Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 05:28

Le spectacle politique national est affligeant, à mille lieues de ce qu'attendent et de ce que vivent les gens.

La République est en danger, je le crois franchement; j'avais écrit ici dès le début que les "je suis Charlie" ne résisteraient pas aux ambitions et aux habitudes, c'est fait.

Là-haut on s'étripe, la gauche de la gauche rêve d'un coup de "champignon à la grecque", la droite qui trouvait la loi Macron trop prudente -mais dans le sens social-libéral qui lui conviendrait- ne la vote pas.

Marine Le Pen se frotte les mains: elle n'a rien à faire!

Mais nous, les tâcherons du terrain, les serviteurs du service public en général (même en étant dans le privé), nous souquons ferme, nous écopons dans la barque qui coule ... avec une cuillère.

Ce sont les territoires qui sauveront la République, et non le contraire: les intelligences, les amitiés, les projets, les réseaux se réveilleront, se rebelleront.

Ces gens-là qui paradent à Paris ne nous facilitent pas la campagne, ils ne savent même pas que nous existons!

Je fais de la politique parce que je suis vivant, certains savent pourquoi, humblement, modestement, mais obstinément, et peu importe qui en récoltera les fruits: les mutations de juridiction en juridiction m'ont appris que, quelles que soient la qualité et l'originalité de notre action, nous comptons pour si peu et que deux ans après notre départ (et je suis généreux) il n'y a plus grand monde qui se souvient de nous.

Raison de plus pour être opiniâtre, et y croire, puisque c'est la gratuité ... qui paiera. Les territoires, avec leurs petits moyens ou leur absence de moyens, sauveront la République, et ses ors. Inlassablement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires