Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 09:16

La chandeleur aujourd'hui, ce ne sont guère plus que les crêpes, dont la première doit être lancée avec une pièce d'argent dans sa main pour être riche toute l'année ...

La chandeleur, d'un point de vue chrétien, est la fête de la lumière, plaquée dans les premiers siècles sur des cérémonies païennes de début de sortie de l'hiver. Longtemps, à la manière de la veillée pascale, on entrait dans les églises, cierges allumés à la main. C'est révolu, si je puis dire.

40 jours après Noël, 40 jours comme on les retrouve tant dans la Bible; c'est le dimanche célébrant la présentation de Jésus enfant au temple de Jérusalem où ses parents apportent leur sacrifice comme tous les croyants d'alors; le vieillard Siméon et la très sainte Anne verront en cet enfant "la lumière des nations"..., douloureuse lumière pour sa mère.

J'ai gardé à côté de moi sur toute cette dernière période le petit livre d'Anselm Grün, moine bénédictin allemand, "Petite méditation sur les fêtes de Noël", qui s'achève par une réflexion sur la chandeleur: "La lumière de Noël nous renvoie à notre vie quotidienne, en nous donnant pour tâche d'y ouvrir à l'illumination des domaines toujours plus nombreux: ceux du travail, de la vie de famille, de la communauté dans le service divin, de l'engagement politique (...)". (1)

 

(1) N'allez cependant pas faire sauter la première crêpe avec un bulletin de vote dans la main!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires