Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 00:58

L'Education nationale se prépare, si ce n'est déjà fait par endroits, à abandonner le tableau noir et la craie au profit de l'ordinateur dont chaque élève sera doté en lien avec celui du maître  et le grand écran (est-on encore autorisé à dire "maître", je l'ignore...).

L'écriture manuscrite va suivre le même chemin abandonnique que la poésie, mémoire et réflexion, construction et répétition vont se déliter.

Je relisais la pièce d'Ariane Mnouchkine,"1789", écrite et produite en 1970, et notamment m'a interpellé le passage relatif aux cahiers de doléances.

Le curé appelle tous ses nouveaux "frères" à écrire leurs doléances au roi  pour "faire bouger les choses" et annonce "qu'il ramassera les copies" (c'est moi qui transforme ainsi) dans une heure...

Ils ne savent pas écrire, se perdent dans les lettres, leur ignorance est douloureuse, leurs doutes comiques.

Quand le curé revient, il s'écrit: "Si vous n'avez rien écrit, on ne pourra rien changer!".

C'est exactement ce qui va se passer dans les décennies à venir, et c'est ce qu'on nous fabrique: "Si vous n'avez rien écrit, on ne pourra rien changer".

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires