Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 07:35

(Rappel opportun du 27 -12 - 2009)

 

La videosurveillance, que l'on veut frauduleusement et hypocritement appeler videoprotection, est un véritable enjeu politique.


L'accepter sans rien dire, c'est d'abord faire fi de tous les travaux universitaires et pénologiques qui la décridibilisent en termes d'efficacité sur le traitement de la délinquance de voie publique.


C'est ensuite aquiescer à l'idée que la sécurité (ou plutôt le sentiment d'insécurité) est une question politique consensuelle réglée d'emblée sans débat. La preuve, me dit-on, même des villes de gauche ont la videosurveillance!


Et alors? La démagogie est partout, le clientélisme se niche partout. Justement, nous, ici, à CHATELLERAULT, soyons exemplaires et refusons l'apparence qu'on nous offre sur un plateau; et puis le Gouvernement donne des sous, on serait stupide de ne pas répondre au projet!


Quelle tristesse...


Si au plein coeur du 22 décembre commercial, on annonce comme libres 230 places au parking St JACQUES, ce n'est pas, comme le dit le Maire en s'emportant, parce que les femmes ont peur de s'y rendre (des plaintes, des procédures, des condamnations?), c'est parce que les châtelleraudais ont l'habitude de vouloir marcher le moins possible et se stationneraient presque dans l'entrée d'un magasin s'ils le pouvaient...


Non, la videosurveillance est même la question étalon de l'idée que l'on se fait de la chose publique: ou caresser l'opinion la plus vile dans le sens du poil, ou faire oeuvre de vérité et de discernement.Et là, c'est une autre paire de manches..

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Politique locale 2009
commenter cet article

commentaires