Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 20:02

Les élections départementales sont présentées juridiquement comme égalitaires et transparentes: par exemple, pour le canton 5 le plafond des dépenses autorisées, au pro rata de la population, est de 15 872 euros et seulement 47, 5% en seront remboursés soit 7 536 euros. OK.

Pour quelqu'un qui candidate en étant par exemple parlementaire depuis des années, sans compter le reste, 15 872 euros c'est "peanuts", de quoi acheter des cartouches de cigarettes; pour les autres, qui sont des tâcherons ou des modestes, seulement 7 536 euros remboursés, c'est plus délicat, il faut en sortir de sa poche ou de celle des militants.

Cela c'est l'aspect mathématique visible, mais il y a aussi l'invisible.

Des années de "labourage", de "pots", de rubans coupés, de subventions, de réserve parlementaire dont l'utilisation est quasi secrète, dans des relations féodales de fiefs et de prébendes, font qu'à côté de celui-ci, notable entre tous, dans le journal quasiment tous les jours,  les autres candidats ne partent pas "à la corde" mais loin, loin, à l'extérieur, avec un handicap.

Certes rien n'est joué à l'avance, jamais.

Si la démocratie a un prix, elle a aussi, hélas, un coût ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD
commenter cet article

commentaires