Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 00:02

J'entends bien ces appels à l'union nationale, ces manifestations collectives avec la multitude des pancartes "je suis Charlie" et les sanglots de ceux qui ont perdu les illustrateurs de leur jeunesse. Et donc leur jeunesse.

Je pense en particulier à Georges Wolinski, la finesse même, une immense culture, un art de vivre, une douce jubilation, qui, petit, a perdu son père assassiné et qui meurt aujourd'hui, assassiné à son tour; une de ses phrases peut lui être "re-sortie": "le premier homme qui est mort, cela a du lui faire drôle". Et le dernier homme qui est mort, Georges, toi, cela a du te faire drôle ...

Nous pleurons tous parce que nous avons tous été -un peu- assassinés par, on l'imagine, deux jeunes, deux frères,  issus de nos écoles, de nos collèges, de nos quartiers, de nos studios d'enregistrement, des enfants que nous avons faits; dès le début je n'ai jamais cru à des professionnels, oh non, mais à des "néo-professionnels".

Ce que je voudrais, c'est que cette union nationale ne soit pas que de façade, momentanée, pour les besoins de la cause, mais que nous puissions vivre ensemble ainsi, longtemps, longtemps, longtemps, que le chagrin nous soude; au fond, véritablement, dans l'animation de nos villes et de nos villages, dans la gestion de nos deniers publics, dans la recherche de solutions économiques ou d'habitat, quand les élus sont honnêtes, qu'est-ce qui nous différencie au point de nous étriper, de nous invectiver à ce point?

Déjà, là-haut, Cavanna, Choron, Cabu et Wolinski s'étreignent. Et nous?

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires