Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 10:06

Notre petit-fils aime voir et revoir "les trois petits cochons"  (1) de Walt Disney (1933), dessin animé dans lequel le loup est évidemment le méchant personnage; lequel loup, dans toute la littérature enfantine qui fut la nôtre et celle de nos enfants, restait en effet redoutable et peu recommandable. "La chèvre de Monsieur Seguin" nous le rappelait au besoin.

Mais surprise! La littérature enfantine d'aujourd'hui, que nous découvrons, présente le loup comme un personnage cette fois agréable et pas méchant du tout. Séducteur, sympa, moderne quoi. Le loup est devenu "Isidore Lechat", pour ceux qui connaissent.

Sans doute une manière inconsciente (?) de préparer nos chères têtes blondes à ne pas craindre les as de la duperie, de l'escroquerie et de l'abus de blanc seing.

 

(1) Notre amie Annick Bourroux, qui fut psychologue scolaire, considère qu'il s'agit du meilleur conte formateur: les trois petits cochons et leurs constructions respectives (paille, bois, pierre) représentent les trois âges de la vie (enfance, adolescence, âge adulte) au sein desquels on évolue par la transmission des savoirs et par l'entraide fraternelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires