Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 03:47

Contrairement à son homologue de Poitiers, le maire de Tours a autorisé la vente de vin chaud en ville.

En prenant l'allée centrale du boulevard Heurteloup où se trouve le début du marché de Noël, le premier cabanon fournit le divin breuvage. Il est vrai que l'on est en Touraine, terre de cépages et de hume-piots rabelaisiens.

Du coup, en délicatesse sur une décision juridique difficile à prendre en opportunité, je m'accorde une pause littéraire et j'ouvre la bibliothèque derrière moi pour y saisir non pas le code Dalloz mais un livre de Jean Carmet, originaire de Bourgueil, "Ce semblant de journal", publié chez Plon en 2001.

Sur le vin, je tombe sur un passage que j'avais crayonné, page 213:

 

 "Un copain, homme célèbre dans la gastronomie, quand un vin ne "s'ouvre pas", prétend:

- Ce vin est contrarié, il doit y avoir un con dans la pièce.

Quand le suspect est parti, souvent le vin s'ouvre. Il se rassure."

 

Bienfait de Jean Carmet. Je prends ma décision, qui me paraît alors d'une simplicité évidente; elle "coule de source."

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires