Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 10:53

Oui, il faudra entrer dans la souffrance pour être la France ce soir sur le terrain. Sinon, sous-France.

Mais quelle équipe de France Didier Deschamps alignera-t-il?

Lors du premier match perdu contre l'Ukraine, les joueurs sélectionnés par lui jouaient et faisaient fortune en clubs à Tottenham, Newcastle, Manchester, Monaco, Turin, Munich, Arsenal. Un seul jouait en France, au PSG, club qui appartient au ... Qatar...

Dans ces conditions il fallait à ces joueurs autre chose de plus fort qu'un affectio societatis ordinaire comme des associés qui s'unissent pour ouvrir un commerce, il leur fallait se sublimer pour leur pays, son histoire, ses valeurs, leurs aînés dans ce sport, etc... Ils en étaient pour l'immense majorité intellectuellement et moralement incapables, condition sine qua non pour que le physique soit à la hauteur. Les Ukrainiens savaient d'où ils venaient et où ils étaient. Pas les "bleus".

Jadis le sélectionneur formait son équipe avec une charpente ou une épine dorsale d'un club hexagonal(Nantes, Marseille, Saint Etienne, ...) et les joueurs se connaissaient par coeur, soit qu'ils fussent partenaires, soit qu'ils fussent adversaires dans le championnat français.

Si les grandes nations européennes du football sont l'Italie, l'Allemagne ou l'Espagne, c'est que très majoritairement leurs nationaux jouent chez eux; ils en retirent une amitié, une technicité réflexe et un sentiment d'appartenance nationale ab initio.

Ce n'est pas une question de couleur de peau (j'entends déjà inconsciemment l'argumentaire): Marius Trésor et Jean-Pierre Adams formaient notre redoutable "garde noire", Claude Makélélé fut un gregario sublime; ce n'est pas une question d'origine: Manuel Amoros, Luis Fernandes,les Djorkaeff père et fils, etc... ont porté hautes nos couleurs.

C'est une question d'argent et d'inculture.

Ce soir Didier Deschamps remplacera le défenseur d'Arsenal par celui de Madrid, le milieu de Turin par celui de Newcastle, l'avant d'Arsenal par celui de Madrid. Ah! Oui, peut-être ... il changera sûrement l'avant de Manchester par le lutin de Marseille.

La Marseillaise, il n'y a que cela qui peut sauver l'équipe!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires