Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 18:04

Du silence ...

Le silence de la sidération, le silence du deuil impensable, le silence du recueillement.

Le silence de la paix du coeur, de la fraternité universelle, des mains liées dans une immense chaîne d'amitié.

Le silence de l'incapacité immédiate de faire quoi que ce soit, le silence des êtres démunis.

Notre meilleure force sera notre faiblesse, notre humilité commune, partagée par tous.

Notre meilleure force sera de compter parmi nous nos soeurs et frères musulmans de France, immensément républicains, présents dans le travail, la culture, le sport, les familles, l'école, la fonction publique; mais qu'eux, ils parlent, même si ce n'est pas dans leur nature de s'exposer. Qu'ils disent que leur foi est belle et bonne.

Ne pas parler de barbares, nous sommes tous, ou l'avons été, le barbare de quelqu'un d'autre; parler ainsi c'est sans aucun doute renforcer ces gens dans leur violence, leur paranoïa mythomane si je puis dire, leur conviction d'une guerre sainte et juste; mais comment cependant parler d'eux, les nommer sans en rajouter?

La France n'est pas que la République, n'est pas que la liberté d'expression élémentaire et garantie; elle est l'humour ingérable, la dérision contre-productive, la moquerie organisée, l'excès du mot, l'irresponsabilité du trait: il faut l'accepter, c'est notre marque de fabrique, notre esprit même. La France.

Et c'est cela qui aujourd'hui a été touché en plein coeur par l'irruption de ce commando dans les locaux de Charlie Hebdo, tuant comme les nazis tuaient en faisant irruption dans des maisons, y ajoutant des policiers dont un achevé comme une bête pour faire "bonne mesure" dans l'ignoble.

J'ai promis le silence.

Descendre en nous, avec Wolinski, Cabu et leurs potes, avec ces gardiens de la paix, les rejoindre dans le silence éternel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires