Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 20:23

Certains voudraient que l'automne soit une triste saison, avec des ciels hugoliens effroyables, des vents tourbillonnants emportant les feuilles mortes en bourrasques, de l'humidité frissonnante et des cimetières dégoulinants de fleurs si vite abîmées par la pluie et les pré-gelées.

Or l'automne précède l'enfouissement de l'hiver nécessaire à la renaissance printanière et novembre nous prépare à l'Avent qui n'est qu'Espérance; bien sûr la nuit tombe vite, avant même la fin du travail, et, quand on le commence, le jour n'est pas levé; il faut alors aller chercher la lumière dans les coeurs, et dans les livres.

Je la trouve avec le bouquin de Bertrand Piccard, psychiatre, "aérostateur", qui vient de sortir chez Stock ("Changer d'altitude"). Oui, à certains moments de sa vie, il faut prendre de l'altitude pour aller chercher les bons vents, mais, pour cela, il faut se délester, et de quoi, symboliquement, mentalement,  accepte-t-on de se délester? Les vents de novembre sont excellents pour faire ces choix de vie ...

Toujours une question d'horizontal et de vertical, il n'y a pas de secret.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires