Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 06:59

    Dans le cadre national du pacte pour les droits et la citoyenneté, la Ligue des Droits de l'Homme avait convié  la semaine passée salle Camille Pagé les représentants des partis politIques châtelleraudais. Elle était assistée d'ATTAC, d'Emmaüs, d'Amnesty International, du Syndicat des Avocats de France et de la Confédération Paysanne. Passionnant. Pourquoi?

    Parce que nous étions sortis du marchandage habituel classique, qu'il n'y avait pas d'enjeu de pouvoir et que les échanges, de ce fait, furent sincères; l'intervenant principal, secrétaire général de la LDH nationale, a su aussi donner de la hauteur. Il s'est prononcé notamment en faveur du mandat unique, insistant sur le fait que le travail de parlementaire nécessitait une disponibilité intellectuelle et technique incompatible avec des mandats locaux et sur la revalorisation du mandat d'élu local. Il fut applaudi.

      On verra au moment des échéances si tout ce petit monde, socialistes, radicaux, communistes, écologistes, a retenu la leçon ou l'a oubliée...

      Votre serviteur, heureux d'une présence active des radicaux et de l'équipe 2008, est intervenu sur l'état de notre justice...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 10:41

     C'est fait, Jean-Louis BORLOO, président du Parti radical -valoisien-, quitte l'UMP et crée son parti.

     Cette rupture avec l'UMP et Nicolas SARKOZY était la condition sine qua non d'un éventuel travail de rapprochement avec les Radicaux de gauche de Jean-Michel BAYLET, invité à ce fameux dîner républicain par Jean-Louis BORLOO.

      Tout le monde n'est pas d'accord au PRG avec cette perspective de "recousinage"  depuis la séparation liée au Programme commun de 1972, mais, quand même, cette grande famille radicale "recomposée" -comme on dit aujourd'hui-, elle aurait du poids sur les choix politiques majeurs de notre temps. A voir, puisque Jean-Louis BORLOO avait accepté, bien avant, l'invitation de Jean-Michel BAYLET à venir débattre avec le PRG le 16 avril sur l'identité non pas nationale mais républicaine.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 09:03

    On a beau triturer les chiffres, comparer les résultats des deux tours des cantonales, rechercher qui n'est pas revenu voter, ou au contraire qui n'a voté qu'au second tour, les procurations, les transferts de voix, les reports UMP-FN, les nuls, les blancs, etc...tout cela reste un mystère, une grille insondable de cruciberbiste: un vrai sudoku!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 18:47

     Nous avions ces jours-ci un temps de travail et de retour sur les élections et nous revenions souvent sur le fait qu'il est "remarquable" qu'un sortant puisse être réélu sur son bilan alors qu'il n'a rien fait; c'est ainsi.

     Et j'ai cité cette phrase du regretté théologien François VARILLON commentant l'Evangile dit des talents: "Celui qui ne fait rien ne commet pas d'erreur, mais sa vie est une erreur".

     Je préfère être dans le vrai!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 18:06

     Les hirondelles sont revenues.

    Je m'émerveille de cette faculté prodigieuse à leur retour d'Afrique de retrouver notre maison et ses caves dans lesquelles obstinément elles font leur nid; la paille et les déjections des animaux sont à deux pas.

     Ce ne sont qu'allées et venues, un ballet aérien, pas effrayées par notre présence amie sous les lilas et le tamaris.

     La beauté, le silence, la discrétion du vol.

     Ce n'est pas comme ces balourds de pigeons de la ville avec leur bruit d'avions de 40 qui passent et repassent; après leur journée éprouvante de travail dans les champs et les semoirs, ils iront dormir dans les greniers abandonnés du centre-ville. 

      Les hirondelles sont revenues, nos immigrées ailées!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 14:51

     Dimanche dernier nous étions, dans le cadre des Fermes ouvertes, une grande tablée de combattants du 20 mars dernier, et nous avons trinqué, comme pendant cette campagne des cantonales, "au 27 mars!"

     Il y aura toujours, dans nos coeurs et nos projets, dans nos engagements, un "27 mars" mythique.

     Il y a certainement chez certains lauréats un goût triste de la victoire.

     Eh bien nous, nous sommes heureux, fiers, droits, debout.

     Et nous le faisons savoir!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 10:33

    Du 7 au 10 avril se déroule à LOURDES le pélérinage des élus chrétiens membres de l'association "Chrétien élu public" qui regroupe des hommes et des femmes engagés en politique, de tous bords, parlementaires ou élus locaux, avec une conviction chrétienne pour éclairer leur choix, quelquefois en désaccord avec les consignes de tel ou tel parti.

    Entre messes, temps de prière et de ressourcement, des débats, en particulier "le sens du service des autres et de la cité" et "la place de l'islam dans la société française".

    Pour ainsi dire tous sont profondément attachés à la laïcité, avec le besoin de ce temps de retrouvailles, au coeur de l'humanité.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 10:22

     Ce premier salon se tient à PARIS du 8 au 10 avril. Au Carrousel du Louvre.

     On peut y rencontrer des notaires, des assureurs, des entreprises de pompes funèbres, des vendeurs de cercueils (dont certains en carton biodégradable, pour le développement durable...), des sociétés de fabrication d'urnes funéraires personnalisées, les associations confessionnelles ou non d'accompagnement des personnes malades ou en fin de vie, etc...

     J'en profite, une nième fois, pour remettre sur le métier mon idée, à partir du Département Techniques de Commercialisation de l'IUT de notre ville, de mettre en place une licence métiers de la funétique (législation, psychologie,   approche des soins de conservation, culture des religions, éthique, déontologie,  relations avec le Parquet, etc...).

      On avait voté, il me semble à COLOMBIERS, pour avoir une compétence agglo relative à l'enseignement supérieur: voilà un beau projet, qui ferait parler de nous en France et pour lequel je suis prêt à donner un coup de main.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 06:37

    A travers le vote FN s'est aussi exprimé un sentiment glauque mais réel de rejet des "gens qui ne font rien de leur journée et pour lesquels on paye"; j'entends cela quand j'essaye de discuter sur le fond.

    Les  Radicaux, au moins depuis Léon BOURGEOIS, sont les seuls à promouvoir le solidarisme, qui n'est pas l'assistanat mais l'accompagnement.

    Il faudra bien, en France déjà, qu'on ose franchir ce pas: pas de droits, notamment aux prestations des minima sociaux, sans devoirs, certes, mais aussi sortir d'une société marchande pour aller vers une société du don et du partage: si quelqu'un ne peut pas travailler (encore qu'on ne cherche guère à développer les emplois d'insertion dont l'utilité alentour nous crève les yeux), il pourra -ce sera son devoir- donner du temps à une action, se former, apprendre -ne serait-ce qu'à lire et écrire, gérer un budget, cuisiner, etc...), transmettre ce qu'il sait , car il sait des choses, accompagner des classes, sécuriser des trajets, que sais-je encore!

     Cette émulation fera apparaître des niches d'emplois marchands ici ou là, c'est certain, en tous cas elle redonnera de la dignité aux gens et combattra ce rejet glauque de l'autre, différent, inactif en apparence.

     En sachant qu'il y aura toujours un volant de personnes qui ne pourront jamais entrer dans un circuit social responsable; c'est aussi l'honneur d'une société de le savoir et de les accepter comme telles.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 17:20

     En juin, les écologistes choisiront entre Nicolas HULOT et Eva JOLY, deux personnes qui ne sont pas directement issues du monde politique classique et ancien, ce que seuls ils seront en mesure de faire.

     Mais le choix sera primordial:

     Nicolas HULOT, c'est l'écologie de communication, sponsorisée par des grands groupes qui polluent ou bien l'esprit ou bien la planète (TF1, L'Oréal, EDF, etc...), qui prospère sur des produits industriels dérivés de sa communication, qui s'est félicité -après avoir fait signer son pacte pour l'écologie par tous les candidats de 2007- de l'élection de Nicolas SARKOZY et dont on ne sait strictement rien des idées politiques -sauf que l'engagement dans les partis politiques traditionnels, c'est "poison"-.

      Eva JOLY, c'est quand même une autre hauteur de vue politique, institutionnelle et diplomatique, c'est la volonté d'oeuvrer au coeur des choix démocratiques éthiques, et c'est aussi la garantie d'aller vers un second tour plus clair à gauche.

      Dans La Croix du 6 avril 2011, Eva JOLY est interrogée, notamment sur la laïcité: c'est d'une tenue rare et d'une exigence redoutable. Avec courtoisie elle s'adresse d'ailleurs in fine à Nicolas HULOT: "Cher Nicolas, tu es attendu chez nous. Tu as toute ta place. (...)".

       Décidemment cette dame est exquise.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article