Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 07:49

""Le temps, c'est de l'espace", comme l'écrivait Jean Fourastié dans l'un de ses livres déposé dans mon ancien local de permanence à la mairie. Partout où je travaille, où je dispose d'un bureau, je me dois d'être "protégé" par des livres qui n'ont rien à voir avec l'activité prévue au sein du dit bureau: de la poésie, de la peinture, de la sculpture, de la littérature, de l'histoire. Vivre!

Justement, j'ai récupéré une partie de ces livres quand le Team Guérin a pris possession mardi soir de ses locaux attribués à l'opposition républicaine; car il s'agissait bien des miens, concédés en 2008: un bureau réduit, ascétique et cartrusien, au mobilier administratif brinquebalant, au deuxième étage sur le palier, avant le tribunal d'instance (1); à côté il y avait le bureau attribué à l'ancien maire défait et à ses colistiers, désespérément vide pendant 6 ans, et, entre les deux, une porte de communication, verrouillée, cela va sans dire!

On nous a dit que ce deuxième bureau serait dévolu au FN: personnellement, je me vois mal recevant des gens ou discutant avec mes camarades de liste alors que de l'autre côté de la porte non isolée phoniquement l'extrême droite collera l'oreille.

Mais oui, le temps c'est de l'espace, car ces deux bureaux furent ceux de la permanence de Guy Monjalon, député suppléant d'Edith Cresson, dont mon épouse était l'assistante parlementaire de 1988 à 1993, tandis que de 1991 à 1993 j'étais juge d'instance, à quelques mètres. Une génération.

Vous voyez, le temps n'est rien.

 

(1) En se mettant à la fenêtre, on voit en face sur le mur de l'hôtel de l'Univers une banderole "changement de propriétaire"; que n'ait-elle pas traversé l'avenue Clémenceau!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires