Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 06:47

Enfin!

C'était dans mon programme écrit des cantonales de mars 2011 à Châtellerault-sud: les TER Poitiers Tours et retour depuis lundi font désormais un arrêt systématique à la "station" (style US) Futuroscope! Il y en a des gens, sans parler d'une sortie loisirs, qui travaillent sur cette zone et qui habitent Châtellerault et alentours (car depuis Poitiers en bus c'était mieux desservi).

Pour l'inauguration, on a vu des voyageurs insolites en photo: Alain Claeys, Jean-François Macaire, Jean-Pierre Abelin et Claude Bertaud assis face à face comme dans la partie de cartes de Pagnol (redistribuez-leur les quatre rôles, c'est assez rigolo!).

Comme quoi il ne faut pas désespérer, tout en se demandant, quand même, quel facteur mystérieux a pu contribuer à la réalisation de ce qui me paraissait d'une simplicité de bon sens.

Mais hier soir, devant pour ma part continuer jusqu'à Poitiers, à 17 h 29 au Futuroscope, que c'est beau un TER qui siffle dans la nuit ...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 02:41

Eh oui, chalets de Noël et patinoire devant la mairie, places "offertes" par les élus (sur leurs deniers perso?!), manège, berlingots,  spectacle de feu promis le 21, musiques sirupeuses en boucles incessantes, etc ...

Le chaland y trouvera son compte parfois à prix d'or et les sondés (par qui?)  répondront qu'on fait beaucoup pour la ville; je ne disconviens pas que cette période se prête à la fête et à sa promotion mais je préférerais qu'on dépense partie du budget retenu et  de l'énergie déployée pour un autre travail, de fond, moins visible; tout cela me rappelle, au service militaire, dans une caserne ancienne et un peu délabrée, la visite d'un général: il fallait faire "vinaigre" pour repeindre et embellir si possible tout ce qui serait dans la perspective du passage de la jeep de l'"huile"; derrière, oh misère ...

Dans notre ville, c'est pareil: luminaires, lampions, cabanes et musiques de Noël cachent une grande précarité et le ressac vide et triste de début janvier glacera les pauvres jusqu'aux os.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 01:50

Laïcité, laïcité ... Je crois qu'on y va un peu fort.

En ce moment ce sont les crèches, mais demain?

Interdira-t-on de fêter la Sainte Geneviève pour les gendarmes, la Sainte Barbe pour les sapeurs-pompiers, la Saint Eloi pour les artisans, la Saint Blaise pour les agriculteurs et la Saint Glinglin pour les retardataires?

Interdira--t-on à nos petits-enfants d'apprendre ... à la crèche municipale à chanter "Frère Jacques" ou "Au clair de la lune" qui se termine par "pour l'amour de Dieu"?

Drôle d'époque tout de même.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 00:58

Vous connaissez ma passion de la boxe, ma nostalgie depuis Abdel Kerzazi de l'odeur du cuir, du camphre, du bruit des coups, de la sueur éclaboussée par les chocs, des tenues de combat lumineuses, des nanas dénudées arborant au-dessus du ring le numéro du round suivant, le son du gong, etc ...

Mon ami Thierry Braillard, secrétaire d'Etat PRG aux sports, passionné de boxe, a pris le taureau par les ... cordes.

Il veut s'appliquer à relever le niveau de la boxe anglaise professionnelle dans notre pays qui concerne 410 hommes et 22 femmes tout de même, mais qui pour vivre dignement de leur art pugilistique ne combattent pas assez et aussi durement que leurs homologues étrangers, surtout anglais et allemands; la faute à la raréfaction des acteurs économiques d'envergure qui comme jadis accepteraient de s'engager pour la boxe professionnelle dans l'organisation, la promotion et la diffusion de beaux combats (ah Asloum, Tiozzo frères, Monshipour, Hacoun, Bénichou ...).

Monshipour fait le lien entre la fédération et le ministère qui a confié une mission de travail à Fabrice Tiozzo: ces deux-là font faire du bon boulot.

Boxe!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 20:45

Je n'avais pas connu de séance de dédicace depuis 1996 au Verger et ma publication de poèmes ("Remembrement") sous le pseudonyme de Gilles Lefébure.

A la Maison de la presse ce samedi matin, dans le mouvement des passants du marché venant chercher leur quotidien habituel ou le Figaro week-end, j'ai procédé à de nombreuses signatures du "Procès du loup"; bien sûr beaucoup d'amis, des militants des Châtelleraudais réunis, des compagnons de route politique, des proches, etc ... mais pas seulement.

Ma hantise: ne pas me souvenir du nom des personnes que je pouvais avoir devant moi et qui me faisaient l'honneur d'acquérir mon opuscule.

En revanche, je me souvenais parfaitement du nom de ceux qui faisaient semblant de ne pas me voir avec leur journal à la main à hauteur de visage ou qui, ostensiblement, s'appliquaient à détourner leur chemin même après m'avoir salué de diverses manières.

Déception évidemment de compter parmi ces gens des personnes qui normalement, par fonction, par métier ou par niveau de curiosité ou d'intellectualisme supposé n'auraient pas du hésiter à débourser ces 7 modestes euros nécessaires à l'achat d'un ouvrage qui marquera son temps ...

Un grand moment d'ethnologie.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 09:00

 

Proces_du_loup_Miniature_66--copie-1.jpg

Format 12,5 x 18,5 cm. 70 pages. Prix : 7 euros.

 

Gilles MICHAUD, magistrat au tribunal de Grande Instance de TOURS,

a le plaisir de porter à votre connaissance

 

« LE PROCÈS DU LOUP,

SUITE IMAGINAIRE ET JUDICIAIRE

DU PETIT CHAPERON ROUGE

DE CHARLES PERRAULT »

 

qui vient de paraître aux éditions NARRATIF, 24 avenue Treuille, 86100 Châtellerault.

Tél. : 09 75 61 88 86 - www.narratif.fr

 

Les premières séances de dédicace auront lieu le samedi 13 décembre

en matinée (9h30 à midi) à la Maison de la Presse à CHATELLERAULT

et l'après-midi (15h à 18h) à l'Improbable librairie,

Les Tessonnières, 86140 SAINT GENEST d'AMBIERE

(après SCORBÉ CLAIRVAUX),

Tél. : 05 49 20 19 47, http://limprobablelibrairie.org

 

 

A moins que vous n'ayez obtenu l'ouvrage séparément ou que vous

ne puissiez pas être présent le 13 décembre pour une dédicace sur place,

je pourrai vous faire parvenir « Le procès du loup » dédicacé par envoi

après réception d'un chèque de 9,65 euros

(prix du livre 7 euros plus frais de port 2,65 euros) adressé à mon domicile :

52, rue des Hautes Perrières - 86100 CHATELLERAULT.

 

A très bientôt, j'espère.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 04:53

Il a suivi le cours des marées de la Cotinière

et la criée de La Rochelle pendant des lustres,

connaissant ses poiscailles sur le bout des écailles

et en pinçant pour ses homards noirs et bleus.

L'océan s'était retiré à l'ère secondaire du lieu où notre ville est bâtie,

mais nos tuffeaux secrets abritent des fossiles de moules par milliers.

Lui, le poissonnier, avait ramené la mer sur ses étals, dans la glace et les algues,

préparant pour Noël des norias de plateaux d'huîtres de Marennes, de crabes, de langoustines, de crevettes, de palourdes, de bulots et de bigorneaux

qui faisaient la joie des familles et des convives.

Hélas le vin blanc sec  est tiré, le poissonnier s'en est allé sur l'Autre rive

où sans nul doute il pêche le bar parmi les anges, laissant son ancienne boutique abandonnée comme un chalutier rouillé dans un bassin perdu.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 04:41

Du fond de mon prétoire, je vois avec inquiétude et même vexation que les réformes d'amplitude qui sont actuellement menées et qui affectent le fonctionnement de la justice et l'organisation juridique de notre pays ne sont pas menées par le Garde des Sceaux, Ministre de la justice, mais par le Ministre de l'économie: statuts du notariat, des huissiers, des mandataires, des commissaires priseurs, des avocats mais aussi réforme des conseils de prud'hommes qui vont faire aller directement devant le juge départiteur professionnel un certain nombre d'affaires jusqu'à présent traitées paritairement par les représentants des employeurs et des salariés selon une tradition ancienne.

C'est un glissement de terrain et de compétences qui personnellement m'interroge et me choque.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 04:19

Le 6 novembre dernier une ordonnance a discrètement réformé le code de l'organisation judiciaire en abrogant une disposition numérotée du dit code; tout cela est bien sybillin.

En allant au texte on voit alors qu'il s'agit de la composition de la chambre des expropriations des Cours d'Appel statuant sur contestation des décisions rendues par les juges de l'expropriation des départements du ressort de  ces Cours.

Personnellement j'allais tous les deux mois à Orléans comme assesseur pour les dossiers concernant le Loir et Cher et le Loiret, étant évidemment remplacé par un de mes collègues du 41 ou du 45 quand il s'agissait d'examiner des dossiers du 37.

Le président de la chambre  trouvait intéressant l'apport de cet assessorat de connaisseurs et moi-même je m'enrichissais comme mes camarades du traitement des dossiers comparables ou différents des miens.

Personne ne nous a consultés pour cette réforme en catimini qui n'enchante guère les conseillers des Cours qui vont devenir assesseurs alors qu'ils auront pu ne jamais avoir été juges de l'expropriation auparavant; c'est en effet un contentieux technique et de terrain qui demande une certaine "visualisation" dont seule la connaissance des transports sur place permet d'appréhender correctement ce contentieux, et de l'apprécier.

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 14:05

L'autre jour on m'a demandé ma recette du vin chaud, que je crois avoir donnée ici il y a un certain temps.

Du vin correct (de pays) dans une casserole, un clou de girofle, du miel, une rondelle d'orange avec sa peau, du chocolat noir à cuire et au moment des premières bulles ajouter de la cannelle. Laisser à peine bouillir.

Un délice.

Je reconnais volontiers que ce vin chaud n'a plus grand chose à voir avec celui que je connaissais dans ma jeunesse, un peu raide, brut de décoffrage (je parle du vin); c'est une bonne évolution, donnant la priorité aux parfums et aux saveurs; et les recettes sont faites pour une mue gustative lente et personnelle.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article