Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défendre notre territoire

Gilles-2.JPG

Me contacter

Comité de soutien

Jean-Michel BAYLET

(Président du PRG, ancien Ministre, Sénateur, Président du Conseil Général de Tarn et Garonne)

Dominique ORLIAC

(Députée du Lot)

Sylvia PINEL
(Députée du Tarn et Garonne)

Roger-Gérard SCHWARTZENBERG

(Vice-Président du PRG, ancien Ministre)

Marcel BOURGAREL

(Président d'une association caritative)

Philippe CALMEL

(Ancien Directeur de la Maison pour tous de Châtellerault)

16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 00:01
"Il n'y a pas de petit sujet; celui qui me préoccupe depuis de nombreux mois pour ne pas dire des années concerne les urinoirs -pour hommes forcément- du cimetière d'Antoigné, qui font face, au bord de la route, à l'arrivée du public;

cette vision n'est pas des plus appropriées au recueillement et à la dignité qui sied à celui-ci qui vient honorer les siens.

J'ai demandé à l'élu le plus proche du site s'il n'était pas possible d'installer un dispositif de type porte "saloon" qui cacherait cette faïence et cette robinetterie un tantinet déplacées; il ne m'a rien promis en me disant qu'il fallait voir si le budget, etc...

Rien n'a été fait.

Alors, c'est vrai, on me répondra qu'il y a bien déjà, devant le cimetière, les bennes à papiers et à verre, la dernière laissant choir avec fracas sonores et répétés auprès des morts qui aspirent au repos des litanies de bouteilles qui n'ont pas servi au vin de messe.

Ce n'est pas une raison, et je parie que pour la journée du Souvenir français le 1er novembre prochain, quand le cortège des officiels viendra, la porte "saloon" sera installée."

 

Ajout du 16 juillet 2013: Eh non, je m'étais trompé! Rien n'a été fait pour masquer cette céramique hygiénique à usage uniquement masculin; quant aux bennes devant le cimetière, elles sont désormais accompagnées de monceaux de détritus que les gens déposent dans l'indiscipline générale depuis la suppression d'un passage sur deux de leur camion habituel (ce ne sont pas les impôts qui augmentent mais la prestation qui est divisée par deux...). A moins qu'il n'y ait débat préjudiciel sur la compétence? Qui doit intervenir pour les cimetières? La voirie? L'urbanisme? Les espaces verts? Les services généraux? La santé? La culture peut-être? La tranquillité publique? L'état civil? Et puis après, sous-débat: cet aménagement relève-t-il du service après-vente de la plomberie, de la menuiserie, ou de la culture encore -pour l'aspect porte de saloon-? Ce n'est donc pas pour demain, à moins qu'une commission d'enquête...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles MICHAUD - dans Billets d'humeur
commenter cet article

commentaires