Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 00:36

Dans certaines communes, au nom du principe de laïcité, Saint Nicolas est interdit de séjour dans les écoles publiques.

Certes beaucoup ignorent sa biographie théologique et il n'est plus souvent qu'une sorte de Père Noël  de l'Est et du Nord un peu en avance; ah, le Père Noël, avec son manteau rouge inventé par coca-cola et venu des USA, il ne heurte pas, lui, le principe de laïcité!

Du coup exit le Père Fouettard (qui n'est pas un révérend père!) car si la bonhommie rédemptrice, amnistiante, ludique et bonbonnière du saint disparaît, la réprimande et l'annonce de pré-sanction vociférantes du Père Fouettard auprès des enfants soupçonnés de n'être ni sages ni travailleurs n'ont plus aucun sens.

Le Père Fouettard, un chômeur de plus, victime collatérale sacrifiée sur l'autel ... de la laïcité.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 06:19

On nous gave le citron avec une interprétation fantaisiste d'un calendrier maya incertain et cette histoire de fin du monde survenant le 21 décembre 2012, épargnant un pic rocheux d'un village occitan.

Il faut savoir que depuis des jours, des gendarmes spéléologues scrutent les entrailles  et les galeries de ce terroir...

Non, la fin du monde est derrière nous, pire même, avec nous,  en nous, et depuis un moment.

Les atrocités, les tueries, les esclavages, les attentats, les chairs  écrabouillées, les cyclones, les inondations, les incendies, les souffrances physiques et morales, l'ignorance, l'inculture, les duperies politiques, les gens désunis, les enfants qui pleurent, les poubelles inspectées par des mains qui ont faim, les pollutions gigantesques, les virus, la misère morale et les apprentis législateurs, tout cela n'est-il pas, déjà, et depuis belle lurette, la fin du monde?

Ce soir,  pour cette prétendue fin du monde publicitaire, je trinque avec mes potes, car si "l'avenir appartient aux gens qui se lèvent tôt"... "le passé appartient aux gens qui se couchent tard" (déposé à l'INPI). Et que l'amitié, il n'y a que cela de vrai.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 19:32

Dans mon livre "Le procès du loup", je me suis peut-être avancé en faisant dire à l'un des personnages que "la tombe à l'enfant" de la forêt de Moulière abritait le corps d'un enfant dévoré par un ou des loups; en fait, selon Brissaud dans son Légendaire de la Vienne, on n'en sait rien, toutes les hypothèses sont possibles.

Mais en revanche, dans le dit Légendaire, le développement consacré à la Chapelle de Pré-Long, à Leugny, en venant de la Petite Guerche, évoque expressément la mort de deux fiancés tués par des loups affamés, au temps d'Agnès Sorel et de Charles VII venus chasser, fiancés ensevelis ensemble dans ce que les "locaux" appellent la Chapelle aux loups plutôt que la Chapelle de Pré-Long (un peu plus haut en remontant vers le Rond, il y a bien la fontaine dite de Pré-Long: dans mon enfance, avec mes parents, un garde, prénommé Maurice, nous avait expliqué toute cette histoire qui m'a longtemps inquiété).

Le secteur est historiquement chargé en effet puisqu'un de mes amis numismates a trouvé l'an passé à la Chapelle une pièce de monnaie mérovingienne; au temps des loups!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 00:10

Il est des moments importants dans l'existence: ceux où la nature vous rappelle sa force humble, régulière et nourricière.

Allant chercher comme chaque année mon sapin de Noël dans la petite forêt de mon père, j'ai d'abord longé son étang, alimenté par les eaux de pluie.

Les fossés en amont regorgeaient de cette eau trouble, marron-verte, qui finissait dans l'étang par une petite cascade aménagée, et c'était une mélodie aqueuse apaisante qui me saisissait, bienfaisante, nostalgique des eaux primordiales.

Un bonheur simple, et à la portée de tous, il suffit d'aller en ce moment en forêt, tous les fossés chantent!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 19:49

La fermeture de la brigade de gendarmerie des Trois Moutiers, déjà dans le viseur en 2011 (j'avais écrit un article à l'époque) est programmée pour 2015. Je n'y suis pas insensible, me souvenant de belles affaires à la fin des années 90 , à l'époque de l'adjudant-chef Ciron, parti major à Rochefort.

Depuis le passage à l'Intérieur, les gendarmes sont évidemment beaucoup moins des militaires qu'ils le furent à l'époque où on avait le souci patriotique de mailler le territoire pour sa sûreté; les divers candidats au terrorisme sont légion (si on peut dire), y compris à la campagne, mais cela ne modifie pas le détricotage "méthodique" de notre sécurité terrienne.

Les Trois Moutiers, comme Saint Jean de Sauves et Moncontour hélas, se trouvent aussi en limite de département et je sais que les délinquants appliqués sont au courant de ces frontières administratives, gendarmesques et judiciaires, en jouant à la marelle des faits divers entre Touraine du sud, Maine et Loire de l'est et Vienne nord-ouest, ils ont l'art d' échapper aisément aux investigations; qui peut persuader les autorités de ce constat? ...

Une gendarmerie, c'est aussi dans une commune, et visible par tous ceux qui y passent, un drapeau tricolore, des cérémonies, une immersion de l'uniforme dans la collectivité, une participation des familles à l'école, aux commerces et aux sports. Peanuts!!!

Au temps mort-né du Naturoscope on avait parlé d'un PSIG pour Loudun: est-ce ce qui se cache derrière avec le Center Parc? Mais la prestation, si je puis dire, n'est pas la même que celle d'une brigade.

On vit une drôle d'époque qui voit la disparition d'une culture de service public d'Etat, qui était la marque de fabrique de la France.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 04:38

André Frezouls, ancien Bâtonnier de Poitiers en 1980-1981, s'est éteint parmi les siens.

Je l'ai connu quand j'ai oeuvré à Poitiers, entre1988 et 2002.

André Frezouls, originaire d'Algérie, avec son accent particulier du soleil et sa courtoisie à l'ancienne, était un homme exquis, lettré, prévenant, loyal, soucieux d'humanité.

Ce n'était jamais un adversaire mais toujours un véritable auxiliaire de justice, "un artisan de paix" ...

Progressivement, il s'était retiré, au profit de sa fille Anne-Marie et de son gendre Brice de Beaumont, qui "fonctionnaient" selon sa philosophie, avec engagement.

Je l'avais croisé assez récemment dans les rues poitevines, avec sa silhouette altière et son chapeau noir, contemplant silencieusement une société en mutation.

Adieu, cher Bâtonnier.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 06:45

Je me suis déplacé récemment dans un  village du sud Touraine un peu à l'écart pour estimer un bien.

Il s'agissait d'une vieille bâtisse, inhabitée depuis fort longtemps, à l'emplacement de laquelle la commune avait un projet qui à terme entraînerait la destruction de cette maison.

Celle-ci avait une particularité qui m'a été présentée localement comme assez habituelle: tout un pan de mur, exposé ordinairement au soleil du matin, était planté d'os sortant du ciment ou de la chaux, du style fémurs, destinés à supporter les rameaux de vigne; sans la vigne, ces ossements devenus gris-blancs par le temps avaient quelque chose de sinistre.

Tant et si bien qu'une fois à l'intérieur je me suis demandé si les tommettes ne cachaient pas quelque squelette de trucidé.

La maison du crime dans une rue ... os-man?

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 06:47

Enfin!

C'était dans mon programme écrit des cantonales de mars 2011 à Châtellerault-sud: les TER Poitiers Tours et retour depuis lundi font désormais un arrêt systématique à la "station" (style US) Futuroscope! Il y en a des gens, sans parler d'une sortie loisirs, qui travaillent sur cette zone et qui habitent Châtellerault et alentours (car depuis Poitiers en bus c'était mieux desservi).

Pour l'inauguration, on a vu des voyageurs insolites en photo: Alain Claeys, Jean-François Macaire, Jean-Pierre Abelin et Claude Bertaud assis face à face comme dans la partie de cartes de Pagnol (redistribuez-leur les quatre rôles, c'est assez rigolo!).

Comme quoi il ne faut pas désespérer, tout en se demandant, quand même, quel facteur mystérieux a pu contribuer à la réalisation de ce qui me paraissait d'une simplicité de bon sens.

Mais hier soir, devant pour ma part continuer jusqu'à Poitiers, à 17 h 29 au Futuroscope, que c'est beau un TER qui siffle dans la nuit ...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 02:41

Eh oui, chalets de Noël et patinoire devant la mairie, places "offertes" par les élus (sur leurs deniers perso?!), manège, berlingots,  spectacle de feu promis le 21, musiques sirupeuses en boucles incessantes, etc ...

Le chaland y trouvera son compte parfois à prix d'or et les sondés (par qui?)  répondront qu'on fait beaucoup pour la ville; je ne disconviens pas que cette période se prête à la fête et à sa promotion mais je préférerais qu'on dépense partie du budget retenu et  de l'énergie déployée pour un autre travail, de fond, moins visible; tout cela me rappelle, au service militaire, dans une caserne ancienne et un peu délabrée, la visite d'un général: il fallait faire "vinaigre" pour repeindre et embellir si possible tout ce qui serait dans la perspective du passage de la jeep de l'"huile"; derrière, oh misère ...

Dans notre ville, c'est pareil: luminaires, lampions, cabanes et musiques de Noël cachent une grande précarité et le ressac vide et triste de début janvier glacera les pauvres jusqu'aux os.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 01:50

Laïcité, laïcité ... Je crois qu'on y va un peu fort.

En ce moment ce sont les crèches, mais demain?

Interdira-t-on de fêter la Sainte Geneviève pour les gendarmes, la Sainte Barbe pour les sapeurs-pompiers, la Saint Eloi pour les artisans, la Saint Blaise pour les agriculteurs et la Saint Glinglin pour les retardataires?

Interdira--t-on à nos petits-enfants d'apprendre ... à la crèche municipale à chanter "Frère Jacques" ou "Au clair de la lune" qui se termine par "pour l'amour de Dieu"?

Drôle d'époque tout de même.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article