Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 04:53

       Ce mercredi 5 mars est cette année mercredi des cendres, ces cendres issues du feu  allumé devant l'église avec les rameaux secs de l'an passé, et que le prêtre nous marquera d'une croix sur le front en signe de grande humilité; nous entrons en carême après la folie païenne du mardi-gras que l'église jadis tolérait gaillardement, laissant les ânes entrer dans ses édifices et les farceurs jouer de fausses messes. Incroyable de nos jours?

      Je suis membre du Parti Radical de Gauche, parti de la laïcité dont la véritable création remonte au 21 juin1901 et dont les premiers acteurs furent à l'origine de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat.

       En même temps j'essaye d'être un chrétien engagé, ouvert sur les autres croyants des confessions différentes et sur les athées et les agnostiques.

       Nous allons donc entrer en carême, c'est-à-dire dans cette période qui va nous mener jusqu'à Pâques, et qui est un temps de jeûne (non seulement alimentaire mais de restriction générale), de prière et d'aumône. On en parle moins que le ramadan et c'est dommage (j'ai eu il y a longtemps une discussion exceptionnelle avec l'ancien imam Mohamed Djeghloul sur "carême et ramadan").

       Ce temps d'élections devrait être un temps de "carême politique": descendre en soi, se dépouiller, être authentique, ne pas tricher, se soucier des autres, prendre du temps d'épure et de recueillement.

       Il faut dire que l'obscurité et l'humilité de l'opposition, par votre mise à l'écart de tout ce qui se décide, vous prépare  à cette relégation spirituelle!

       Dès 1972, l'assemblée des évêques de France disait que "la politique, c'est la forme la plus élevée de la charité".

       Je sais que cela fait débat, mais la charité doit être le souci d'élever son prochain et de lui rendre sa dignité, ce devrait être l'une des manifestations les plus grandes de la fraternité. La charité fait corps, c'est le toucher, parfois difficile eh oui, alors que la fraternité peut n'être qu'intellectuelle et confortable.

        Madeleine Delbrel, dans les années 60 en banlieue rouge, avait de superbes échanges avec ses frères communistes sur ce sujet.

        Pendant cette période, allons ensemble au coeur des choses. S'il est possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires