Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 18:35

A l’heure où l’on débat de la burqa dans l’espace public, PICQUIER Poche réédite” Le jardin parfumé”, manuel d’érotologie arabe du Cheikh NEFZAOUI.

 

C’est LE manuel érotique arabe, je ne vous en dis pas plus; l’auteur révèle ce qui est pour lui le secret de l’univers, à savoir le jardin parfumé, c’est-à-dire le paradis, qui est le corps des femmes.

 

Il faut rendre hommage à cette grande civilisation des “Mille et une nuits” ou du “Bréviaire arabe de l’amour” écrit au XVI ème siècle par Ahmad IBN SOULEIMÂN à la demande du sultan Selim 1er, qui n’était certes pas un tendre par ailleurs...

 

A l’heure où les débats caricaturent cette civilisation, il est nécessaire de rappeler cette richesse sensuelle de l’Orient qui a nourri nombre de nos écrivains, Pierre LOUYS, Pierre LOTI, Gérard de NERVAL, Charles BAUDELAIRE, et tant d’autres.

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 18:33

J’aurais bien voulu fredonner le refrain de la célèbre chanson des amoureux de BRASSENS en traversant le square GAMBETTA il y a quelques jours.

 

Hélas, le balcon du monument à la gloire de la Révolution, les bancs et les pelouses étaient occupés par quelques marginaux des deux sexes dont beaucoup étaient ivres ou en voie de l’être. Point d’amoureux transis.

 

Des employés consciencieux de la Ville s’échinaient à ramasser des détritus et à tondre au milieu de cette ambiance.

 

Plus tard, depuis la vitrine d’une des dernières librairies qui nous reste, rue des Mignons, je contemplai cette horde désoeuvrée qui emprunte son axe piétonnier et houblonneux de CHATEAUNEUF à une supérette boulevard BLOSSAC -et retour- et je songeai à cette nouvelle “com”: “CHATELLERAULT Coeurs de Ville”.

 

Des coeurs? A voir, mais des foies, ça c’est sûr...

 

Il y a du boulot.

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 18:27

Le jour où Dominique LEVEQUE se “lâche et se fâche” dans la presse contre Jean-Pierre ABELIN paraît dans la série hebdomadaire Le Monde-Flammarion l’ouvrage d’Etienne DE LA BOETIE (16 ème siècle) “Discours de la servitude volontaire”.

 

Le (encore) maire délégué de TARGE aurait été inspiré de s’en imprégner avant de s’épancher dans le journal; tout est dans cet ouvrage, à la fois du côté du monarque absolu et de son entourage comme de celui du peuple asservi de par sa propre volonté.

 

La lecture de LA BOETIE, auteur injustement mésestimé en comparaison de MONTAIGNE qu’il fit son légataire, est d’une transposition passionnante aux événements d’aujourd’hui dans notre ville.

 

Ainsi on comprend que ce qui arrive à notre élu blessé, indépendamment de son propre parcours jusque-là, provient en grande partie, dans le système ABELIN, de ce glissement définitif de l’autorité -qui relève de la transparence et du public- vers le pouvoir -qui relève de l’opacité et du privé-, phénomène qui exclut du processus décisionnel toute personne non admise à l’intimité familiale.

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2010
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 18:38

Finalement, le Ministre de la Défense n’est venu à CHATELLERAULT que pour annoncer la dotation de rayonnages supplémentaires au Centre d’Archives de l’Armement.

Compte tenu de tout l’aréopage qui l’entourait, ça fait cher le mètre.

 

Il a certes aussi annoncé que le commandement militaire de la Région serait basé à SAINT MAIXENT, dont le maire se réjouit pour l’activité de sa ville; on est content pour lui!

 

A voir nos élus locaux -triés sur le volet- papillonner autour du ministre comme des enfants gâtés autour d’un marchand de glaces, on se disait vraiment qu’on ne vit pas dans le même monde.

 

Quant à l’Ecole de Gendarmerie, ce n’était pas de sa compétence.

 

Fermez le ban!

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2010
commenter cet article
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 09:00

Sans doute enjoint par son entourage de faire preuve d'autorité, Jean-Pierre ABELIN a d'emblée manifesté une agressivité spectaculaire et gratuite vis-à-vis de ses interlocuteurs d'opposition ; au bout d'une demi-heure nous n'avions toujours pas abordé le fond de délibérations sur lesquelles nous avions beaucoup à dire (videosurveillance, plan départemental de prévention de la délinquance, école sur le site de l'ancien hôpital, etc...); mélangeant les interpellations selon que ses opposants siègent à la Région ou à l'Agglomération, Jean-Pierre ABELIN s'est embarqué dans des allusions inconvenantes sur les absences de certains ou les excuses d'absence "trop faciles" en ce qui me concernait. Je ne vis pas de politique depuis plus de trente ans, j'ai un vrai métier, avec des responsabilités lourdes, sans heures de délégation municipale ou communautaire, et qui ne peuvent être différées trois ou quatre jours à l'avance ; nous sommes vraiment dans un autre monde ! J'ai pourtant horreur de la chaise vide et j'ai du respect pour les institutions, mais à un moment, la seule réponse digne à une accumulation de maltraitance et d'injustice est de quitter une salle dans laquelle vous êtes méprisé. J'espère que cet épisode permettra de travailler autrement dans l'intérêt des Châtelleraudais.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2010
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 09:00

La communauté d’agglo vient de dépenser 130 000 euros pour la signalétique, avec des beaux totems, pour favoriser l’économie.

 

Cela a au moins permis de doper l’économie de l’entreprise locale ARI, spécialisée dans le mobilier urbain, dont le fondateur a longtemps présidé aux destinées du patronat de ce département.

 

Tout ce système, sur ce fameux budget communication au sujet duquel je suis intervenu en débats, système qui s’auto-alimente, me déconcerte toujours. Totems et tabous.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 09:00

Maintenant, tenez-vous bien, il nous faut remettre nos projets d’articles pour le magazine des Châtelleraudais le 5 du mois précédent la diffusion !


En cinq semaines à la suite il y a de quoi laisser passer de l’eau sous les ponts !

 

Non seulement nos articles risquent sur le fond d’être contredits techniquement mais encore la majorité (relative) en place a tout loisir de faire le caïd en distillant une information de dernière main dont nous serions privés puisque nous n’apprenons les choses, et encore, qu’aux conseils municipaux, qui sont rares et souvent vides de contenu.


A un ou deux jours de retrait à chaque fois, nous allons finir par présenter nos voeux 2014 à l’été 2013 ! Mais à mon avis ils seront bons !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 09:00

En cette période faste pour les célébrations européennes, la lecture de l’ouvrage de notre écrivain Maurice BEDEL (qui a écrit si bien sur notre ville), Zigzags (1933), est absolument passionnante.


Il s’agit d’une promenade linguistique et littéraire à travers de nombreux pays du continent européen (avec une prédilection pour les pays baltes, nordiques et d’Europe centrale jusqu’à la Turquie qu’il connaît bien).


Hélas, tout cela est bien nostalgique: “Voyagez; apprenez à connaître votre pays en visitant celui des autres; vous vous tirerez toujours d’embarras: l’Europe parle français.”


Déjà à l’époque, lui-même termine par “Pour moi, j’éprouvais un grand besoin de respirer un peu d’air de France. Je rentrai chez moi, j’ouvris les Fables de LA FONTAINE et je me lus à haute voix La laitière et le pot au lait”.


Que nos ministres rendus tous les quatre matins à BRUXELLES ou ailleurs s’y rapportent; ils en tireront grand profit...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 09:00

Dans un article du Magazine consacré à la fraternité comme réponse au moins partielle à la crise, nous avions fait la proposition d’une caisse locale de micro-crédit dans laquelle certains de nos co-listiers habitués à la gestion des budgets familiaux pouvaient s’impliquer.

 

Aucun écho politique évidemment !

 

Ailleurs l’idée a fait son chemin, et plus précisément à ELANCOURT et MAUREPAS, dans l’Oise, où un groupe de paroissiens prête depuis novembre 2009 de petites sommes à des personnes en difficulté, dans un cadre associatif.

 

Fédérer des volontés, toujours. Mais encore faut-il être capable d’avoir... la volonté de fédérer les volontés...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2010
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 09:00

S’il en est des pigeons qui sont les bienvenus dans la ville, ce sont les Trois Pigeons du quartier du même nom, qui s’échine à conserver des commerces de qualité dans un environnement qui a perdu son École de Gendarmerie que Jean-Pierre ABELIN s’était pourtant engagé pendant la campagne à sauver. Il a le bras long !


Sous l’impulsion expérimentée de Michel LACROIX, notre ancien droguiste et ancien Président du Conseil de Prud’hommes tout proche (que le même élu, qui sert la main de Xavier BERTRAND, ministre du travail, devait aussi sauver grâce à son autre bras long -heureusement il ne s’agit pas d’une divinité hindoue à bras multiples-), la brocante du dernier dimanche d’avril est un énorme succès populaire et d’affaires.


Félicitations à tous les bénévoles.


Des bénévoles heureux, il y en avait aussi au Parc du Verger tout le week-end où se tenait le salon des métiers d’art, avec des travaux de qualité, et aussi au bal dit des Portugais qui a réuni 800 personnes le 24 pour une partie de la nuit. Et j’en oublie, tous les bénévoles du sport, de la musique, du théâtre, de la marche organisée, etc...


Il ne manque pas de forces vives dans cette ville, qui demandent de la reconnaissance et des moyens. Patience !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article