Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 19:30

Les départementales s'annoncent dans un contexte difficile: 50% d'abstention a minima, un discrédit de la politique et, pour le reste, la tentation du vote "grenade explosive" -tant pis s'il ne reste rien-.

Face à une droite implantée, il est essentiel de raisonner utile, de savoir qui, à gauche, est à même de mettre le tenant droitier en échec; quand le tenant est à gauche, il n'est pas davantage nécessaire de lui compliquer la tâche en lui mettant en adversaire un binôme camarade-vert.

Le système de remboursement des frais de campagne, assez généreux en France, favorise ces candidatures latérales, pour le fun, puisque ces candidats savent qu'ils n'ont aucune chance objective de gagner.

Le risque, on le connaît, c'est de provoquer des duels de second tour UMP-FN puisqu'on sait déjà que le FN, avec ses affiches Marine Le Pen, quels que soient les noms du binôme  figurant dessus -inconnus ou d'ailleurs- fera un score important, et que l'abstention favorise le vote conservateur, les seniors globalement plus à droite votant avec régularité.

A gauche, que cherche-t-on?

J'avoue que tout cela me laisse pantois, quand je connais au plus près la situation si délicate de tant de gens de nos territoires: elle revendique autre chose que du Monopoly politique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires