Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:42

      Le journal gratuit La tribune de TOURS publie un article intéressant sur la difficile lutte des municipalités avec les pigeons bisets, nos pigeons communs. On a en parlé pendant la campagne des municipales en proposant ce qui se fait à TOURS: un système de cage-pièges (25 sur TOURS) par une relevée tous les 48 heures avec méthode anticonceptionnelle et secouage des oeufs.

      A CHATELLERAULT, apparemment, on reste dans l'expectative: la population des pigeons double chaque année et chaque pigeon produit 12 kilogrammes de fiente par an. Faites le calcul et voyez ce qui peut s'accumuler dans les greniers aux vitres absentes du centre ville.

      Il y a quand même une autre réponse que celle du ... ramier, qui est: ne rien faire!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 05:19

    Sans droit de réponse accordé j'ai subi  avant le vote deux "scuds" dans le journal par des gens qui n'avaient rien à faire du canton sud: Gilbert GUERINEAU précisant qu'il ne me soutenait pas, et Joël TONDUSSON délivrant un message aux électeurs pour me "faire barrage".

    Je ne suis pas sûr que l'un et l'autre pèsent électoralement beaucoup aujourd'hui pour eux-mêmes s'ils avaient eu le courage de se présenter, mais ce qu'ils disent est quand même entendu, ici ou là, au point que des spécialistes de la vie locale estiment raisonnablement qu'ils m'ont privé de quelques points qui m'auraient permis soit d'arriver à la hauteur de l'UMP Alain LEPORE, soit de minorer le score des uns ou des autres partenaires de gauche.

     Leur petite intention est-elle, en 2014, de se servir de mon résultat amoindri en 2011 par leur stratégie, l'un pour se trouver une place d'adjoint (puisqu'il "travaille  dans l'ombre depuis deux ans avec le PS", dixit son représentant),  l'autre pour espérer revenir sur le devant de la scène? Ce sont les grands mystères de la mesquine petite vie politique châtelleraudaise pendant que les gens souffrent, perdent leur travail, etc...

     Manifestement, tous les enseignements de 2008 n'ont pas été utilement tirés. Si l'histoire ne se répète pas,  en revanche elle peut bégayer.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 20:30

     Beaucoup de soutiens, beaucoup de messages de réconfort, des promesses d'accompagnement pour les échéances prochaines, de l'aide thématique et logistique, bref, pas que des choses douloureuses en ces jours spéciaux.

     Beaucoup de sollicitude de la part des équipiers, des attentions délicates, le goût de l'amitié et de l'affection, la richesse de nos rencontres et de nos travaux. Les gestes simples de la vie redécouverts, les embrassades, de la profondeur dans ce qui se dit ou se devine.

      Pour ceux des scrutins de liste où n'importe qui dès lors qu'il est adoubé devient élu, la route est aisée, fingers in the nose, pour d'autres comme nous, il est demandé beaucoup. Et cette route difficile, longue, ardue, mal aisée ne peut se prendre des années durant que s'il y a ces âmes généreuses autour de nous, ces mots délicats, ces références littéraires données comme des bouées,  ces poèmes offerts comme des colombes, des souffles nouveaux.

      Vous êtes formidables.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 09:52

     Ce matin, le maréchal-ferrant est venu parer les sabots de mon ânesse Sultane, à la grande crainte de son amie la brebis Dolly qui se méfie de ce personnage sapé de cuir avec ses outils métalliques.

     Comme toujours, il faut être deux pour calmer cette quasi baudet du Poitou et la maintenir à bonne disposition; mon rôle est de la tenir par l'encolure,  de la serrer contre moi, de lui parler avec douceur, de donner quelque morceau de biscotte en jouant la montre et de lire dans ses yeux de noisette que ma présence la rassurre.

      Et là, quand, parmi les hommes, vous vous en êtes pris plein la figure pendant tous ces jours derniers,  que vous serrez cette bonne Sultane dans l'espace de vos bras, vous aimez profondément la compagnie des animaux!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 06:13

     "Ne me demandez pas de vous suivre" chantait Maxime LE FORESTIER.

      Oui, ça  sert à quoi de se décarcasser pour les autres,  depuis si longtemps, gratuitement, de les soulager, de les aider, de les accompagner en humanité quand ils ne vont pas voter ou vont voter contre vous?

      Un de mes amis jadis disait "L'honnêteté ça finit toujours par payer, oui mais combien?"...

      Une fois installés, nombre de politiques, cumulards, ne font qu'effleurer la réalité des choses, sans travail de fond mais avec un art consommé de la paluche qui les rend si aimables et  si indispensables dès lors qu'ils portent la casaque qui flashe.

       Vous, à qui on demande tant -trop agressif ça ne plaît pas, trop gentil ça ne plaît pas-, que les médias ignorent ou méprisent, vous ramez pour tenter de vous faire une place dans ce monde politique qui s'est coupé de tout.

       Et résultat vous êtes amené à soutenir au second tour face à un candidat Front National, au nom de la sauvegarde républicaine, un de ceux qui par son comportement a produit aussi la réussite du Front National. Etrange paradoxe.

       "ça sert à quoi tout ça, ça sert à quoi tout ça,

       il nous reste si peu à vivre"...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:45

         L'imprimeur ayant demandé que les fichiers soient disponibles avant midi ce lundi 21 mars, nous avions nécessairement travaillé sur un projet de profession de foi samedi dernier en équipe.

         Il nous paraissait plus qu'envisageable,  malgré des avis prudents de sages, que nous serions dans le "top-two" face à Christian MICHAUD: une forte abstention prévisible était le signe d'un électorat FN pas plus mobilisé qu'en 2004, un candidat de droite, Alain LEPORE, inconnu, n'osant pas dire qu'il était à l'UMP,  le Front de Gauche et la candidate Verte à la marge,  l'absence de candidat modéré dont nous bénéficierions, un sortant personnellement inconnu à OZON ou à SENILLE, contrairement à nous, un bon document programmatique apprécié, un sortant, pour y revenir,  très critiqué par de nombreux naintréens de droite et gauche qui proclamaient qu'ils voteraient pour nous, etc, etc!

        Donc deux moutures que notre sens moral nous oblige à vous présenter:

 

        "Chers concitoyens,

        Une grande reconnaissance aux électeurs: contre vents et marées et magré les adversités, nous sommes en tête! (variante:nous pouvons participer au second tour).

       Un immense merci bien sûr à VIviane DEBIAIS pour sa générosité et son engagement.

      

        Pour gagner le 27 mars non seulement ce premier vote devra être confirmé mais encore devra-t-il être amplifié par l'apport de nouveaux électeurs.

 

        Tant de gens se battent dans le monde pour pouvoir voter. Mais peut-être hésitez-vous sur votre choix et c'est compréhensible.

 

         En votant Gilles MICHAUD- Viviane DEBIAIS vous voterez utile et pour vous:

 

         Pendant des années, magistrat dans ce département, j'ai oeuvré pour la famille, depuis la protection de l'enfance jusqu'à la prise en charge du handicap et du vieillissement: qui mieux que moi peut aider notre jeunesse, sauvegarder la dignité des personnes en situation de handicap et garantir le respect de nos aînés?

 

         Pendant des années, ici et ailleurs, j'ai sauvé des emplois en maintenant des entreprises à flot: qui mieux que moi peut s'engager pour l'économie de nos territoires ruraux et urbains en luttant d'ailleurs contre certaines formes de discriminations?

 

         Si le conseil général bascule à gauche, je serai pleinement dans sa majorité en faisant entendre la voix du radicalisme de gauche, pragmatique, écologiste, humaniste, respectueuse des opinions différentes dès lors qu'elles soutiennent l'intérêt général.

 

          S'il reste à droite, je serai dans son opposition avec toute la gauche, avec la ferme intention d'être écouté.

 

          D'une manière ou d'une autre, je serai actif et je ne ferai pas un élu "potiche": j'accompagnerai et j'assisterai les associations, les entreprises, les élus dans leurs projets, je frapperai aux portes des services, je ferai avancer les choses, je ne lâcherai rien ni personne; je suis déterminé et je serai disponible. Je tiendrai des permanences au plus près des habitants, et je rendrai compte du mandat que vous m'aurez confié, ce qui n'a jamais été fait auparavant.

 

           Vous le savez, votre vote est très important pour l'avenir du grand bassin châtelleraudais et pour la Vienne, et il me permettra de pouvoir peser dans des choix qui risqueraient, autrement, de se faire sans vous. Ce n'est pas le candidat sortant, replié sur sa seule commune de NAINTRE, qui vous garantira cette espérance et cette exigence.

 

            Ce 27 mars concentrez-vous sur l'objectif de cette élection: votre département, votre vie quotidienne.

 

                              LE 27 MARS, VOTEZ ET FAITES VOTER GILLES MICHAUD ET VIVIANE DEBIAIS"

 

             

             Voilà, vous savez tout. Le suffrage, ou ce qu'il en reste, en a décidé autrement. Persévérons.

 

       

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 09:19

    Viviane DEBIAIS et moi-même remercions les 415 électeurs qui ont voté pour nous.

    Dans le contexte d'abstentions massives et de poussée inquiétante du Front National, face à un sortant installé (en 2008, 83% des sortants étaient repassés), ces 415 personnes ont fait un choix  courageux de discernement, sur notre expérience, sur les valeurs que nous portons,  sur notre programme, sur notre engagement et sur la qualité de fond de notre campagne, étant toujours ceux qui ont rassemblé le plus de participants aux réunions.

     A ces 415 personnes, hommes, femmes, dont j'imagine connaître certains et certaines, je veux dire que leur vote n'est pas vain, il constitue une semence démocratique qui germera, parce que le terrain fut labouré avec conviction et méthode. Reste la météo politique dont nous ne sommes pas maîtres: que vaut un jardin  ordonné des idées quand arrive un tsunami d'extrême droite, que vaut l'oasis du débat quand le désert de l'indifférence et de l'abstention avance?

     J'invite dans ces 415 personnes celles qui voudraient passer à l'engagement politique à me rejoindre au Parti Radical de Gauche pour conforter notre deuxième place de parti de gauche dans ce canton sud, devant le Front de Gauche et les Ecologistes, ce qui n'est pas rien, et surtout pour redonner, pas à pas autour de nous, pour les prochaines échéances, le goût de la République qui seul peut sauver notre démocratie en danger.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 10:48

     Désolé, face aux diverses adversités  qui se déchaînent et à un traitement  déséquilibré de l'information, je me vois obligé de reprendre la plume.              

     Gilbert GUERINEAU dit dans le journal du samedi 12 mars qu'il ne me soutient pas, les propos en live de Christian MICHAUD sont cités dans le journal du mercredi16 mars et aujourd'hui c'est Joël TONDUSSON, fidèle à lui-même et à sa hargne, qui me tire dessus en appelant à me "faire barrage" (comme on "fait barrage à la droite"!), la reconquête de la ville passant par ça!

      Je n'en demandais pas beaucoup, j'avais invité la presse à un point de situation ce jeudi 17 mars vers 17 h 30, en présence de Benoit BITEAU, qui est un Monsieur, pour pouvoir avoir un droit de défense minimum; j'ai préféré appeler à l'avance pour être rassuré d'une présence journalistique. Que nenni, ce n'est prévu pour personne me répond-t-on.      

      Sauf que moi je n'ai qu'un droit c'est celui de me taire et de m'estimer content déjà qu'on annonce ma réunion publique -ce qui ne fut fait ni pour SENILLE ni pour TARGE!-.

     Pas de problème pour Madame ROYAL photographiée au meeting de soutien des candidats socialistes cette semaine  à la Gornière (on nous dit 100 personnes mais on ne photographie pas la salle...), là c'est normal!

     Christian MICHAUD est déjà annoncé comme le grand triomphateur de ce scrutin "sans grande incertitude", moi c'est juste pour compter ce que je pèse à CHATELLERAULT, et encore!

     Personne ne l'interroge sur son bilan en tant que conseiller général, qui est inexistant, sur ses permanences, qui n'ont pas été tenues, et sur son absence de reddition d'action du mandat, et pour cause. Personne, au vu de ce que je sais faire et de ma pratique professionnelle, ne m'interroge sur mon programme.

     En 2008,  pour la presse j'étais le "trublion ", aujourd'hui pour la même je suis l'"énigme", avec toujours cette allusion aux élections de 2008 et le besoin de me "refaire une virginité" (sic) et d'apprendre à m'"aguerrir au combat politique" (re-sic). Quand quelqu'un aura fait ce que je fais, dans mon métier et à côté, dans le genre "combat", je lui paierai un verre! Et même un deuxième.

      Autrement dit, de toutes les manières, je n'attendais rien d'autre de tout ce système: Gilles MICHAUD dérange les plans de carrière et les connivences, il empêche un tel d'être maire et tel autre, s'il le bat, d'ambitionner d'être député ou sénateur (j'ai quand même, par ma profession, une autre conception du législateur, excusez-moi!).

      Je terminerai par une citation de COSTA-GAVRAS: "La politique ne se résume pas au choix d'un candidat aux élections...c'est une manière de vivre".

       Dans tous ces commentaires déjà prêts, on oublie ce que va dire la société civile à tous ces divers professionnels de la politique et de son environnement, elle va leur dire qu'elle ne les supporte plus; Viviane DEBIAIS c'est ma figure de proue de la société civile, c'est elle qui va faire passer un cap majeur à notre binôme.

       Comme le dit Philippe MIS, "c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses".

       Vous qui avez envie d'autre chose, courage, on tient! Et diffusez largement!

      

     

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 16:00

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 14:54

     Je ne pouvais quand même pas ne pas diffuser la venue de Benoit BITEAU, vice président PRG de la Région Poitou Charentes, président de la Commission Agriculture et Pêche, lors de notre réunion publique du jeudi 17 mars prochain à 20 heures salle Camille Pagé. Agriculteur hors du commun près de Saujon, personnage charismatique que les écolos voulaient absolument avoir aux Régionales, eh bien c'est votre serviteur PRG qu'il vient soutenir, fidèle à son ancienne promesse!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article