Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 05:20

Très franchement, je me demande si la France a fait cette Révolution qui mit fin à l'Ancien régime.

Quand je vois le fonctionnement protocolaire et publicitaire des sénateurs en place, je me dis que non seulement barons, comtes ou marquis sont restés, mais que surtout, dans leur mentalité, nombre de nos grands électeurs notamment ruraux  sont demeurés soumis, vassaux, courbés, serviles, cérémonieusement obséquieux et dévots autant que dévoués.

Les hauts placés savent y faire. C'est leur métier.

Etre invité "au château" est alors un honneur délicieux et rare. Une marque d'estime personnelle évidemment.

En sens inverse,  le véhicule Peugeot noir bleuté du dernier cri qui daigne fouler le sol  provincial, empli de conseillers,  a remplacé le carrosse mais la représentation, l'obscénité (étymologiement ce qui est en travers de la scène) sont toujours là. A des années-lumière d'être "rebelle" (sic), et de la vraie vie.

On n'a désormais  plus que le jeu de la belote, prisé dans nos campagnes de la Vienne, pour faire la Révolution et pour que le valet et le pauvre 9, passant d'un seul coup de 2 à 20 points et de zéro à 14 points,  supplantent rois et reines.

Vive la belote!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 05:06

Par l'intermédiaire de notre petit-fils, voici la célèbre question revenue: "Pourquoi?".

Pourquoi les étoiles, pourquoi le loup, pourquoi manger, etc ...

Et puis, en campagne électorale, la première question que nous nous posons chacun en commençant à prendre la parole: "Pourquoi suis-je candidat?". Sacrée question, finalement, autant  que "Papy, pourquoi il y a des étoiles?".

Car si le ciel est immuablement ordonné, pourquoi pour notre engagement de vie,  notre engagement politique, n'en serait-il pas de même?

Quel sens tout cela a-t-il?

Vous inspirez au plus profond de vous, vous allez chercher la lumière à la source, dans les tréfonds de votre personnalité. Un lourd silence.

Hop, vous sautez du plongeoir et vous vous lancez.

"Pourquoi?".

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 09:24

Comme le temps passe!

Le samedi soir 4 octobre, à la salle Camille Pagé, "les Châtelleraudais réunis" présidés par Jacky Luc-Frimval organisent leur traditionnel dîner dansant avec l'orchestre Jacky Roger devenu Jacky Michel qui aura en son sein un nouveau musicien, saxophoniste, clarinettiste, flûtiste, de talent, professeur de musique.

Le repas sera assuré par Mr Ferrant, rue Alexandre Rivière, dont on connaît les qualités gastronomiques et la gentillesse.

Pensez-y, réservez au 05 49 21 37 32 ou au 05 49 23 23 64.

C'est un moment convivial important avant de lancer la longue période politique de l'automne-hiver-printemps, l'association dont la philosophie est l'éducation populaire à la citoyenneté est l'une des rares à pourvoir se targuer de franchir ainsi le temps, les élections, souvent décevantes, sans que l'amitié entre ses membres en soit affectée; il en vient d'ailleurs à chaque fois des nouveaux qui justement apprécient cet aspect non-endoctrinement ou donnant-donnant.

A bientôt, sur des rythmes endiablés ...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 08:52

Cette campagne des sénatoriales nous fait rencontrer -et ici ou là retrouver avec plaisir- des élus de terrain, fortement engagés sur leur territoire; la plupart ont su sortir de l'isolement et trouver des solutions pertinentes en termes de scolarité, de culture, de transports, d'emplois. Parfois, nous en avons trouvé qui étaient isolés et se démenaient jusqu'à subir l'apparent inéluctable, notamment la fameuse fermeture d'école. Sujet ô combien complexe! Il faut, en dehors du soutien de la communauté de communes et d'un schéma scolaire partagé, du logement pour les jeunes ménages -et donc du logement social-, mais aussi des assistantes maternelles pour garder les enfants, au moins un multi-services, un peu de sport pour les gamins, sans parler d'un plan local d'urbanisme pour construire, d'une réserve foncière, etc ...

Mais, dans de multiples endroits, la réussite est là et fait fi parfois des clivages administratifs, comme entre Vienne et Creuse. Ce que je ressens, c'est que les territoires sont en train de sauver la république, c'est que la devise républicaine, sans mot dire, est à l'oeuvre avec discrétion, mais conviction.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 01:53

Il existait la série (d'ailleurs modernisée) des" Martine" (Martine à la mer, Martine à l'école, Martine au parc, etc...).

Il y a désormais, grâce aux médias locaux, Raf' en bateau, à Pressac, Raf' à la truelle, à Monts sur Guesne, Raf au perchoir, depuis Paris où nos journaliers locaux se déplacent pour entendre la parole d'or tomber sur leurs blocs notes, etc... Et ce sera ainsi jusqu'au 28 septembre.

Nous, tâcherons de la démocratie, nous rencontrons jusqu'à pas d'heure les élus locaux, pour des échanges riches et sincères qui mériteraient aussi un article de même envergure, parce que la démocratie se vit ainsi, qu'ils veulent ce type de relations, or cela se fait non seulement dans l'ignorance médiatique mais encore dans la résistance journalistique. Les jeux sont faits, nous sommes minus habens.

J'aimerais tant un commerce équitable, commerce pris au sens ancien d'aimable conversation, et équitable ... comme le café, qui mène à tout.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 00:57

Gardons le Sénat!

Le purin d'ortie (que je prépare régulièrement) n'est plus considéré, enfin, comme un pesticide.

Ainsi en a décidé cet été le Sénat, mettant fin à 8 ans de luttes acharnées. Le purin d'ortie est désormais classé parmi les bio-stimulants, comme les infusions, les huiles, les décoctions.

Le ministère de l'Agriculture va donc pouvoir établir la liste des préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP).

Rien que pour cela, le bicamérisme, hein?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 04:59

J'aime décidément cette campagne des sénatoriales parce que les grands électeurs sont gens pondérés, expérimentés, mesurés et qu'ils ne nous balancent pas à la figure les invectives et les déceptions usuelles de l'électeur lambda -s'il existe!- , habituel preneur de parole de fond de salle, une fois, deux fois, trois fois. C'est du sérieux, du concret, du réel, du politique au sens exigeant, pragmatique du terme, et c'est exceptionnel finalement.

Après le bonheur d'une réunion, qui finit tard, l'autre bonheur c'est de rentrer tranquillement à Châtellerault par les petites routes, traverser de nuit nos villages -ici Chéneché: ah, il faut y passer!, là Civaux -avant la centrale!-); un lièvre, une biche, la lune énorme et cuivrée qui joue à cache-cache; cogiter sur ces itinéraires pour notre liberté.

Engagez-vous, vraiment!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 01:59

Malgré mon billet d'humeur d'hier soir sur les quais, je me reconnais (j'y aspire en tout cas!) dans ce titre de la conférence qui sera donnée ce soir à 19 h à l'Université de Tours, 3 rue des Tanneurs, salle Thélème, par Anne Dufourmantelle, philosophe et psychanalyste, dans le cadre des conférences mensuelles des "Apprentis philosophes".

Puissance de la douceur?

J'y songe dans l'audition des patients en psychiatrie, que je veux accompagnatrice, humaine autant que possible; j'y songe dans l'audition des personnes déférées pour leur placement en détention provisoire -décision lourde que je prends seul après débat procureur-avocat mais dont j'entends qu'elle soit  toujours comprise, acceptée-; en trente deux ans de métiers(s), j'ai eu très très peu d'incidents dans ces face(s)-à-face(s).

J'y songe aussi en politique, ayant renoncé depuis belle lurette aux idéologies et aux dogmes; en cela l'état d'esprit du radicalisme, sa manière d'être, son histoire, sa technique, sa recherche croisée du consensus et de l'équilibre sont d'excellents atouts; puissance de la douceur autour de soi, dans un rayon de cinq mètres pas plus, tenter de faire le bien déjà par l'écoute bienveillante et la répartie en épousailles d'intention.

Si on est nombreux à agir ainsi dans un rayon de cinq mètres ...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 19:50

Le groupe Abelin, avec une aide manuscrite féminine coutumière, attend que notre article lui soit parvenu pour le magazine local afin de nous "flinguer" aisément et avec du temps. Assez minable.

Nous avions produit un texte non polémique sur l'avenir des quais de la Vienne tels que nous les projéterions dans l'intérêt de la ville si nous étions élus, et on nous tacle d'un ton morveux désormais habituel. Sur l'immobilisme pendant 25 ans, etc .... Moi, je ne suis pas lié par ça et j'en ai assez. D'autant plus que j'ai été le premier, depuis 1997 et j'en justifie, à proposer de travailler pour la Vienne, ne serait-ce qu'avec mon projet de Bateau des bains.

On nous annonce justement qu'il y a plein de travaux programmés, à commencer par les abords de la Manu.

Tiens, à propos d'abords de la Manu, j'ai une idée de chantier: allez comme moi dimanche dernier dans le jardin du directeur de la Manu, faites le tour d'ouest en est, vous arrivez au ras du barrage, et là, que fait-on? On rebrousse chemin ou on décide comme moi de progresser dans le dédale des troênes, vers la sortie. C'était le jour de l'ouverture de la chasse, mais j'ai envie d'installer un i avant le a! Un long serpentin d'excréments humains, des papiers ad hoc de fortune. En masse.  Anciens et récents. Infect. Une honte!

Châtellerault, la ville du bon accueil.

En voilà un beau projet de nettoyage qu'il est beau! Chantier en verlan!

Matière à réflexion.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 04:41

En acceptant de partir pour les Sénatoriales, même comme remplaçant, suppléant de Sophie Mellier qui préfère dire co-équipier, je me suis intérieurement référé à un grand guide, Gaston Monnerville, radical, qui fut président du Sénat de 1959 à 1968.

Petit-fils d'esclave, c'est grâce aux bourses qu'il peut venir des Antilles et de la Guyane étudier à Toulouse où il raffle pratiquement tous les prix: latin, philosophie, rhétorique, avant d'être docteur en droit et de devenir avocat avec succès, localement puis à Paris.

Sous-ministre avant la guerre en charge des colonies, il sera victime du racisme des autorités allemandes et italiennes vilipendant cet homme de "race inférieure".

Il sera résistant, favorisera le retour du Général de Gaulle avant de faire la carrière que l'on sait -via les radicaux de gauche- jusqu'au Conseil constitutionnel de 1969 à 1974; je peux sans risque m'inspirer de cet homme, et trouver par lui force et vigueur dans mon engagement actuel.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article