Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 08:00

 

(A propos d’une récente enquête sur les effets du divorce sur les enfants)

 

 

Il y a cinq-six ans, à l’occasion d’une séparation de conjoints, dans le cadre de mon travail judiciaire, j’avais invité ces personnes, parents d’un gamin passionné de foot, à voir comment ils pouvaient négocier auprès des deux clubs les plus proches de leurs domiciles respectifs pour que ce petit bonhomme puisse s’entraîner, voire jouer des deux côtés, sans être privé de son sport.


On m’avait gentiment invité à m’occuper de ce qui était de ma stricte compétence juridique.


Malheureusement, j’ai vécu régulièrement ce genre de situation à la suite, au détriment des gamins écartelés entre leurs parents, qui arrêtaient le sport.


Et là, ô miracle, j'ai lu dans l’Humanité du 20 décembre 2010 que Nathalie BOY de LA TOUR, chargée de la commission “foot citoyen” à la Fédération française, préconise qu’”il faudrait mettre en place un système de dérogation pour permettre aux enfants de parents séparés d’être inscrits dans deux clubs différents”...

 

On se dit alors qu’on ne réfléchit pas pour rien.

 

Mais que ça met du temps !

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 06:57

     Mes différents métiers de justice et mes engagements associatifs et militants m'ont toujours trouvé au coeur de la protection des personnes âgées, et j'ajouterai des personnes handicapées dont la problématique, développée à la suite, est souvent la même.

     J'ai donc été heureux de trouver sous la plume du médiateur de la République des propositions pour lesquelles je me bats depuis vingt ans, et notamment:

      1- un travail partenarial de lutte en amont contre les spoliations diverses dont sont victimes ces personnes (retraits d'argent contre leur gré, procurations détournées, testaments forcés, bénéficiaires changés de l'assurance-vie, courses "globales" faites pour plusieurs avec l'argent d'un seul,  détournement d'objets personnels, etc...),

      2- la création d'un véritable tribunal des tutelles avec recrutement significatif de magistrats et de greffiers pour faire face à l'explosion des mesures liées au vieillissement de la population et à l'éclatement des familles.

      J'ai, sur ces deux points,  exposé depuis longtemps mon travail, aussi bien dans des colloques dont les actes sont disponibles (un merci au militant Hubert BEIGNON de l'association DEFI! pour "Tutelle et libertés") qu'à la Chancellerie, dépositaire de mon projet.

       Bien sûr, on l'a compris, mon objectif, c'est de travailler sur le point 1 au Conseil général!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 18:47

     Le numéro du journal l'Humanité d'aujourd'hui, largement consacré aux troubles en Afrique du Nord et en Egypte, évoque une citation d'Albert CAMUS, dans l'Homme révolté, ce gros pavé dont j'ai abondamment souligné tel ou tel passage depuis mes 18 ans: "La révolte est le fait de l'homme informé, qui possède la conscience de ses droits".

     On comprendra pourquoi chez nous le pouvoir s'applique à démanteler l'école publique, à appauvrir et à déconsidérer la justice et à anesthésier l'opinion par une mainmise assez élaborée sur les moyens classiques d'information.

     Pourtant, dans les pays révoltés d'aujourd'hui, quelle connaissance de leurs droits chez tous ces gens?

     Il y a sans doute un moment où l'ignominie et l'indécence du pouvoir, ajoutées à la souffrance du peuple, conduisent à la révolte bien plus que la connaissance des droits.

     A méditer.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 14:00

Le dernière victoire en boxe française de Modibo DIARRA nous ramène au sort d’Alban MOTHIE, champion de France de boxe anglaise il y a peu.

 

Un beau champion qui s’est entraîné durement, avec des sacrifices, et pour lequel on n’a rien fait en termes de recrutement pour garder son expérience et sa rigueur au service de nos jeunes parfois en délicatesse avec les règles de vie. Alban est parti loin conduire des trains de marchandises...

 

Alors attention avec Modibo dont on sait qu’intelligemment il n’entend pas être “récupéré” politiquement. La tentation est grande en effet !

 

Nous avons là, avec ce sportif, son encadrement et un club restructuré l’occasion de faire ce que nous avions prévu : “CHATELLERAULT, ville des sports de combat” avec l’engagement des clubs d’arts martiaux et autres, très présents (on les a vus à la fête des sports).

 

Occasion rêvée de faire parler de la ville, en bien.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 09:31

      Certains en rêvent et le disent tout haut, en tous cas ne le démentent pas: ils veulent faire de la politique à PARIS!

      Eh bien nous, Vivianne DEBIAIS et votre serviteur, nous l'avons fait!

      Je tenais à montrer à Vivianne, qui garde évidemment sa liberté naturelle, l'ambiance du parti que j'ai l'honneur de représenter, le respect de chaque intervenant qui y prend la parole, l'absence de dogmatisme, le pragmatisme absolument nécessaire dans ce type d'élection de terrain chère aux Radicaux.

      Je crois qu'elle a apprécié.

      Réunis autour du Président Jean-MIchel BAYLET et de son équipe de travail constituée d'élus en exercice dans les Conseils généraux, nous avons certes bien travaillé, écouté et pris des notes, mais nous avons aussi fait quelques repérages (MATIGNON et divers ministères, Assemblée, Sénat, Chancellerie) qui pourront toujours nous servir!

       Ne pas être dépaysé le moment venu quand il faudra venir soutenir  au plus haut l'intérêt général dans notre territoire!

 

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 05:33

     C'est en effet "passé au poste"!

     Le radio-trottoir de dimanche dernier réalisé par France Bleu Poitou est remonté jusqu'à la une de France Inter ce lundi 7 février. La France en parle!

     L'homonymie de deux candidats, ce n'est en effet pas si fréquent pour susciter une curiosité politique et médiatique légitime.

     Cela étant, les passages retenus nous donnent quand même une idée désastreuse de l'état de notre démocratie et du niveau de curiosité et de connaissance de nos concitoyens, mot daté qui aujourd'hui ne veut plus dire grand chose.

      Nos amis qui tractent nos feuillets trouvent d'ailleurs que l'état relationnel général de la population s'est détérioré depuis 2004; à l'époque, quelqu'un à qui était remis un prospectus politique se montrait ouvert voire prolixe, arrêtait de vaquer à ses occupations pour poser des questions sur le candidat puis parler de choses banales.

      Aujourd'hui, c'est silence-radio et repli aux abris chez soi, porte fermée.     

      Et quand on tente de causer, c'est pour entendre: "J'fais pas d'politique!", "Cela ne m'intéresse pas!", "Droite-gauche, c'est pareil!", etc, etc...

      Nos politiciens installés, tout cela, ça les arrange, l'abstention profitant à ceux qui sont en place, une participation à 80% d''inscrits se dispersant  au contraire sur  l'éventail des candidats jusqu'aux plus "petits" d'entre eux en des votes protestataires ou d'indentification.

      Alors, la radio, puis la télé à coup sûr, ça peut jouer et bouleverser la donne!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 18:35

    En rentrant de NAINTRE par un si beau soleil dominical de février, je décide d'aller quêter la nostalgie familiale au bord du Clain, aux Doutardes, là où les deux moulins se font face.

    L'un est resté authentique, aux pierres récemment repiquées, l'autre avait  depuis longtemps subi les outrages de la révolution industrielle en étant "agrémenté" de locaux destinés à accueillir les machines nécessaires à la belle coutellerie d'abord puis à d'autres pièces ensuite.

    Mes ancêtres, de part et d'autre fin 19ème, ont servi là et le bruit de l'eau m'a ramené à cette époque.

    Je tiens mon livre le plus ancien de mon grand oncle minotier DOURY, fils de ceux-ci, un livre imprimé avec le privilège de Louis XIV...C'était un homme de grande culture, qui me racontait , tout enfant, l'exposition universelle de 1900 à laquelle il s'était rendue.

     Son destin fut celui de Maître CORNILLE, le meunier d'Alphonse DAUDET, dépassé par les minoteries modernes; au début des années 60, depuis son moulin de Bignoux en ruines, il s'évertuait à descendre encore à CHATELLERAULT en char à banc à capote, klaxonné par les automobilistes qui l'engueulaient au passage.

     Dans cette campagne, je rends hommage à cet homme qui m'a beaucoup marqué.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 04:25

    Dimanche matin au marché de NAINTRE, le bonheur de retrouver l'ami Jean BAUVY, l'ancien maire de COLOMBIERS qui a mis tant d'ardeur à sauver son église d'une humidité ravageuse.

    Nous nous étions connus en 2004 pendant la campagne des cantonales au canton ouest et nous nous sommes de suite appréciés, jusqu'à ce que Jean m'invite à sa remise de l'Ordre National du Mérite par Jean-Pierre RAFFARIN, Premier Ministre.

    Ce fut un grand moment d'émotion et de reconnaissance familiale assez extraordinaire.

    Demander pardon aux siens de les avoir négligés au profit du service de l'intérêt général, pas évident à dire! Jean a su le dire avec une infinie pudeur.   

    Et cela m'est resté comme un modèle de vertu et d'honnêteté.

    Ce dimanche  de février, le temps était déjà très beau mais cette rencontre a illuminé ma matinée. Merci Jean, et toutes mes pensées.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 19:08

     Dîner dansant ce samedi 5 février organisé par la FNACA de NAINTRE.

     Réussite parfaite, couscous à ravir préparé par "Le cochon sans rancune", le assez mal nommé en la circonstance culinaire pour l'Afrique du Nord!

     Orchestre connu et apprécié des Compagnons du Musette, de CHATILLON sur INDRE. Bref, ça danse.

     Mais le spectacle est dans la salle!

     Notre table, visible, était agrémentée de convives qui "pèsent" à NAINTRE et les toasts portés à des voeux qu'on imagine s'entrechoquaient  joyeusement, avec la modération qui convient, évidemment.

     Votre serviteur et sa remplaçante Vivianne DEBIAIS, radieuse sur ses terres, en terrain conquis, tourbillonnaient sur la piste, heureux de montrer à la foule entière que leur ajustement politique est sincère et ne compose pas avec des susceptibilités ou des subtilités de dosage ou autre mixture électoraliste.

      J'étais soucieux de montrer que je pouvais passer d'un Parquet à l'autre avec la même aisance!

      Des gens normaux en somme, qualifiés le lendemain sur le marché par un concurrent de "vraie démocratie vivante". Eh bien, moi, même dit froidement, et avec ironie,"vraie démocratie vivante", ça me plaît bien et je me demande même si on n'en ferait pas un slogan de campagne!

      

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Élections cantonales
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 13:59

     Eh oui, pas d'articles pendant quasiment une semaine malgré des intentions d'écritures multiples!

     Le blog chute!

     Pour la n ième fois depuis environ un an,  plus de fixe, plus d'internet.

     Alors que tout va exceptionnellement bien ,"on" me propose de vérifier la puissance de ma ligne téléphonique, qui serait trop faible, et "on" me retient toute une journée à la maison pour un passage de quelques heures et des vérifications depuis le central téléphonique jusqu'à mon domicile. "On" me dit que tout va bien, que tout va se rétablir.

     Six jours plus tard, malgré mes appels  répétés depuis un portable évidemment, "les câbles qui ont du être inversés en bas de votre rue" (sic!) n'ont toujours pas été "désinversés".

     Je n'ai jamais viré dans la théorie du complot (quoi que...), mais là, ça fait beaucoup, et longtemps, et souvent...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article