, on sait vivre, manifestement.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 20:00

 

Comme chaque année depuis 1961 COLOMBIERS se rassemble pour le banquet des ouvriers, artisans et commerçants de la commune.

 

Ils sont pratiquement toujours 200 à célébrer le travail et la fraternité dans la belle salle des fêtes du village ; c’est une belle vitalité qui traduit avec excellence ce besoin de garder vivace la tradition.

 

Félicitations au maire Jacky GAUTHIER et aux présidents Frédéric BENITO et Raymond CORNET qui vont préparer un cinquantenaire hors du commun !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 08:00

Le sort du tribunal d’instance me tient particulièrement à coeur même si c’est un sujet peu “vendeur” et spectaculaire alors que chacun est concerné ou le sera, ne serait-ce que par un litige propriétaire-locataire, le handicap ou le vieillissement impliquant tutelle ou curatelle ; quand je lis dans la NR du 7 décembre que le déplacement du tribunal de la mairie vers l’ancien local des Prud’hommes n’a fait l’objet, selon le magistrat de la Cour d’Appel en charge de l’équipement, d’aucune étude ni de concertation et que Jean-Pierre ABELIN croyait l’affaire entendue ou en bonne voie, je tombe des nues.

 

Quand est-ce que ce pouvoir local prendra la mesure de l’urgence d’un travail partenarial sur la place de la justice dans notre ville, coeur d’un dispositif prenant en compte un nouveau commissariat, une nouvelle gendarmerie judiciaire, la protection judiciaire de la jeunesse, le service de probation et d’insertion, les conciliateurs, médiateurs, l’accès au droit, l’accueil des victimes, etc ?...

 

Je vois que le temps passe, que rien n’est fait et que le jour où on ébauchera un vague projet les crédits d’Etat n’existeront plus.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2010
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 08:00

 

Je ne suis pas écologiste de salon, bobo allant faire son marché bio le dimanche matin en bicyclette avec adjonction électrique, en pantalon de velours et écharpe en laine de chèvre mohair.

 

La nature, c’est bien avant six heures du matin, en toute saison, pour les soins donnés aux animaux de l’enclos et la promenade du chien avant une longue journée (pour nous deux).

 

Et là, la terre vit, fait du bruit. Après la moisson c’était le chant quasi xylophonique des tiges de blé coupé passant de la fraîcheur de la nuit au soleil vite lourd du matin. Un bruissement musical unique. En ce moment, après la fonte de la neige et les pluies fortes, au même endroit où lève déjà timidement un autre blé, c’est le bruit de l’eau en cascade dans les raises creusées pour son évacuation; en fermant les yeux, c’est le chant de la montagne.

 

Attaché à cette terre d’amitié j’ai la patience naturelle et tenace.

 

Les bruits de la politique, c’est autre chose...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 14:00

 

Eh bien, ce 27 novembre, ce fut la fête à la lumière, plutôt que la boxe.


Une immense réussite, 150 personnes, avec pour la première fois une participation engagée de nos amis musulmans, familles et enfants, venus dès les premiers recueillements à l’église Saint Jean Baptiste, avant de traverser la ville avec des luminaires jusqu’à la mosquée en passant par le temple protestant où nous a accueillis le nouveau pasteur venu de Madagascar. Quelle diversité!

 

En marchant, mon ami d’origine algérienne -qui m’avoua avoir pris des roses pour sa belle dans le couvent des bonnes soeurs d’Alger- me rappela la nécessité de nommer Abd El Kader une rue de Châtellerault.

 

Après avoir combattu vaillamment l’armée française en Afrique du Nord, Abd El Kader fut fait prisonnier à Amboise où il se lia d’amitié avec le curé de la paroisse et avec l’ancien évêque d’Alger; Amboise fut un lieu d’échanges philosophiques et spirituels considérable.

 

Une fois libéré, Abd El Kader devint professeur de théologie en Syrie et c’est là qu’au péril de sa vie, en prenant des risques, il sauva de nombreux chrétiens.

 

Lui rendre hommage dans notre ville métissée serait un signe fort. En lui offrant une rue.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 09:00

Le blog n’a pas été alimenté en raison des tracas techniques qui m’ont privé d’informatique. Il paraît que c’est à cause des conditions météorologiques.

 

A chaque fois qu’il vente, qu’il neige ou qu’il pleut un peu trop fort, bernique!

 

D’ailleurs sans la complicité et la gentillesse d’un membre bienfaiteur qui veut bien jouer le jeu, je devrais attendre jusqu’au ... 15 décembre pour être autonome en internet. Aujourd’hui ahurissant!

 

J’ai pu vérifier, à mon détriment, sur toute cette période que c’était également le cirque pour la téléphonie, l’électricité, l’eau et le reste! Adieu services publics, merci privatisations, plate-formes téléphoniques interminables et minables, sous-traitance, perte du savoir-faire, multiplication des société de supposés services et tutti quanti.

 

C’est franchement une drôle d’époque, et ce n’est pas fini.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 08:43

     Ah! Le mauvais temps nous ramène vite aux faibles moyens dont nous disposons pour lutter contre le verglas et la neige.

     Notre équipe est la seule à avoir associé une certaine partie de la population disposant de certains moyens logistiques à cette lutte contre les conditions difficiles de circulation; il faudra attendre l'hiver 2014-2015 pour s'en rendre compte!

     Enfin, déjà, si on s'était donné les moyens d'avoir du sel disponible, au pays des "noces salées", ce serait la moindre des choses....

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 06:32

     L'épisode de l'intoxication de nombreux collégiens poitevins à cause d'un steack haché d'origine italienne a fait réagir les élus et notamment mon ami Benoît BITEAU, vice-président PRG à la Région en charge de l'agriculture, qui s'est prononcé en faveur d'un approvisionnement  des cantines en productions locales autant qu'il sera possible.

     Je suis tout à fait d'accord avec lui. Mais prudence!

     Car ce malheureux épisode sanitaire m'a ramené un certain nombre d'années en arrière quand j'avais eu à traiter, parmi des dossiers judiciaires "à viande" (veaux au Clembutérol et autres), celui d'une entreprise on ne peut plus locale (au départ), en plein coeur de nos meilleurs élevages bovins, mais qui allait chercher de la viande congelée et recongelée dans des pays saxons, la nettoyait à grands jets d'eau de Javel  et de désinfectants avant de la hacher avec difficulté: quand il restait de la limaille, les steacks hachés étaient "réservés" pour les cantines et les maisons de retraite...

      Le fer, c'est bon pour la santé!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article