Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 04:13

Ma convalescence me donne enfin du temps pour essayer de ranger les centaines de livres que contient mon bureau, remontant pour certains à plusieurs générations. Des pépites parfois.

Alors que je songeai à la venue prochaine d'Halloween, fête que détestait Jean-Pierre Jammet tout en l'utilisant dans ses homélies de Toussaint, je tombe par hasard (?) sur un ouvrage de 1852, "Sujets de circonstances, recueil d'allocutions et de discours pour toutes les circonstances ordinaires et extraordinaires du ministère pastoral", publié par l'Abbé Stévenin, curé de Guincourt dans les Ardennes. Des sermons par dizaines, sur tous les sujets.

Le deuxième est une instruction de 9 pages sur le carnaval...

Halloween par Jean-Pierre Jammet, ce n'est rien à côté!

Carnaval: l'enfer sur terre, l'homme, créature de Dieu, avili au rang de bête.

Evidemment, cela a vieilli, et dans le fond et dans le style.

Le Moyen-Age exubérant me plaisait mieux que ce dix-neuvième siècle pudibond: à Carnaval, l'âne portant  des reliques entrait à l'église où on pouvait tenir des propos fous, toutes les valeurs étaient inversées une journée, les parvis des cathédrales supportaient farces et grossièretés.

Autre chose que cette tristesse d'Halloween où des enfants déguisés en squelettes dérangent les gens chez eux pour obtenir des bonbons, gélatineux si possible.

Au diable Halloween!

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires