Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 10:48

     Désolé, face aux diverses adversités  qui se déchaînent et à un traitement  déséquilibré de l'information, je me vois obligé de reprendre la plume.              

     Gilbert GUERINEAU dit dans le journal du samedi 12 mars qu'il ne me soutient pas, les propos en live de Christian MICHAUD sont cités dans le journal du mercredi16 mars et aujourd'hui c'est Joël TONDUSSON, fidèle à lui-même et à sa hargne, qui me tire dessus en appelant à me "faire barrage" (comme on "fait barrage à la droite"!), la reconquête de la ville passant par ça!

      Je n'en demandais pas beaucoup, j'avais invité la presse à un point de situation ce jeudi 17 mars vers 17 h 30, en présence de Benoit BITEAU, qui est un Monsieur, pour pouvoir avoir un droit de défense minimum; j'ai préféré appeler à l'avance pour être rassuré d'une présence journalistique. Que nenni, ce n'est prévu pour personne me répond-t-on.      

      Sauf que moi je n'ai qu'un droit c'est celui de me taire et de m'estimer content déjà qu'on annonce ma réunion publique -ce qui ne fut fait ni pour SENILLE ni pour TARGE!-.

     Pas de problème pour Madame ROYAL photographiée au meeting de soutien des candidats socialistes cette semaine  à la Gornière (on nous dit 100 personnes mais on ne photographie pas la salle...), là c'est normal!

     Christian MICHAUD est déjà annoncé comme le grand triomphateur de ce scrutin "sans grande incertitude", moi c'est juste pour compter ce que je pèse à CHATELLERAULT, et encore!

     Personne ne l'interroge sur son bilan en tant que conseiller général, qui est inexistant, sur ses permanences, qui n'ont pas été tenues, et sur son absence de reddition d'action du mandat, et pour cause. Personne, au vu de ce que je sais faire et de ma pratique professionnelle, ne m'interroge sur mon programme.

     En 2008,  pour la presse j'étais le "trublion ", aujourd'hui pour la même je suis l'"énigme", avec toujours cette allusion aux élections de 2008 et le besoin de me "refaire une virginité" (sic) et d'apprendre à m'"aguerrir au combat politique" (re-sic). Quand quelqu'un aura fait ce que je fais, dans mon métier et à côté, dans le genre "combat", je lui paierai un verre! Et même un deuxième.

      Autrement dit, de toutes les manières, je n'attendais rien d'autre de tout ce système: Gilles MICHAUD dérange les plans de carrière et les connivences, il empêche un tel d'être maire et tel autre, s'il le bat, d'ambitionner d'être député ou sénateur (j'ai quand même, par ma profession, une autre conception du législateur, excusez-moi!).

      Je terminerai par une citation de COSTA-GAVRAS: "La politique ne se résume pas au choix d'un candidat aux élections...c'est une manière de vivre".

       Dans tous ces commentaires déjà prêts, on oublie ce que va dire la société civile à tous ces divers professionnels de la politique et de son environnement, elle va leur dire qu'elle ne les supporte plus; Viviane DEBIAIS c'est ma figure de proue de la société civile, c'est elle qui va faire passer un cap majeur à notre binôme.

       Comme le dit Philippe MIS, "c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses".

       Vous qui avez envie d'autre chose, courage, on tient! Et diffusez largement!

      

     

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 16:00

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 14:54

     Je ne pouvais quand même pas ne pas diffuser la venue de Benoit BITEAU, vice président PRG de la Région Poitou Charentes, président de la Commission Agriculture et Pêche, lors de notre réunion publique du jeudi 17 mars prochain à 20 heures salle Camille Pagé. Agriculteur hors du commun près de Saujon, personnage charismatique que les écolos voulaient absolument avoir aux Régionales, eh bien c'est votre serviteur PRG qu'il vient soutenir, fidèle à son ancienne promesse!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 14:33

     Bon, puisque tout le monde le dit, on arrête le blog dans cette -presque-  dernière ligne droite.

     Dommage, j'avais trouvé des beaux textes, notamment de Maurice BEDEL sur les lavoirs puisque ceux-ci font partie de notre programme de restauration du patrimoine à SENILLE en particulier (j'ai connu jadis celui des Planches à TARGE, avec ses iris jaunes), j'avais envie de dire encore un certain nombre de choses politiques ou littéraires qui sont signes de ma liberté et de mes petits moyens logistiques (ce n'est pas comme d'autres!). Petits moyens mais grande finalité, grande ardeur et belle équipe!

       Alors, on se dit au 28 au matin.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 14:12

     D'aucuns prétendent que les jeunes se désintéressent de la politique, c'est entièrement faux!

     A NAINTRE nos premières affiches ont été collées et, du coup, les petits écoliers, quand ils ont vu le portrait de Viviane DEBIAIS dans leur cité, lors de l'opération Pédibus, se sont mis à crier "Viviane, Viviane!" ou bien "Viviane, on va voter pour toi, c'est quand?!!!".

     Bref, un vrai plébiscite enfantin, à l'ancienne si je puis dire, à l'applaudimètre et aux clameurs.

     Emouvant sans doute, mais il va falloir s'habituer!

    

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 18:12

    Voici la conclusion de l'édito "Vie politique, morale et démocratie" du Pélerin Magazine du 3 mars dernier:

 

     "Par ailleurs, il faut souligner que la morale de la vie publique ne dépend pas seulement des hommes politiques. La qualité d'une démocratie repose aussi sur les citoyens. Ceux-ci ont des droits mais également des devoirs. Devoir de se tenir informés. Refus de réclamer pour soi-même les petits avantages que l'on sait si bien pointer du doigt chez les autres. Force de résister aux facilités démagogiques du "tous pourris". Devoir d'exercer sa responsabilité de citoyen. L'intérêt général exige la vigilance de chacun: on le vérifiera aux prochaines élections, cantonales puis présidentielle".

 

      A NAINTRE hier soir, avec un nombreux public qui n'était pas composé que de personnes convaincues  au départ par notre candidature, nous étions, avec des questions sans complaisance, exactement dans cette démarche. Et ce fut salutaire.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:57

    Nos journaux locaux publient en ce moment des séries d'articles sur les divers cantons.

    Dans certains peu de candidats (MIREBEAU, 3), dans d'autres pléthore (PLEUMARTIN, 8).

    On sait très bien qu'une bonne partie d'entre eux n'a aucune chance de participer au second tour avec la nouvelle règle des 12,5% des inscrits, ni même pour certains d'entre eux d'y influer quand leurs supporters naturels ne s'y déplaceront pas ou peu.

     En revanche, beaucoup de ces candidatures "pour le fun", dans une démarche ou bien nationale, déconnectée du terrain local,  pour un sondage grandeur nature répercuté là-haut, ou strictement" perso-personnelle" sans autre souci que de faire parler de soi un jour quelque part, mettent en péril les conditions même de la démocratie. Paradoxal?

      Eh oui, ces quelques voix du premier tour, éparpillées, peuvent empêcher un candidat méritant et opérationnel pour le Conseil général, auquel elles manqueront, de ne pas défendre ses chances véritables au second tour.

      La perspective escomptée du remboursement des frais de campagne à partir de 5% de score fait aussi entrer en piste des candidats qui, s'ils avaient du mettre la main à leur poche, personnellement, ne se seraient pas lancés dans l'aventure.

      C'est vrai, notre démocratie, pourtant, n'a pas de prix, et nous sommes, entre abstention massive prévisible, et "tour de manège" électoral sans espoir  réel  pour beaucoup de décrocher "la queue du Mickey", en train de la mettre en danger.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 10:41

       Une candidate -c'est facile à deviner- disait sur le marché de NAINTRE que les pouvoirs publics spéculaient sur une participation aux cantonales de 20%. Si tel était le cas ce serait un effondrement démocratique, un tremblement de terre citoyen, et nous ne pourrions plus que pleurer sur une Altantide politique disparue.

       Dans les réunions publiques, les habitants ne se bousculent guère.

       Dans notre civilisation (?) on a perdu le sens de l'agora, de l'oralité; c'est l'image, le son, le mouvement des couleurs et des bruits qui inondent aujourd'hui les lucarnes, les écrans et les sonos; le livre souffre. Car lire, c'est aussi parler, même en soi.

       On assiste à un effondrement du sens collectif et du souci de l'intérêt général: chacun pour soi et culte du passe-droit.

       L'oralité, c'est non seulement parler, mais c'est aussi écouter ensemble, et permettre une gestion du débat et de l'échange, se fixer des limites et un mode opératoire dans le respect de chacun.

       Quelquefois, quand on aimerait parler des rapports de l'économie et de la culture dans un département, et de la responsabilité politique en la matière, on est un peu amer de devoir redémarrer sur la question des nids de poule et des "gens qu'on paye à ne pas travailler", étrangers de préférence.

        Dur, dur...

        A NAINTRE, il y aura du monde et la soirée sera de haute tenue, j'en suis sûr. C'est Viviane DEBIAIS qui me l'a dit, et comme elle connaît par coeur son petit monde, j'ai tendance à la croire!

      

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 15:50

     Oui, ce dimanche au marché de NAINTRE, j'ai fait un rêve, et un rêve éveillé, en vrai: tous les candidats  présents sous le soleil ont été aimables, voire souriants, causants avec votre serviteur et Viviane. C'est mieux ainsi même si c'est surtout dans l'apparence, c'est important pour tout le monde.

      Seul le candidat FN était absent, sans doute grisé par un sondage  présidentiel largement commenté (c'est quoi un sondage sur 1000 personnes, entre une question sur le risque cancérigène des micro-ondes et une autre sur la sexualité des seniors?!). Quelle tyrannie que celle de ces "instituts" qui formatent à la demande l'opinion fabriquée par les médias qui s'en nourrissent sans discernement!

       Un petit bémol à mon rêve: un probable retraité qui se dit à gauche toute, qui n'est dans le châtelleraudais que depuis un an, n'a pas voulu sortir sa main de sa poche pour ne pas serrer celle de "l'homme qui a fait passer la droite à CHATELLERAULT". C'est "l'opinion Blédina", en petits pots. Le sien a dépassé la date-limite de consommation!

       Le pire c'est qu'il y a encore des gens pour les lui fourguer!

      Je lui ai bien proposé de passer un moment avec moi pour connaître le véritable goût des vrais légumes de la cuisine politicienne locale, mais il est resté vissé sur son petit pot.

      J'ai fait un rêve...

 

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 17:22

   Un de mes petits camarades avec insistance m'avait demandé, par un intérêt soudain, le fameux livre "Targé mon village", dont j'ai parlé précédemment.

   Le 3 mars, pour notre intervention, Viviane et moi, nous avions un diaporama à partir de notre quatre pages.

   Et d'un seul coup, alors que je disais "Plus de Targé que moi, tu meurs!", voila-t-y pas qu'au milieu du diaporama s'incruste un plan avec des photographies de l'album en question: celle de mon père enfant aux Blanchards de Pouthumé avec sa soeur, ses parents, grands parents et des cousins sur la petite carriole tirée par un chien-loup comme c'était l'usage, celle où je suis au milieu d'une scène de vendanges familiales au Coudray vers 1976 et celle de l'école de Targé avec ma cousine Michèle et un petit garçon sage à gauche (à gauche seulement sur la photo!), le petit Gérard PEROCHON, le futur maire de St Sauveur.

   Du coup, le public targéen enthousiaste se mit à se remémorer moult et moult souvenirs.

   "Plus de Targé que moi, tu meurs!".

   Merci les potes, ne changez pas!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article