Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 00:05

Le 31 juillet 1914, Jean JAURES était assassiné par un déséquilibré, Raoul VILLAIN, qui lui reprochait d’être un obstacle majeur à la guerre, laquelle allait immédiatement venir en effet.


En ces temps de lutte des salariés de FABRIS qui passent, quand ils manifestent, avenue Jean JAURES, une pensée particulière pour celui qui, orateur atypique, sans exercer de responsabilités politiques majeures en dehors d’être député du Tarn, influa durablement et encore, puisque tout le monde le cite, sur la vie politique française, notamment par sa direction du Parti socialiste et par la fondation du journal l’Humanité.

 

Les Radicaux de gauche lui rendent aujourd'hui un hommage particulier; je voudrais dire aussi qu'on peut mourir des mots et que l'acte de Villain, certes déséquilibré, a fait suite à des campagnes de calomnie contre Jaurès, Péguy -que j'aime autrement pour sa poésie et pour une certaine forme de christianisme- n'étant  hélas pas en reste dans l'ignominie.

 

Rajout: Jean Jaurès fut assassiné dans un café, le Croissant; un de nos célèbres établissements châtelleraudais portait ce nom (une pensée pour Jean Darnet qui en fut l'inestimable patron, toujours à son marché en ville); je me suis souvent demandé si l'appellation le Croissant  était liée à la fin tragique de Jaurès ou à toute autre cause.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires