Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 05:00

Il faut avoir visité, de bas en haut et de haut en bas, la machinerie de l'ancien théâtre de Châtellerault.

Roues, cordes et bastingages nous renvoient aisément à la marine, dans cette nef qui fut celle d'un couvent, celui dit des Minimes. Et puis toutes les machines, les rails, les tambours, les trappes et trapillons, les chassis, cette senteur ancienne d'un bois qui a vécu et servi tant de drames et de comédies, incomparable!

J'avais acquis jadis chez Gibert à Poitiers quelques reproductions des numéros de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, dont celui des théâtres et machines de théâtres.

Je dois dire que sa lecture, aujourd'hui, est particulièrement utile à la compréhension de notre théâtre châtelleraudais pour lequel on donne généralement trois dates constructives: 1804 un premier édifice, minimaliste, puis 1846 et enfin 1899.

Je ne suis pas spécialiste, mais j'ai le sentiment qu'une bonne part de la machinerie ancienne date de la première période, au vu des similitudes entre les descriptions de l'Encyclopédie et ce dont nous avons heureusement  hérité.

Ah! Théâtre et machines de théâtre, comme vos manipulations vont nous servir pour cette future campagne!

En lice, les candidats!

Mais en lisse aussi, la lisse étant l'ensemble des noeuds et reprises du dos d'une tapisserie ou d'un ... rideau de scène, ce qu'on ne voit pas mais qui est essentiel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires