Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 00:06

Nous sommes partis pour réformer le "millefeuille" administratif et politique français. A voir...

Mais comment? Les provinces, les départements et les régions protestent, les populations sont oubliées.

Une chose m'a étonné en lisant ces jours-ci: la permanence du carré.

A la Révolution, pour détruire les anciennes provinces, un projet avait découpé la France en carrés de 18 lieues de côté, soit 70 kilomètres; c'était littéralement impossible, car fort inéquitable démographiquement, sans compter les "carrés incomplets" qui étaient rognés par du littoral ou du frontalier.

Dernièrement le Ministre de la Ville du gouvernement Ayrault avait découpé nos anciens quartiers éligibles à la politique de la Ville en carrés de 200 mètres de côté (Châteauneuf, fiscalement, sur ce critère géométrique, n'était plus éligible...); pourquoi 200 mètres? ... Mystère... Il semble que sa successeuse aille dans le même sens.

Etrange approche.

Mais cela n'est pas nouveau; en présidant la commission de remembrement de Prinçay, dans le nord Vienne, il y a vingt ans, j'avais constaté que le cadastre d'alors (et donc tout ce qu'il traduisait en  carrefours, chemins, angles, découpages de propriétés) était incroyablement superposable au cadastre romain qui avait découpé la Gaule, et d'autres provinces sans doute, en grands carrés uniquement pour des raisons foncières et fiscales; je n'ai plus la dimension exacte de ces carrés, peut-être 700-800 mètres.

Peut-on, aujourd'hui, penser ainsi, au carré, même de 200 mètres, au-delà des populations, des coutumes, des moeurs, des rues?...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires