Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 05:21

    C'était l'un de nos axes de campagne en 2008.

    Mais l'ancien pouvoir n'a pas su conserver Alban MOTHIE, champion de France en boxe anglaise, parti à MIRAMAS conduire des trains de marchandises (des "patachons" en langage du rail). Quel gâchis.

     Le nouveau, mais est-ce sa faute, n'a pas su semble-t-il conserver Modibo DIARRA, champion du monde de boxe française qui connaît désormais le goût de la défaite et du tapis dans une reconversion insolite vers des sports de combat plus marginaux.

     Sans locomotive(s),  vous avez beau avoir les meilleurs passionnés, le projet n'est plus porté pareil; évidemment le risque de tentation de la récupération politique s'en trouve un peu endormi.

     Même Mahyar MONSHIPOUR, proche de Jean-Pierre ABELIN, a quitté la Vienne et n'est plus directeur-adjoint du service des sports au Conseil général. Tout s'en mêle.

      Mais ne relâchez pas l'effort, pensez aux jeunes qui arrivent et qui sont méritants, aux cadres qui ont la foi, songez par exemple à une classe à horaires aménagés pour la boxe éducative ou à une intégration véritable dans la politique de la ville pour que ce "pôle boxe" puisse voir le jour de manière pérenne et non pas seulement événementielle.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 21:56

   L'association Caus'ette a pris désormais ses aises au parc du Verger pour ses contes du mardi.

   Cette année la pluie ou la fraîcheur du soir n'ont pas permis d'utiliser l'extérieur.

   Mais le public, fidélisé, vient nombreux et passionné.

   En passant et repassant devant ce château de belle au bois dormant- endormie, jamais ouvert au public, je me suis mis à repenser à notre projet  inlassable de résidence d'artistes doubles (des binômes photographe-sculpteur, peintre-plasticien, musicien-décorateur, écrivain-cinéaste, etc...).         

    Vraiment ce parc est un trésor et son château pourrait en être le joyau; avec, devant, en arc-de-cercle, un théâtre en plein air qui conviendrait parfaitement à certains conteurs qui ont besoin d'espace, comme le fameux Ethiène de ce dernier mardi, excellent, précédé en vedette américaine d'Annick BOURROUX, dont l'art oratoire fut apprécié comme il se devait par une salve d'applaudissements.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 06:54

     A partir du 1er octobre prochain, à cause de la loi de finances rectificative pour 2011, saisir le Conseil des Prud'hommes coûtera d'emblée 35 euros sous la forme d'un timbre fiscal. La CGT a déposé un recours devant le Conseil d'Etat (cf l'Humanité du 1er août 2011).

      Il s'agit là d'une mesure de découragement supplémentaire pour renoncer à l'exercice de la défense d'un droit.

      Déjà que contrairement aux promesses électorales de Jean-Pierre ABELIN nous n'avons plus de CPH à CHATELLERAULT, ce qui dissuade des salariés d'agir en justice, alors 35 euros d'entrée...

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 08:54

    Jean-Claude RIQUIN, adjoint aux sports, est décédé des suites d'une longue maladie contre laquelle il a lutté jusqu'au bout avec l'abnégation du sportif qu'il était.

     Nourri à la culture du service public, Jean-Claude RIQUIN était un homme exigeant, impartial, dévoué et affable.

     Marie-Hélène DAYDET, Saül FERREIRA et moi-même assurons sa famille, ses amis et les élus dont il était proche de notre sympathie dans ces moments difficiles.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 06:23

   Le dernier dimanche d'août, la nouvelle municipalité transforme CHATELLERAULT en port fluvial du 18ème siècle.

   Ce projet était porté par notre équipe et ma passion depuis longtemps pour la rivière.

    Il faut voir plus loin.

    Déjà nous transformions l'ancien café le Grenadier Français en "Capitainerie du port" avec à sa tête, en rêve, les honorables Yves et Marcel (qui se reconnaîtront) pour conduire tous les projets de la zone.

     L'ex-Gallia, abandonné, sale, devenait un éco-musée de la batellerie.

     Mais, depuis, le café-restaurant des Cordeliers est fermé et c'est un site unique pour y mettre un établissement de bouche de qualité face à la Vienne, à défaut du Bateau des Bains-restaurant.

     Ne laissons pas ce bâtiment être transformé en "cage à lapins" locative de seconde série comme il y en a tant en centre-ville et dans le secteur.

     Il est important de prendre les devants; songez à réserver!

    

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 06:33

     Ouf, un peu de vacances...propices à l'écriture!

     Cette dernière semaine, en raison de la loi du 5 juillet 2011 sur les hospitalisations psychiatriques sous contrainte qui entrait en application le 1er août (il n'y a pas mieux comme moment pour mettre en place une loi sans moyens supplémentaires..), j'ai rencontré  à TOURS, CHINON et CHATEAU-RENAULT de nombreux malades hospitalisés sans consentement, parfois depuis longtemps. Des cas très lourds pour la plupart.

      Tous ces jours m'ont marqué, même si, côté Parquet et Juge des Tutelles dans la Vienne, je connaissais l'univers d'Henri Laborit à POITIERS.

     Je ne sais plus qui a dit, à propos d'enfermement, que "la folie, c'est quand on a tout perdu, sauf la raison"...

      Alors oui, il faut profiter de la vie, rendre grâce de la beauté qui nous est offerte, de la richesse de l'instant d'humanité qui nous est donnée. Mais aussi, oui, se battre pour que les hommes restent dignes et soient respectés.

      C'est pour cela que ces vacances, avec la Fonderie Alu et tous ses travailleurs inquiets, resteront sur le qui-vive.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 13:14

     A CHATELLERAULT, toujours aucun projet (connu) pour le site de l'ancienne Ecole de Gendarmerie.

    On connaît mon courage et mon honnêteté en 2007-2008  au temps des promesses électorales et mes idées pour une réhabilitation du site.

     A TOURS, toujours, le 18 juin, la population s'est passionnée pour la visite des casernes BEAUMONT-CHAUVEAU que la ville va réhabiliter en éco-quartier associatif et tertiaire; j'y suis passé et je trouve que l'implantation est comparable à notre caserne DE LAAGE, dans un quartier similaire.

     Nous, on a acheté un site qui n'intéresse personne, dégradé, obsolète, ISOROY-ISOREX, et on ne fait rien pour ces hectares en coeur de ville, avec un mess tout neuf, des huisseries et des chaudières de même, et tout ce qu'il faut pour animer un CHATELLERAULT Sud-Est vieillissant et oublié.

      Allez!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 06:02

     C'est un des vieux combats de l'équipe pour CHATELLERAULT et j'ai déjà écrit à ce sujet, la dernière fois pour regretter qu'il n'y ait pas de jardins familiaux à OZON dans le cadre de la rénovation urbaine.

      Récolter ses légumes c'est la santé, la dignité, l'économie, le lien avec les autres.

     Eh bien, à TOURS, qui a fêté cet été le millième jardin familial, dans le quartier de l'Europe, au nord de la ville, qui est un quartier d'HLM, d'anciennes pelouses, rue de Calais, vont être attribuées aux riverains locataires. Chapeau!

     Cette compétence appartient à l'adjointe chargée des parcs et jardins, Nadia HAMOUDI, qui a pris en compte les jardins familiaux dans le cadre du Plan Local d'Urbanisme, dans ce qui est appelé à TOURS, la "trame verte et bleue".

     Chez nous, il est évident qu'il faut peupler ainsi OZON, CHATEAUNEUF, les Renardières, les Minimes, Maurice Carême, etc...Et je ne parle plus de notre projet 2008 du jardin pédagogique de l'ancienne voie ferrée abandonnée jusqu'à CHATEAUNEUF...

      Qu'est-ce qu'on attend?!

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 06:19

    C'est le voeu, louable, de Jean-Pierre ABELIN, dans le conflit de la Fonderie Alu. Mais un voeu pieux.

    Car il sait très bien que ce n'est pas possible, parce que "ces gens-là" ont fait une OPA sur le site d'INGRANDES pour en prendre les marchés, la technique, les compétences et les meilleures machines. Alors, s'asseoir autour d'une table!

    Ils sont dans le rapport de force frontal qu'ils savent irrésistiblement à leur avantage, puisqu'ils ne craignent rien, ni la grève, ni les actions en justice classiques.

    C'est bien en amont qu'il faudrait intervenir, sans doute au niveau de la loi et du décret: définir une notion d'entreprise d'intérêt national, y prévoir un droit de regard de l'Etat en cas de transmission ou de reprise, voire une clause d'agrément de l'Etat, sérier des conditions suspensives ou résolutoires de continuité et d'exploitation.

      Mais c'est aussi en aval par la création par le législateur d'une infraction pénale, qui pourrait être une sorte d'abus de confiance économique, visant les personnes morales comme les personnes physiques, et qui pourrait concerner, par exemple, le fait de "pomper" l'argent d'un site (ses fonds propres) pour le faire remonter au siège sans espoir de retour, qui pourrait viser aussi des conditions de travail contraires à la dignité de la personne (comme le fait de réduire de 23% les salaires alors que le groupe prospère en bourse, mettant ainsi les ouvriers en situation de surendettement et de crises familiales).

     C'est en ce sens que dès ce jour je demande aux parlementaires Radicaux de gauche de s'emparer de ce sujet.

     Car il ne faut pas de jurisprudence MONTUPET, il ne faut pas  laisser se créer un précédent d'acceptation contrainte des baisses draconniennes  et indignes des salaires.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 06:57

    Avec la mort d'Albert FERRASSE le 28 juillet dernier, c'est aussi le rugby des clochers qui meurt.

    Albert FERRASSE, avec son accent rocailleux du Lot et Garonne, avait été le président de la FFR de 1968 à 1991.

    Il n'a pas fait que de bons choix, mettant à l'écart le génie Jo MASO ou privilégiant ses chers agenais au détriment des ennemis toulousains.

    Mais, "Albert la Godasse", en souvenir du temps rugueux où il était deuxième ligne pugnace, c'était la défense du rugby des territoires et des terroirs, le rugby de pays comme le vin de pays, avec un championnat de France de 64 clubs aux poules pléthoriques dont les noms de villes chantant à notre oreille nous rendaient forts en géographie: QUILLAN, LAVELANET, LA VOULTE, OYONNAX, GRAULHET, LANNEMEZAN, AIRE sur ADOUR,  CARMAUX, LOURDES, MIMIZAN, etc...

    Albert FERRASSE refusait le professionnalisme, c'était, avant le Top 14, le temps où les gros -des agriculteurs, des viticulteurs- jouaient devant, et les petits -tous les autres- jouaient derrière; et cela donna de belles équipes de France et des héros nationaux. Aujourd'hui ils sont tous gros, ils courent le 100 mètres comme aux jeux olympiques et même NARBONNE, BEZIERS, AUCH et les autres ne sont plus dans les premiers de la classe.

    Ce ne sont pas les gars d'Albert FERRASSE qui auraient fait de la pub pour des déodorants, même chimiquement virils. Quelle époque.

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article