Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 05:53

Au moins une vingtaine de poubelles et de conteiners ont brûlé l'autre nuit à Châtellerault, à Ozon et dans le centre ville; on dit qu'une dizaine de jeunes (?) auraient été vus à ce petit jeu-là; on évoque des représailles contre la police, une protestation après une triple condamnation correctionnelle ferme à Poitiers pour trafic de stupéfiants, une vindicte contre la rénovation urbaine d'Ozon, etc...

Bref, on n'en sait rien.

Ce que je sais, en revanche, c'est que l'action de la justice, identifiée comme poitevine, est par trop éloignée de la jeunesse châtelleraudaise concernée; Poitiers, c'est un autre monde. Une autre planète.

Contrairement à ce qu'il avait promis en conseil municipal il y a plusieurs années, Jean-Pierre Abelin n'a jamais pris à bras-le-corps la question de la création d'une maison de la justice et du droit dans notre ville, n'a jamais engagé les autorités judiciaires à venir tenir dans notre ville des audiences dites foraines au plus près des gens qui en ont besoin.

Il nous faut des permanences visibles de la protection judiciaire de la jeunesse, du service d'insertion et de probation des adultes, du conseil départemental d'accès au droit, des consultations juridiques pour les mineurs, davantage de lieux locaux de travaux d'intérêt général, davantage de visiteurs de prison châtelleraudais à Vivonne.

Bref, il faut bosser. Et bosser juste pour que la jeunesse en délicatesse pénale et comportementale n'ait pas un sentiment d'injustice d'abord, puis d'impunité ensuite.

Que ces bennes perdues ne soient pas des peines perdues. Et réciproquement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires