Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 04:49

Pour le vote des municipales au niveau du pays, il ne faut pas en rester à un commentaire de surface, sinon on n'a rien compris à gauche.

On accusa en son temps Nicolas Sarkozy d'avoir déchiré l'identité nationale par des débats organisés sur fond de mise en cause à peine voilée de l'étranger; par sa défaite en 2012 il  paya le prix d'un pays coupé en deux par sa faute (ou celle de Buisson).

Personne ne met en cause François Hollande, mais la vérité intime du vote du pays contre lui  en  mars dernier est en grande partie là, c'est mon sentiment mais le silence règne car ce n'est pas politiquement correct: il a déchiré l'identité anthropologique massivement et inconsciemment perçue comme immuable par les débats organisés autour du "mariage pour tous"; la France a été de nouveau coupée en deux et dans la douleur; car au fond de lui, le pays n'était pas prêt intellectuellement, spirituellement, culturellement, politiquement pour cela; nous avions les moyens techniques, juridiques de donner des droits décents et opérationnels aux personnes de même sexe qui souhaitaient s'unir (oh le mariage bourgeois, si combattu en 68, que c'est laid pourtant!); et ce "sociétal" légiféré  pour quelques uns ou quelques unes, venu trop tôt, faisant descendre les foules familiales dans la rue,  dissimulait l'incurie du "social", là où on attendait légitimement le président et le gouvernement.

Beaucoup de cathos détestant la ligne Buisson avaient voté Hollande, y compris dans l'Ouest longtemps acquis à la droite; or en mars 2013, les municipales ont fait perdre à Hollande notamment La Roche sur Yon, Angers, Laval, Quimper, Caen.... CQFD?

En chiffres, 85% des 672 têtes de liste ayant apposé leur signature en bas de la charte des municipales inspirée des revendications de la "manif pour tous" ont été élues... 40 des 43 parlementaires signataires engagés aux municipales idem... CQFD bis?

Ce que les gens veulent uniquement et ils nous l'ont dit par le scrutin néfaste et l'abstention, c'est que les hommes politiques nationaux (tous sexes confondus) s'attaquent avec efficacité aux vrais sujets pour eux:  ensemble le travail, l'insertion, le pouvoir d'achat, la paix publique, l'accès à la santé,le logement, les charges, l'avenir de leurs enfants, la sauvegarde biologique du monde. Point barre.

Celui qui se risquerait à remettre sur le métier GPA, PMA, "suicide pour tous", etc... n'aurait rien compris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires