Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 07:46

Pour la première fois depuis longtemps, j'ai été deux jours sans écrire. Depuis l'installation du conseil municipal vendredi soir. Comme on peut rester deux jours sans manger, sans boire, par un immense chagrin.

Il ne faut pas se leurrer, pour nous ce furent les fourches caudines, malgré une bienséance apparente, le début d'un nouveau cycle de l'inutile. L'inutilité, mon Dieu, sentiment terrible.

Comme en poète, j'ai toujours pensé que toute ville avait une âme, une émanation collective supérieure invisible, que l'on pouvait "toucher". Et Châtellerault encore plus. Ma ville aimée à qui je déclarais ma flamme en 2007-2008.

Ma ville a préféré l'assurance vie politique de Jean-Pierre Abelin aux émois que je lui promettais alors, et elle a souscrit un avenant à son contrat  en 2014. Mes toits d'ardoises, de tuiles mécanique orange, ma tuffe, mes vieilles rues, ma rivière, mes îles, mes usines, finalement, des choses inanimées, des tas de cailloux sans âme?

L'Evangile de Jean sur la résurrection de Lazare me ramenait à la politique pourtant: quand cette ville sortira-t-elle de son sommeil mortel, quand allait-elle se "délier" de ses bandelettes de misère, d'ignorance, de peur, de son suaire successoral, quand, quand?

Au kiosque à journaux de la gare, je rebrousse chemin, je ne veux plus de cette presse , toutes catégories confondues, qui a  fait monter la mayonnaise FN et me fait sièger, après avoir pris nos voix populaires, à côté de deux de ses représentants. Frissons.

S'évader!

Refuge dans la lecture d'Hetzel, qui publia Hugo, Sand, Verne, fut un animateur forcené républicain de 1848 et 1851, exilé en Belgique pour ses idées. Ecrivain, dans "Voyage où il vous plaira", il fait chanter Mozart à une jeune fille: "Vergiss mein nicht" "ne m'oublie pas", autre nom du myosotis. Châtellerault, Vergiss mein nicht...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires