Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 04:50

L'autre jour, promenade des Acadiens, rive gauche de la Vienne, je regardais nos quais, en face. Je mets à part l'horreur barbare du lycée Berthelot. Le quai Napoléon est d'un bel esthétisme global, le quai du château, passe encore, mais après, en allant sur celui du 8 mai 1945, entre la moderne (!) résidence Dupleix (qui a laissé construire çà dans les années 1970?!), l'affreuse résidence Saint Romain et le déjà sinistre blockhaus du futur bloc scolaire, que de défigurations architecturales!Un saccage pour l'âme d'une ville.

Alors dimanche dernier, je me suis mis de l'autre côté, rive droite, sur le quai du 11 novembre et j'ai contemplé Châteauneuf. Il faisait chaud, juste en début d'après-midi, et on n'entendait que le bruit hypnotique de l'eau.

A droite, par-dessus le pont Henri IV, le sommet de la clinique Bon secours où je suis né, un bout d'île Cognet, ce bel assemblage de toitures oranges et bleues du quai Alsace-Lorraine (qu'on nous garde ces tuiles dites mécaniques, pitié Mr l'Architecte des Bâtiments de France!), le pont et ses tours, la place de Belgique, le clocher de Châteauneuf envahi sur ses quatre côtés d'une multitude de pigeons réchauffés sur le zinc, la rue des Acadiens mes ancêtres, le quai des martyrs, ses "remparts" maçonnés, classiques et abrupts, avec des escaliers raides pour descendre à la Vienne, ses belles maisons bourgeoises et ses platanes, la place Ferdinand Buisson -une vraie place de village-, le pont de Hogues dit pont Neuf (premier pont en béton armé du monde, aux arches audacieuses), la Manu où mon père travailla, le barrage EDF où mon oncle s'occupait notamment des turbines Alstom -oh ce bruit assourdissant qui me reste!- et du nettoyage des grilles -oh mon bonheur d'être à côté un privilégié, seul dans le jardin du directeur, alors à l'abandon, mon île, lire, rêver à l'estuaire de l'Envigne de voyages improbables...-.

Derrière tout ce paysage d'une paix, d'un charme esthétique exceptionnel (qui va le voir?!), il y a bien sûr des vies, des bonheurs, des souffrances, des joies, des maux, mais de l'espérance, toujours. Beauté de Châteauneuf.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires