Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 09:04

Au retour de la soirée de présentation au Nouveau théâtre, qui fut un succès, devant un public de connaisseurs de la vie châtelleraudaise, attentif, assez peu "à l'américaine", sérieux, goûtant les propos de Michel Guérin sur l'alternance démocratique, je me disais:

Enfin, nous n'avons plus besoin de "couper la tête au roi" (1)  pour "redonner le pouvoir au peuple", selon l'expression de Pierre Baraudon, la transition démocratique doit se faire comme la transition écologique, en douceur, mais avec volonté, pour sortir d'un fonctionnement local fortement "monarchie constitutionnelle" (ou vertical)  et tendre en effet vers un fonctionnement populaire (ou horizontal), sans d'une part que le mot fasse peur et sans d'autre part que la représentation élective s'imagine a priori contredite par les conseils de quartier. Au contraire!

C'est donc une révolution lente qui se met en place, mais une véritable révolution au sens astronomique du terme, quand on renverse les repères anciens et sclérosés de fonctionnement politique et qu'on les remplace par la confiance partagée dans les habitants, comme on quitterait l'hypermobilisation anesthésiante sur Blossac pour se déplacer vers la vivante Vienne, à la fois depuis la vieille ville et depuis Châteauneuf. L'île Cognet reconquise sera le symbole de cette révolution lente, et pacifique.

 

(1) D'autant plus que nous sommes aujourd'hui à la date anniversaire de l'exécution de Louis XVI (21 janvier 1793). N'allez pas demander un "dé-ca" dans un café royaliste!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires