Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 03:32

L'Evangile de Jean de ce dimanche était consacré à un thème familier, celui du bon pasteur et de ses brebis. 

Toujours par souci de transposition politique, je me demandai si notre président de la république avait eu la tentation, parfois, de se comparer au bon pasteur...

Il y a une de nos légendes poitevines anciennes qui pourrait s'appliquer à François Hollande, celle dite du "mouton lourd". Je cite Mineau et Racinoux, dans le "Légendaire de la Vienne", page 162, en y incrustant mes suggestions:

"Un paysan (F.H.?) qui, tard dans la nuit, regagne son logis (l'Elysée), trouve sur son chemin une brebis bêlante et épuisée (la France?). L'homme, compatissant, la charge sur ses épaules, mais, en cours de route, la bête devient de plus en plus pesante (le déficit budgétaire, Bruxelles, le chômage...), au point que le porteur exténué se trouve contraint de déposer son fardeau à terre (il reconnaît son échec). La galipote (la France au plus bas, méconnaissable) prend alors la fuite en interpellant par son nom l'homme qui demeure saisi de frayeur ("le changement, F.H., c'est maintenant"). Sous sa forme d'emprunt, le réprouvé (la France défigurée) est exposé à de graves dangers, car ceux qui le surprennent, au cours de sa randonnée nocturne (les ténèbres économiques et sociales), le traitent souvent comme un gibier ou une bête nuisible (attention au résultat des Européennes).

En ce cas, on le retrouve mort ou mutilé soit sur place, soit dans son logis."

 

Dans le Poitou, comprenant la Vendée évidemment, la galipote (sans doute du latin galopedium, sabot de bois), est une sorte de monstre, de dragon, de grand'goule, mais plus souvent une sorte de "réincarnation" d'un pécheur décédé, ou de transfiguration d'un pécheur vivant, selon, qui subit sa punition en apparaissant ainsi nocturnement et en effrayant la contrée, retournant, s'il est vivant, le matin à sa maison, épuisé, ou, s'il est mort, à son tombeau...

 

N'est-ce pas, vraiment,un quinquennat de galipote?....

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires