Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 05:31

Les Radicaux de Gauche au Parlement et le président Jean-Michel Baylet  sont allés jusqu'à faire du quasi chantage pour que le département soit conservé en tant que surface politique et le conseil général en tant qu'organe de travail de cette surface; ce n'est pas rien.

Faut-il rappeler que pratiquement tous les partis politiques, y compris l'UMP et le PS, étaient contre le maintien de ces structures.

Or les élections départementales des 22 et 29 mars 2015 changent la donne de plusieurs manières:

1- le binôme paritaire titulaire, doublé d'un binôme paritaire suppléant, sonne le glas, normalement, du conseiller général à l'ancienne, notable péripatéticien (au sens grec et philosophique du terme) et coupeur de rubans; on peut imaginer, jusqu'au risque de divorce d'ailleurs, que l'irruption du duo au lieu du solo, obligera à un travail plus conséquent, plus partagé, de fond; la double parité, avec des suppléants plus engagés, y aidera;

2- on peut certes critiquer la "logique" des découpages par les Préfets, mais l'agrandissement du territoire -en gros l'équivalent de deux à trois anciens cantons en moyenne- fera des nouveaux élus des "collaborateurs" beaucoup plus proches des députés qu'ils ne l'étaient jusqu'à présent; il devrait y avoir une synergie et une confiance renforcées entre le local et le national;

3- l'intérêt général devrait également davantage prévaloir puisque la vision d'exercice et de compétence des nouveaux élus sera nécessairement moins "ramassée" et que le lien avec la Région, à définir, devrait être privilégié dans l'intérêt des citoyens et de la "rentabilité" de ce nouveau travail politique.

Ces élections sont donc hyper-importantes; qu'on se le dise!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires