Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 08:32

Le Sénat a adopté le 27 mars en première lecture une proposition de loi UMP votant le transfert automatique des 2/3 des allocations familiales et de la totalité de l'allocation de rentrée scolaire aux départements lorsque les enfants sont confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance.

Cette disposition ne se confond pas avec la tutelle aux prestations sociales ou familiales confiée à un organisme de type UDAF qui les gère aux mieux des intérêts des familles.

L'UMP voit le placement des enfants à courte vue; jusqu'à ce jour, la plupart des juges des enfants laissent les prestations familiales au bénéfice de la famille quand l'enfant ou les enfants sont placés; souvent, elle n'a pas grands revenus en plus pour vivre; mais surtout, comment imaginer des week-ends de permissions à la maison pour préparer un retour à terme (ce qui est quand même parfois un objectif raisonnable) quand les ressources sont insuffisantes.

Ce retour à terme permettra aussi de faire des économies publiques (50 euros/jour par enfant en famille d'accueil,  200 euros/jour en foyer traditionnel et 400 euros/jour en établissement spécialisé); confisquer presque tout aux familles dès le début du placement serait donc contre-productif et ... coûteux.

Il faut tout faire pour rejeter ce texte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires