Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 05:39

Ah! Découpage dans un sens, redécoupage dans l'autre. Les enjeux sont énormes car je crains qu'à Châtellerault, déserté par le nouveau tracé ferroviaire, quoi qu'on en dise officiellement, nous ne devenions le croupion d'une future grande région: l'Aquitaine nous considère comme quantité négligeable, la Bretagne et les Pays de Loire idem, et l'Orléanais, comme le Limousin, nous saisit mal.

Aux dernières nouvelles le Président de la République évoquerait notre "jumelage" avec le Centre -Oléans-.

D'un point de vue sensible, culturel, j'aime pratiquement tous les pays de France que j'ai traversés et où j'ai vécu, travaillé.

Mon improbable région: je me sens d'abord d'Anjou, de Touraine, des Deux-Sèvres du nord au sud (département pourtant créé ex nihilo), d'Aunis et de Saintonge et du Berry, puis, en second, de la Creuse, de la Haute-Vienne, jusqu'à la Corrèze même, mais pas trop de la Vendée où j'ai pourtant des racines lointaines, ni du Blésois ou de l'Orléanais que je connais bien car le Tribunal de Tours, comme celui de Blois, dépend de la Cour d'Appel d'Orléans où je me rends régulièrement. Je ne peux pas dire pourquoi, c'est ainsi.

Bien sûr je renonce, même si des rois en auraient accepté le principe éparpillé, ... au Lot et au Tarn et Garonne que j'adore, le premier par ses pierres ensoleillées, son sol aride, ses vignes sur la caillasse, le second parce que Jean-Michel Baylet a su y conserver un paysage de polyculture à l'ancienne, et qu'il y règne une certaine douceur de vivre (angevine, mais avec le soleil!).

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires