Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 01:52

Interrogé par un journaliste, le jeune élu Mohamed Ben Embarek,28 ans, déjà adjoint et vice-président de l'agglomération en charge de la politique de la ville, excusez du peu -certes "la valeur n'attend pas le nombre des années"-, répond comme Chantal Petit, adjointe à la culture: il n'est "ni de droite, ni de gauche"; il ne fait pas de politique, il veut servir la ville qu'il aime. OK. ll est "abeliniste" en somme; son mentor non plus ne fait pas de politique depuis 1977.

On ne lui connaît pas d'engagement politique au sens de l'implication dans l'éducation citoyenne, pas plus que culturel au sens véritable, ou associatif notable; il doit tirer de ses deux années de fac inabouties sans lien entre elles (le sport, l'anglais, je crois) suffisamment d'expérience pour mener à bien l'une des compétences les plus élevées de la politique; son prédécesseur le guidera, n'en doutons pas, et les services administratifs tiendront la boutique, comme souvent en politique.

Dans le privé on passe par des chasseurs de tête, il faut justifier de connaissances, de formations, d'expériences; en politique, tout le monde peut être élu à tout, n'importe quand, sans préparation, sans repères, sans modèles,  mais avec une compétence innée, cela va de soi.

Je ne doute pas que Mohamed Ben Embarek apprendra vite, c'est tout le mal que je lui souhaite. Mais, un jour, je poserai la question au maire: luttez contre les clichés dans les cités, combattez l'omniprésence viriloïde, proposez, comme nous, une femme, ne confortez pas l'inertie conservatrice en ce milieu. Cela, ce n'est pas de la langue de bois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires