Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 08:01

     Les travaux de la rénovation urbaine d'Ozon mettent encore plus en évidence le vide végétal de la Plaine.

     Certes on va planter des arbres, semer de la pelouse, y compris qui ne se fauche pas, pour faire moderne, mais cela n'est ni interactif ni responsabilisant.

     Sauf un louable et intéressant jardin pédagogique  à créer à l'école Lavoisier, rien, pas l'ombre d'une salade ou d'une tomate "en vrai".

      Pendant la campagne et bien au-delà avec la réunion appelant les associations d'insertion à y réfléchir, nous avons fait la promotion des jardins ouvriers ou familiaux, gage de lien social, d'économies et de bonnes choses.

       Pourquoi Ozon n'aurait-il (ou elle) pas ses jardins, sous forme, par exemple, d'une régie?

       Il y a forcément du savoir-faire chez les habitants, des "trucs" liés aux diverses origines, des légumes et des fruits inhabituels.

       Cela me paraît simple et ne coûte quasiment rien, et ça peut rapporter gros!

      

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 19:07

     Les candidats aux cantonales ne sont pas tous égaux devant le suffrage universel.

     Même si d'aucuns font en effet attention à ne pas vanter les réalisations de la collectivité qu'ils administrent, la période des voeux, par exemple, démultipliés en des lieux divers (mairie de l'un, mairie de l'autre, maison de retraite, etc...), est forcément propice, pour le titulaire sortant, au serrage de mains, à la tape amicale dans le dos et à la publication d' articles quasi quotidiens dans la presse locale, avec photos évidemment.

     Celui qui n'est pas dans la place, le candidat (de candide, l'innocent), même s'il rencontre tel ou tel et visite telle entreprise, le fait dans l'ombre et l'ignorance des lecteurs-électeurs.

     A l'heure où la politique se réduit hélas souvent à de la communication, la lutte est inégale.

     C'est ce qui la rend d'autant plus passionnante et optimiste, l'histoire regorge de réussites inattendues.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 10:52

    Henri ROGIER, le célèbre pharmacien de la rue Georges Rouault à la Plaine, vient de transférer son officine au nouvel espace Marconi, sur la contre-allée Pierre Abelin; il était temps pour lui car, dans sa pharmacie, Henri ROGIER qui est connu pour sa capacité à aider dans tous les domaines les gens en difficultés de toutes sortes qui viennent à lui, est aussi chef d'entreprise, emploie du personnel, a des échéances, etc...

    A 300 mètres près, c'est une nouvelle vie, désenclavée, avec des clients fidèles et d'autres, de passage.

    Le dynamique et excellent pâtissier des Trois Pigeons s'installe à côté, c'est un plus.

    Il faut souhaiter que cette confiance commerciale, sans mettre à mal le centre commercial numéro 1, ouvre un maximum le quartier sur l'extérieur et que la référence au "93" ne soit plus qu'un souvenir du passé parfois douloureux.

    Une nouvelle identité est à construire au Sud.

    

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 17:12

    Ce lundi 17 janvier, le train TER de 12 H 23 au départ de TOURS en direction de POITIERS  a été remplacé par un autocar...préfiguration de ce que sera un jour notre ligne?

     En effet, la semaine passée, sur le même itinéraire, un contrôleur procédait à un comptage "à la louche" des passagers pour "sauver nos petites lignes" (sic).

     Pas très rassurant...

     Bref, départ en car à 12 H 27, arrêt dans toutes les gares, arrivée à CHATELLERAULT à 14 h 22... arrivée à POITIERS annoncée à 15 H 30... c'est-y-pas beau?...

   

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 07:13

     Une association loudunaise, qui a son homologue en Deux-Sèvres, défend le projet de train LOUDUN-CHINON-THOUARS; et à partir de THOUARS, ancien noeud ferroviaire important, tout est possible, qu'il s'agisse d'aller vers SAUMUR et le TGV pour PARIS ou vers BRESSUIRE, les voyageurs TER et le fret vers l'Atlantique.

     On se met quand même à regretter la transformation en ligne dite verte de notre ancienne ligne SNCF CHATELLERAULT-LOUDUN, assez peu empruntée par les cyclos qui redoutent la crevaison à cause des acacias qui poussent sans contrôle et transforment le sol. Certes cette ligne n'était  depuis longtemps occupée que pour acheminer les carburants de l'homme puissant du loudunais mais dans un schéma global elle aurait pu revivre ne serait-ce que pour le transport sécurisé des scolaires.

      Maintenant, une telle réouverture risque d'être aussi utopique que de promettre la réaffectation de la ligne CHATELLERAULT-LE BLANC, fermée en 1954, et la résurrection de la gare de SENILLE, route de Pleumartin, à la Justice, dans le canton sud!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 20:00

Ces élections cantonales s’inscrivent dans un contexte politique national particulier qui met à mal la survie des départements à la fois par la réforme territoriale et par la restriction draconienne des budgets des collectivités voulues par Nicolas SARKOZY, alors que nombre de nos concitoyens souffrent et peinent à vivre normalement.

 

Etre candidat, c’est faire acte de protestation contre la mort programmée des conseillers généraux qui sont pourtant des élus référents et identifiés par nos concitoyens, avec des compétences qui touchent leur quotidien (dépendance, vieillissement, RMI-RSA, enfance, économie, culture, éducation, collèges, handicap, circulation, soutien aux associations sportives et autres, notamment).

 

Ces élections contribueront :

 

- à changer la majorité du conseil général actuel,

 

- à changer en septembre prochain la présidence du Sénat par l’intervention de nouveaux grands électeurs, et cette présidence peut être assurée par un sénateur radical.

 

Je suis donc candidat aux élections cantonales pour le département de la Vienne en mars prochain, les 20 et 27.

 

J’entends activement participer à ce renouveau politique d’ensemble en apportant ma contribution de radical de gauche, c’est-à-dire une gauche ouverte, laïque, républicaine, pragmatique, humaniste et écologique (les radicaux de gauche ont été les premiers avec Génération Ecologie de Brice LALONDE à mettre en place une véritable écologie politique, mais l’opinion n’était sans doute pas prête à cette époque et cela cassait les prés carrés habituels).

 

Le radicalisme, c’est la République des territoires !

 

Le canton sud, très hétérogène, avec ville, campagne, grands ensembles urbains, est le canton de mon enfance et de ma famille, mon père est né aux Charraults et j’ai grandi entre Beauregard, Charlet, Pouthumé, TARGE, SENILLE et la vallée de l’Ozon que je connais par coeur.

 

Certains de mes ancêtres ont été minotiers sur le CLAIN à NAINTRE, aux Doutardes et à Chézelles.

 

Mes activités professionnelles passées de magistrat dans la Vienne et mes engagements associatifs (enfance, boxe éducative, liens entre les religions notamment) m’ont amené à NAINTRE (administrateur du CEFORD, utilisateur du local La Barque) et dans tout le secteur Ozon-Renardières en étant notamment administrateur du SISA, de l’équipe de prévention et d’une association caritative.

 

Ce canton me passionne et il nécessite l’activité d’un élu qui ne soit pas accaparé par d’autres mandats ; SENILLE, TARGE, complètement oubliés en dehors des “pots” habituels, en ont souffert; le nouveau président du Conseil Général devra compter aussi sur des élus “bosseurs” et compétents pour mener un immense chantier de restructuration.

 

Mon choix d’”aller au Sud” est ancien et la rumeur de mon engagement “à l’Ouest”, propagée par des gens sincères et d’autres moins bien intentionnés, m’a servi à travailler en toute discrétion sur le terrain depuis plusieurs mois.

 

Ma remplaçante est Vivianne DEBIAIS, 51 ans, en charge de la distribution du tri postal à NAINTRE, élue sur l’une des listes d’opposition à Christian MICHAUD (puisque l’autre est composée de socialistes réguliers), très engagée dans le monde associatif (protection de la sortie des écoles, soutien scolaire, aide à la personne, culture populaire, notamment).

 

Pour prendre une comparaison, Vivianne DEBIAIS dit qu’elle a besoin pour travailler de sa main gauche et de sa main droite, et que c’est la même évidence en politique; elle estime en effet, et je sais qu’elle a raison de le croire, parce que ce fut le combat de notre engagement municipal, que les personnes de bonne volonté peuvent travailler ensemble à des projets communs ; je suis heureux de l’avoir rencontrée et nous ne cesserons pas, après la victoire, de collaborer dans l’intérêt général et le souci de l’écoute de nos concitoyens.

 

Notre directrice de campagne est Marie-Hélène DAYDET, conseillère municipale PRG à CHATELLERAULT, ancienne assistante sociale à NAINTRE et ancienne directrice de la Maison de la Solidarité Sud aux Renardières, dépendant du Conseil Général, adhérente du centre social d’Ozon.

 

Notre mandataire financier est Marcel BOURGAREL, ancien commandant de police, président d’association caritative.

 

Il faudra compter sur une participation forte des électeurs puisque la loi du 16 décembre 2010 a fait passer le score du premier tour de 10 à 12, 5% pour pouvoir se maintenir au second, ce qui représente, en cas d’abstentions massives comme jusqu’à présent, pratiquement 25% des voix pour être sûr d’aller au second tour.

 

Alors courage et ténacité pour la victoire !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 07:32

     Eh oui,  ce 14 janvier est une date importante!

     C'est la date anniversaire de la naissance de trois de mes héros!

     Dans l'ordre chronologique qui n'est pas forcément celui de mon coeur: Jean-Baptiste POQUELIN dit MOLIERE, Pierre LOTI et Guy WILLIAMS, l'inoubliable interprète de Don Diego de la Vega alias Zorro.

      L'insolence, le courage, le voyage et la justice, en un seul jour: le bonheur!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:54

    Médéric GOURBEAU vient de démissionner de la commission dite consultative de TARGE , qui après avoir sommeillé sans activité semble se réveiller alors que le maire délégué  Dominique LEVEQUE et les élus de la ville-mère ne sont plus sur la même longueur d'ondes. Cinq absents sur dix...la consultation n'est donc plus qu'un vain mot.

    On parle de la réactivation du projet de lotissement dans les bas de TARGE et du déplacement  sur ce site du cabinet des médecins, qui se trouve à côté de la salle de la Grange, en descendant aux Vallées.

    On subodore que les médecins ne vont pas se déplacer seuls et que pourraient s'implanter en bas des commerces (la coiffeuse du haut, seule commerçante sur la Butte actuellement, s'inquiète bien évidemment de ce qui se trame sans elle).

     Si des commerces s'installent en bas, c'est la mort du bourg, on a beau rêver ici ou là d'en faire le Montmartre de CHATELLERAULT, ça ne nourrit pas son homme. Alors, dans ce contexte, pourquoi détruire la grange dite METAIS si cela n'a pas d'autre but que de dégager l'ancienne entrée de l'église et d'aménager un nouveau rond point qui va nous "pomper" de la main d'oeuvre municipale plus précieuse ailleurs? L'église, c'est d'abord la vie de la paroisse, bien avant les murs (et elle vit, avec les chrétiens de SENILLE et de SAINT SAUVEUR!).

     Pourquoi ne pas faire de cette grange un lieu de vie et d'activité (qu'ont donc les jeunes à leur disposition, par exemple?) ou même un lieu commercial en ouvrant autrement les entrées de ce bâtiment vers la rue sécurisée ou vers l'église?

     Ceux qui, à l'époque, dans les années 70, se sont battus contre l'absorption de TARGE par CHATELLERAULT risquent d'avoir raison. Plus de football, plus de café, plus de pain, c'est le village dortoir et le marchand du projet du bas sera aussi le marchand de sable.

   

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 07:03

    J'en termine avec la lecture d'un livre de Michel CARROUGES, publié en 1959, sur "Charles de FOUCAULD, explorateur mystique"; parmi des phrases multiples, passionnantes de cet homme de prières hors du commun, qui fut d'abord officier à SAINT CYR et à SAUMUR puis en Afrique, celle-ci, qui résonne à notre terrible actualité, écrite pourtant il y a 100 ans:

     "L'Empire nord-ouest africain de la France, auquel la prise de possession du Maroc et la réunion de l'Algérie au Soudan par l'occupation du Sahara ont mis le sceau, sera pour la France une cause de force ou de faiblesse selon qu'il sera bien ou mal administré. Il a trente millions d'habitants; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplés d'habitants rompus au maniement de nos armes, habitués à notre discipline, dont l'élite aura reçu l'instruction dans nos écoles. Si nous n'avons pas su nous attacher ces peuples, ceux-ci nous en chasseront. Non seulement nous perdrons cet empire en entier, mais l'unité que nous lui avons donnée, et qu'il a pour la première fois que le monde existe, se tournera contre nous; ils sera pour nous un voisin hostile, redoutable et barbare".

       Et puis plein d'autres citations, prémonitoires, notamment sur les relations entre christianisme et islam.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 07:41

     La loi du 16 décembre 2010 passée aux forceps du sarkozysme a  néanmoins fait passer en douce de 10 à 12,50% des inscrits le score que doit faire un candidat pour accéder au second tour d'une élection au scrutin uninominal.

     Le procédé, assez sordide, a deux objectifs: mettre fin aux triangulaires qui ont fait perdre des cantons et des conseils généraux à la droite, faire disparaître les petits partis au profit des deux principaux, à l'américaine, quoi!

     Elle est pas belle, la démocratie?!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article