Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 14:00

Gilles-4.JPG
Depuis l'inauguration de notre blog devant la presse le 27 août dernier nous avons dépassé les...
3 000 visiteurs.

Toute l'équipe vous remercie pour l'intérêt que vous portez à notre projet et se tient à votre entière disposition
 pour échanger sur vos besoins, vos attentes, vos idées...

Repost 0
Published by Saul FERREIRA - dans Election municipale 2008
commenter cet article
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 10:00

Gilles-24.JPG

 

La lecture de La Nouvelle République du 5 décembre 2008, article général et interview de Madame CRESSON, appelle de ma part la réponse suivante :

1. Si à la suite du désengagement de Jean-Pierre ABELIN un "boulevard" se dégage pour Joël TONDUSSON, il s'agit du boulevard vers la sortie, comme ces avenues des villes nouvelles qui débouchent sur des terrains vagues ; les Châtelleraudais lui diront dès le 9 mars prochain et ils le disent déjà aux quelques personnes qu'il envoie un questionnaire à la main.

Je ne réunis pas que des mécontents des deux bords, car il y en a, mais je vais bien au-delà : ce que les Châtelleraudais me demandent, chaque jour de plus en plus nombreux et toutes tendances confondues, c'est de remettre de l'ordre et de la justice dans les affaires publiques de la Ville et de l'Agglo et de les associer à la préparation et au contrôle des décisions ; c'est me semble-t-il un beau programme politique, que je déclinerai le 9 janvier 2008 lors de la présentation de mes co-listiers.

J'entends bien qu'on veut me forcer médiatiquement depuis plus d'un an à rentrer dans des cases politiques, mais je suis un homme libre, lié à aucun parti, et mon expérience de magistrat me permet d'incarner un certain nombre de valeurs, bien que ce ne soit pas à moi de le dire; les Châtelleraudais vous le diront directement.

2. Je m'attendais au fiel déversé sur mon dos par Madame CRESSON car je l'ai déjà lu autre part ; je n'insisterai pas mais je n'ai pas de leçon d'éthique à recevoir de cette personne ; quant à l'éternelle accusation de traîtrise et de trahison qu'elle a à la bouche ou sur la plume contre tous ceux qui l'ont fuie, Madame CRESSON ferait mieux de se demander pourquoi elle est terriblement seule aujourd'hui.

Je me suis engagé en effet en politique par mes convictions chrétiennes : ces insultes, pour quelqu'un qui ne devrait "faire que 5%", confortent ma sérénité et dopent même ma capacité à prier en sincérité pour mes adversaires.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Election municipale 2008
commenter cet article
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 11:00

Depuis la semaine dernière, nos 2 permanences sont ouvertes chaque samedi de 9h30 à 12h00 au 3 Place Dupleix et au 128 Grande Rue de Châteauneuf.
N'hésitez pas à venir nous rencontrer pour parler de vos préoccupations, de vos attentes, de vos idées...
Vous y êtes chez vous.

Repost 0
Published by Saul FERREIRA - dans Election municipale 2008
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 09:00

Le 11 octobre prochain, Gilles MICHAUD et des membres de son équipe se rendront à VENDOME pour rencontrer les élus locaux et partager leur expérience des conseils de quartiers.

L'objectif est de comprendre comment une ville similaire à la nôtre a su mettre en place une véritable démocratie de proximité.

Repost 0
Published by Saul FERREIRA - dans Election municipale 2008
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 09:00

Un homme libre au coeur de la ville

Répondant aux incitations de plus en plus pressantes de nombreux Châtelleraudais, j’ai décidé de me présenter aux élections municipales et de conduire une liste de rassemblement républicain.

Notre ville possède une âme, quelque chose d’indéfinissable qui relève de l’esthétique et du sentiment, qui tient au tuffeau, à la rivière, à la couleur de ses ciels, aux silhouettes des bâtiments anciens et des églises, aux traditions de ses ouvriers et de ses artisans. Mes racines sont ici et constituent ma force.

J’ai une pensée particulière pour mon grand père maternel, Alphonse GALLICE, agriculteur engagé à la S.F.I.O. , élu municipal dans le conseil présidé à l'époque par Pierre ABELIN, entre 1959 et 1965.

Je me situe dans cette filiation aimant profondément ce terroir, ses gens, le travail -et le travail bien fait, comme le revendiquait mon père, tourneur à la Manufacture-.

Face à des chantiers abandonnés ou mal conduits, le destin de CHATELLERAULT demande une autre démarche politique.
Ainsi les femmes et les hommes qui m’accompagnent représentent un large éventail des convictions humanistes; nous ne pouvons plus supporter dans une ville comme la nôtre cette vision “hémiplégique” de la politique qui relègue des personnes pourtant compétentes et appréciées sous le prétexte que leur opinion nationale serait divergente.

C’est pourquoi notre groupe a intégré des femmes et des hommes de bonne volonté, de sensibilités différentes, mais d’abord profondément libres, courageux et sans supputations nationales, soucieux d’oeuvrer ensemble au bien commun et prenant hélas la vraie mesure de l’état délabré de notre ville.

On cherchera sans soute à me qualifier d’emblée d' "opposant"; or je n’ai pas d’ ennemi patronymique, je n’ attaquerai personne nommément mais il est clair aussi que CHATELLERAULT n’ appartient à personne et que j'entends le faire savoir.

Mes vrais adversaires sont surtout le chômage, l’exclusion, la maladie, le logement indigne, l’isolement, l’ignorance, l’éclatement malheureux des familles, la désespérance, la gabegie c’est à dire le gaspillage de l’argent public comme pour les montgolfières, le nouveau look des Halles Dupleix ou des opérations festives de communication.

Je m’engage avec une foi irréductible en l’homme, avec des convictions fortes, respectueux de la laïcité “à la française”, soucieux de l’expression des convictions de chacun et fervent partisan du dialogue inter-religieux.

L’aventure qui commence sera difficile et semée d’embûches parce que ma candidature casse le système établi et les “profils de carrière” qui s’étaient installés dans une démocratie confisquée.

A tous je dis : Ayez confiance.
Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Election municipale 2008
commenter cet article