Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 18:28

La période électorale est terrible pour celles et ceux qui ont l'ardeur philosophique et l'engagement éthique chevillés au corps; la vague frontiste comme un tsunami sociologique détruit tout ce que nous avions construit, sauf les institutions dont ce mouvement a besoin pour se nourrir financièrement.

Ne nous décourageons pas, ne sombrons pas dans le repli ou dans une forme -déjà!- de résistance cachée, dans la conviction que plus rien ne sera récupérable avant dix, vingt, trente ans, mais changeons, changeons aujourd'hui notre regard sur la vie collective (et même personnelle probablement), changeons notre réflexion, changeons sans doute notre "logiciel".

Revivons: le salut viendra de notre entourage proche, de notre ancrage partagé avec d'autres, de notre aptitude à délibérer et à agir à plusieurs là où nous sommes; et que tout cela soit multiplié et étendu le plus possible.

La politique sera, sans même avoir à le dire, la résultante, l'évidence de cette action différente et ne sera plus seulement un laïus préparatoire ressenti inadapté, sans preuve, sans vérification comme aujourd'hui.

Il nous faudra puiser à l'alimentaire, à l'habitat, à l'hygiène, à la circulation, à la culture -aux cultures-, aux pratiques professionnelles de divers métiers anciens ou nouveaux, à l'urbanisme, à l'histoire,  au langage, à l'éducation, mettre tout cela en synergie et en envie d'en vivre ensemble de manière novatrice.

Sans doute aussi inventer d'autres partis politiques, témoins ou échos de cette nouvelle forme de vivre, qu'on n'appellera d'ailleurs plus partis politiques! La fin du cumul des mandats dans le temps et dans l'espace, la fin des indemnités pléthoriques et indécentes, oxygéner les "responsabilités".

Nous avons été des enfants gâtés de la vie publique, nous ne connaissions pas notre bonheur de débattre, d'avoir une histoire politique séculaire parfois (je parle ici du radicalisme); il nous faut toucher le fond du frontisme et sa peur d'un pré-fascisme ou d'un para-vichysme pour réagir. Tout est possible pour le bonheur public! Si ce n'est pas pour nous, atteints par l'âge, faisons-le pour nos enfants.

Ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires